L’augmentation mammaire sans bistouri

Existe-t-il une méthode d’augmentation mammaire sans chirurgie pour les femmes qui souhaitent avoir une poitrine plus volumineuse mais ne veulent pas se faire poser des implants ? Petite visite guidée parmi les solutions alternatives.

Réduction mammaire

Les études réalisées par les association professionnelles de chirurgiens le confirment année après année, les techniques sans chirurgie ont le vent en poupe. Les femmes qui ne veulent pas recourir à des implants mammaires ont deux motivations principales : Ne pas insérer un corps étranger dans l’organisme et bénéficier d’une intervention avec des suites légères permettant une reprise quasi-immédiate des activités quotidiennes.

Quelles sont les autres techniques possibles ?

Des injections de Macrolane

Le Macrolane est un acide hyaluronique très volumateur qui permet de remodeler le corps.  Jusqu’à son interdiction en 2011, le Macrolane a été beaucoup utilisé pour faire des petites augmentations mammaires. L’intervention se faisait sous anesthésie locale dans un bloc médical stérile. Le résultat était immédiat et la patiente pouvait reprendre ses activités dès le lendemain. L’acide hyaluronique est un produit de synthèse identique à celui produit naturellement par le corps, donc sans aucun risque de rejet ou d’allergie. Le résultat dure entre 12 à 18 mois. Pour conserver le résultat il fallait renouveler les injections.

Malheureusement, l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) a décidé par mesure de précaution d’interdire en France les injections de Macrolane dans les seins en raison des risques de perturbation des clichés d’imagerie et des difficultés éventuelles de palpations des seins lors des examens cliniques.  Le Macrolane est interdit en France mais reste autorisé dans d’autres pays.

Des injections de graisse

Le Macrolane interdit, les chirurgiens ont alors proposé le lipofilling, qui à première vue, propose le même genre de technique. On prélève avec une liposuccion la graisse là où elle est en excès pour la réinjecter dans les seins. Il s’agit donc ici de chirurgie pure. L’intervention se fait sous anesthésie locale dans un bloc opératoire avec les suites classiques d’une lipoaspiration. Le résultat est quasi-définitif. Quels sont les avantages par rapport à des implants ? La graisse injectée est 100% bio-compatible et il y a  une hospitalisation en ambulatoire.

Le Breast Boost Pack Enhance

Enhance est un dispositif qui permet aux femmes de bénéficier immédiatement d’une augmentation mammaire sans chirurgie. Il se compose d’un soutien-gorge couplé avec des coussinets en silicone disponibles en trois tailles reproduisant la taille, la forme et la sensation d’un sein naturel. Pas de chirurgie et un résultat immédiat, c’est le rêver ! Il s’agit toutefois d’une solution provisoire qui ne sauraient remplacer des implants mais certaines femmes s’en satisfont complètement.

Des injections de sérum physiologique

Un chirurgien américain a eu l’idée de faire des injections de sérum physiologique pour faire grossir la poitrine de façon éphémère pendant environ 24 heures. A l’origine, ces injections ont été conçues pour montrer aux patientes à quoi leur nouvelle poitrine pourrait ressembler. Mais certaines femmes y recourent comme un traitement à usage unique pour gagner l’équivalent d’un coussinet dans le balconnet d’un soutien-gorge. Inutile de dire que cette « technique gadget » n’existe qu’aux Etats-Unis et n’est pas prête de voir le jour en France !

A ce jour, le seul moyen pour faire une augmentation mammaire reste donc la chirurgie. le seul choix réside dans la volonté de recourir à des implants ou à une autogreffe de graisse.

More from Frédérique de Granvilliers

FRIMOUSSES DE CRÉATEURS : Adoptez votre poupée auprès de l’UNICEF

L'Unicef lance sa 11ème édition "Frimousses de Créateurs" pour relever le pari...
Read More