Augustin, bistrot chic et réjouissant

Encore une raison de plus d’aller rue Daguerre, la rue des copains !

Sur le même trottoir, au N° 89, « La Cantine du Troquet » est signée Christian Etchebest, que l’on ne présente plus et au n° 79 le bistrot éponyme d’Augustin Grisoni porte l’enseigne « Augustin ».

Après avoir cédé ses restaurants de spécialités corses en 2013 (La Villa Corse), et ouvert l’été dernier un café-bistrot à Boulogne (Le Café du Théâtre), ce dernier vient d’ouvrir un bistrot contemporain. Vous serez séduit immédiatement par la déco cosy, l’accueil souriant. La convivialité s’exprime notamment à travers la très belle table d’hôte à la façon d’un billot de boucher pouvant accueillir 12 personnes.

Salle

La cuisine est entièrement visible de la salle, nichée derrière une verrière d’atelier. Le chef d’orchestre de ce ballet de casseroles de cuivre est Vincent Deyres. Originaire du pays basque, il est passé chez les grands toqués étoilés comme Jean Darroze, et Alain Ducasse. Il a aussi fait un très beau parcours en Corse, à Cala Rossa, au Emile’s à Calvi où il a obtenu sa première étoile. Il a gardé de son parcours gastronomique des bases solides, la qualité des produits, la justesse des sauces, la perfection des cuissons. C’est parti pour une nouvelle aventure et il cuisine avec bonheur et passion de beaux produits de saison, frais et sélectionnés avec le plus grand soin- foie gras de chez Duperrier, légumes du Comptoir des Producteurs, volailles des Landes de petits producteurs du coq Saint Honoré, fromages de la Ferme d’Alexandre, pains de chez Poujauran. Enfin les sorbets et glaces proviennent de chez Pierre Géronimi, talentueux glacier corse.

Vincent Deyres

 

 

La carte est joyeuse, tentante .. Cappuccino de langoustines, gambas et châtaignes, millefeuille de brocciu aux légumes confits, terrine de faisan maison. En plat : suprême de volaille fermière braisée au champagne et foie gras, assiette «tout cochon» lentilles vertes du Puy au lard paysan, filet de loup corse, poêlée de légumes aux châtaignes, jus de viande…
Et pour le dessert : choux Paris Brest, au cheese cake aux citrons corses ou à la tarte Tatin revisitée par le chef pâtissier. Les suggestions sur l’ardoise, quant à elles, changent tous les deux jours. Et comme le veut la tradition dans les bistrots, la maison a instauré « Le Semainier » de plats : parmentier de boudin à la paysanne, endives au jambon comme à la maison, pavé de cabillaud à la basquaise parmi les recettes de référence…

Augustin est aussi un vrai bistrot ouvert toute la journée, du petit déjeuner au dîner. Il propose « la Matinale », de 8h à 11h, une formule petit déjeuner. « Pour une petite faim” la carte sur le pouce, prend le relais de 15h à 18h avec au choix omelette, salade, petites sardines de Galice… Pour le goûter, on peut déguster le fameux chocolat chaud comme à Bayonne, très épais et légèrement épicé préparé minute par le chef lui même! A l’heure de l’apéritif, une belle carte de vins, notamment corses, propose une large sélection que l’on peut savourer autour d’une planche de charcuterie.Millefeuille de Bruccio

Vraiment vous allez adorer et devenir vous aussi des fidèles de chez Augustin !

Menu carte à 38 euros, carte à partir de 45 euros. Terrasse chauffée, voiturier. Réservation conseillée.

Augustin Bistrot

79 rue Daguerre, 75014 PARIS

Tel : 01 43 21 92 29

Ouvert tous les jours de 8h à minuit, fermé le dimanche

www.augustin-bistrot.fr

Cheescake

 

More from Frédérique de Granvilliers

Reverso : Série hommage à René Magritte

Jaeger-LeCoultre continue de fêter avec faste, le 85e anniversaire de sa montre...
Read More