ANAHID SÏNSEK : POUR UN MARIAGE DE PRINCESSE

Si il y a bien un jour dans l’histoire d’une femme durant lequel porter une robe haute-couture prend tout son sens, c’est bien le jour de son mariage. C’est pourquoi il était pour moi très important de vous faire découvrir cette toute jeune Maison tenue par deux sœurs d’origine arménienne. Ces demoiselles ont reçues la couture en héritage. En effet, leur inspiration s’est forgée en parcourant les ateliers de leur mère Anahid qui confectionnait pour un grand couturier parisien. Suzie et Natacha ont été, dès leur plus jeune âge, bercées par le bruissement des étoffes, et c’est tout naturellement qu’elles ont décidé de se consacrer pleinement à leur passion qu’elles réalisent avec brio.

anahid-sinsek

Leur goût pour une certaine féerie, un univers magique, poétique et plein de douceur se ressent sur chacune de leurs robes, délicates et poudrées. Les deux sœurs ont étendu leur savoir-faire à la confection de robes de soirées pour nous habiller lors de grands événements. Tout cela n’aurait certainement pas été possible sans une rencontre primordiale … celle avec Max Chaoul, le maître absolu de la Robe de Mariée Himself ! Le couturier, séduit par leurs créations et convaincu par leur style propre, décide de les parrainer. Ce Dernier est pour elle une réelle source d’inspiration à l’instar d’Eli Saab ou encore Murad Zuhair. Mais ce n’est pas tout, Natacha et Suzie puisent également leurs idées dans le cinéma des crinolines, en admirant un bijou ou encore un corset … Elles veulent moderniser les robes traditionnelles qui restent, cependant à leurs yeux, les plus élégantes.

anahid-sinsek

Le souci du détail est certainement l’élément clé de leur ascension fulgurante. Dentelles, pierres, cristaux, dessins de broderies (fait pas des artisans), ceintures drapées, autant d’éléments qui font de leurs créations des pièces uniques. Oui, car leurs clientes sont des femmes exigeantes, modernes, qui privilégient le sur-mesure pour son confort et qui souhaitent, avant tout, un modèle qui ne se trouvera pas facilement sur le marché français. Elles veulent de l’unique, de l’exceptionnel et de la qualité.

anahid-sinsek

Suite à l’inauguration de leur Maison de Couture en Septembre 2013, dans la galerie d’Art de Nicolas Deman, elles ouvrent leur première boutique intimiste et chaleureuse, en fond de cours, dans le triangle d’or. J’y suis reçue par Natacha qui me propose d’essayer quelques robes. Le travail effectué sur chaque pièce n’est que perfection dans les moindres détails. Le tulle, les cristaux et les dentelles ponctuent leurs écrins de précieuses étoffes. Il m’est très difficile de choisir celles que je souhaite essayer. Et c’est parce qu’elles le savent mieux que personne, qu’elles sont à l’écoute de chaque mariée pour leur proposer la robe la plus en adéquation avec leur personnalité et leur morphologie. Elles proposent également de créer une robe entièrement pour vous en se basant sur votre imagination pour vous permettre de porter le « jour J » la robe de vos rêves.

anahid-sinsek

Je vous laisse découvrir les robes que j’ai décidé de vous présenter :

Je commence par essayer la robe la plus spectaculaire de la Maison, la « Hortensia ». Dans cette Maison de couture, chaque pièce porte le nom d’une fleur comme un rappel à cet esprit délicat et poétique si cher aux Sœurs Sïnsek. Je suis tout de suite attirée par son bustier qui étincelle de mille feux grâce aux cristaux Swarovski qui y sont brodés. La jupe d’une extrême légèreté est pourtant phénoménale ! Composée de plus de 30 mètres de tulle, découpés et cousus un à un à la main.

robe Hortensia, 4500 euros
robe Hortensia, 4500 euros
détails du bustier
détails du bustier

anahid-sinsek

Je décide ensuite d’essayer la robe « Jasmin » , plus simple mais tout aussi élégante avec sa traîne monumentale et son bustier orné de dentelles. Véritable robe de princesse moderne avec un savant mélange de féminité et romantisme. J’apprécie le drapée de la ceinture venant mettre en avant la silhouette de la femme.

robe Jasmin, 3500 euros
robe Jasmin, 3500 euros

anahid-sinsek

anahid-sinsek

Pour la création de ces robes, le délai est de 3 à 6 mois. Mais Natacha et Suzie, qui ont bien compris que le mariage est un événement primordial dans la vie d’une femme, ne se contentent pas de vous sublimer. Elles offrent un véritable accompagnement privilégié pour que TOUT soit parfait le grand jour venu. Chaque Mariée rencontrera l’une des créatrices à chacun de ses rendez-vous et elles tiennent également à offrir toute leur expérience notamment en vous conseillant quant à la coiffure, aux bijoux, aux chaussures ou encore sur le choix des prestataires. De plus, le jour du mariage, la mariée peut compter sur la présence d’une personne de la Maison pour l’habiller. N’est ce pas cela le véritable luxe ?

Les créatrices présenteront, le 14 juin, à l’hôtel Bristol, leur nouvelle collection Couture de robes de soirée.

robes de soirée : à partir de 900 euros pour du sur-mesure. Robes de cocktail : à partir de 600 euros pour du sur-mesure
robes de soirée : à partir de 900 euros pour du sur-mesure. Robes de cocktail : à partir de 600 euros pour du sur-mesure

Anahid Sïnsek
5 rue Jean Mermoz, 75008 Paris

uniquement sur Rendez-vous : contact@anahidsinsekcouture.com
contact lecteur first luxe : Natacha : 06.52.85.86.24

crédit photos : Cadio Coffie

Written By
More from firstluxe

Fèves signées du bijoutier Fred lors de la célèbre Galette des Reines au Meurice

Autour de Clotilde Courau, marraine de l'événement, Rachel Marouani, Président de FRED...
Read More