Bernard Delettrez, l’homme qui aimait les bijoux


Notice: Trying to get property of non-object in /var/www/clients/client9/web31/web/wp-content/themes/simplemag/formats/format-standard.php on line 28

Sa passion pour les pierres l’a tout d’abord amené à s’occuper d’une mine d’émeraude, dans les années 80. Il développera rapidement un atelier de taille consacré à ce minéral précieux et travaillera pour le Joailler H.STERN.  Avec le temps, il découvre d’autres pierres et devient un des premiers à façonner le cristal brut, considéré à l’époque comme pas assez précieux. Après un break de plusieurs années à parcourir le monde, il revient à Rome début 2000 où il produira et réalisera les collections de sa fille Delfina Delettrez Fendi.

EN  2010, il créé sa propre marque de bijoux, pour une clientèle à la recherche d’une joaillerie non conventionnelle. Cet homme à part  puise ses inspirations dans ses différents voyages, dans son enfance passée au Maroc, dans l’atmosphère de son Palazzo de Rome, au Kenya où il séjourne une partie de l’année et, bien sûr, de l’au-delà et dans les vanités du monde pour des créations complètement atypique. Rien ne l’arrête, il n’a aucune limite, aucune pierre ni métal n’est un frein à son imagination. Au contraire, il aime se surpasser en les mélangeant pour donner libre cours à son imagination sans borne où la convenance n’a pas sa place.

Bernard Delettrez - Bijoux
Bernard Delettrez - Bijoux

Sa passion pour les vies passées se retrouve dans le thème récurrent des têtes de mort sans cesse réinterprétées au fils de ses collections et des squelettes déclinés en métaux précieux.

Bernard Delettrez - Bagues Vanités
Bernard Delettrez - Bagues Vanités
Bernard Delettrez - Boucles d'oreilles Vanités
Bernard Delettrez - Boucles d'oreilles Vanités

Fashion-spider ne pouvait pas passer à coté de ce créateur qui, au milieu de ses vanités parées de pierres précieuses, de ses bestiaires en or ou en argent, a donné une large place à l’araignée et sa toile si méticuleusement tissée. En les transformant avec ses mains en manchettes ou en bagues, l’Arachné  se pare de rubis et de diamants noirs pour devenir le plus précieux des insectes.

Bernard Delettrez - Bague Araignée Rouge
Bernard Delettrez - Bague Araignée Rouge
Bernard Delettrez - Bijoux araignées
Bernard Delettrez - Bijoux araignées

 

Bernard Delettrez en vente Au Bon Marché Rive Gauche

 

Frédéric Blanc

Written By
More from firstluxe

Jaquet Droz réinvente le luxe du temps avec la Grande Heure GMT

Jaquet Droz réinvente le luxe du temps avec la Grande Heure GMT. Épurée,...
Read More