Augmentation mammaire : Quelles nouveautés ?

L’augmentation mammaire est l’une des interventions de chirurgie esthétique la plus demandée. La technique est maintenant bien connue du grand public et paraît immuable depuis des années. Pourtant, elle bénéficie encore régulièrement de progrès.

Augmentation mammaire

Deux gels de silicone différents dans les implants

Dans les prothèses mammaires de dernière génération, le remplissage se compose de deux gels de silicone différents. Le gel à l‘arrière de l‘implant est plus mou, le gel à l‘avant est plus ferme. Le gel ferme supporte le tissu mammaire comme un soutien-gorge push-up. Le sein est ainsi moins soumis au poids de l’implant qui adhère à la fois au muscle et à la glande mammaire, diminuant ainsi le risque d’une ptôse secondaire.

Les prothèses en mousse de polyuréthane

A côté des implants en élastomère de silicone sont apparus des implants entourés d’une mousse de polyuréthane. Le polyuréthane présente deux avantages principaux :

  • Un taux d’apparition d’une coque autour des prothèses inférieur à 1% : Les fibres de collagène sont désorganisées et s’entremêlent avec le polyuréthane, formant de multiples micro-capsules. La coque, réaction inflammatoire physiologique de l’organisme à la présence de l’implant mammaire. ne peut donc plus se former autour de l’implant.
  • Aucun risque de déplacement de la prothèse dans sa loge : La mousse de polyuréthane agit comme un velcro. L’implant reste là où le chirurgien l’a placé et ne bouge plus.

Association des implants et du lipofilling

Le lipofilling consiste à injecter sa propre graisse. Cette intervention peut se pratiquer seule pour augmenter le volume de la poitrine mais on a tendance de plus en plus à la combiner avec la pose d’implants mammaires.

Grâce à la graisse injectée entre la prothèse et la peau, les contours de la prothèse sont moins visibles et moins perceptibles au toucher. Et, surtout, le chirurgien peut placer les implants sous la glande devant le muscle grand pectoral même chez les femmes qui peu de glande mammaire, ce qui est beaucoup moins douloureux et plus confortable pour la femme.

More from Frédérique de Granvilliers

Cartier étourdissant par François Chaille

Le mythe Cartier, toujours plus actuel, s'est façonné grâce aux bijoux de...
Read More