Christophe Michalak, petit tour du monde gourmand

Christophe Michalak - Hôtel Plaza Athénée Paris.

Le plus sexy des pâtissiers français, élu meilleur pâtissier du monde en 2005 à seulement 31 ans, exerce ses talents depuis douze ans au Plaza Athénée de Paris. Les accros sont nombreux à venir du monde entier goûter ses religieuses au beurre salé et ses divins mille-feuilles.

Comme pour la mode, il sort chaque année deux collections de pâtisseries attendues avec ferveur par les gourmands. Et depuis le mois de mars, Christophe Michalak anime sur Teva « le Gâteau de mes rêves », la première émission de télévision intégralement dédiée à la pâtisserie.

Il consacre une partie de son temps aux voyages et à la découverte des bonnes tables, que ce soit pour travailler -il est aussi consultant pour de nombreuses sociétés- ou tout simplement pour se ressourcer. Interview vérité sur ses bonnes adresses.

 

Votre destination préférée en France ? 

Nice et l’arrière-pays. J’ai travaillé il y a plusieurs années à l’hôtel Negresco, j’en garde un souvenir impérissable !…

(37, promenade des Anglais, 06000 Nice. www.hotel-negresco-nice.com)

 

Et à l’étranger ? 

La Thaïlande, que j’ai découverte l’hiver dernier avec mon amoureuse. Tout est beau et bon, le climat, la nourriture, les gens… Un pur bonheur !

 

Quel est l’endroit où vous préférez aller pour vous reposer et vous changer les idées ? 

L’Oustau de Baumanière en Provence, un endroit qui m’inspire et me calme, l’endroit idéal pour se ressourcer

(13520 Les Baux-de-Provence. www.oustaudebaumaniere.com)

 

Quand vous voyagez, avez vous un objet fétiche ? 

Pas vraiment, mais j’ai toujours mon I Pad pour visionner des films. C’est le seul moment ou j’ai le temps de le faire !

 

Êtes-vous plutôt sac à dos ou valises ? 

Valise à roulette. Pour le grand voyageur que je suis c’est le plus pratique, surtout que je voyage rarement léger.

 

 

Êtes-vous plutôt auberges que grands hôtels ? 

Roots la journée… et Palace le soir pour me ressourcer.

 

Plutôt petits restaurants ou grandes adresses ? 

Les deux, j’adore découvrir. Surtout lors de mes déplacements à l’étranger, j’aime manger local.

Thoumieux de Jean François Piège, le nec plus ultra avec en prime le seul  restaurant où on est bien assis ! (79, rue Saint-Dominique, Paris 7e. www.thoumieux.fr)

La cuisine de Jean Luc Rabanel à Arles, parce qu’elle est bio et qu’elle me parle. (l’Atelier de Jean-Luc Rabanel, 13200 Arles. www.rabanel.com)

La pâtisserie Pain de Sucre dans le Marais… un vrai exemple de réussite et gourmandise. (14 rue Rambuteau, Paris 3è. www.patisseriepaindesucre.com)

Les chocolats de Patrick Roger sur Saint Germain… c’est le Picasso des ganaches. (108, bd Saint-germain, Paris 6è. www.patrickroger.com)

La maison Troisgros à Roanne… On peut mourir sereinement après y avoir diné ! (42300 Roanne. www.troisgros.fr)

Le restaurant SaQuaNa à Honfleur, car la cuisine d’Alexandre Bourdas est juste magique.(14600 Honfleur. www.alexandre-bourdas.com)

Vos adresses gourmandes à Londres ?
Hakkasan sur Mayfair… ça c’est de l’ambiance ! Et quel design… Top de chez top. (www.hakkasan.com)

Et appartenant au même propriétaire, Yauatcha, un salon de thé avec des
pâtisseries très séduisantes dans Soho. (www.yauatcha.com)

La cuisine de Wolfgang Puck au CUT de l’hôtel 45 on Park Lane… un grand moment. (www.45parklane.com)

Princi dans Soho, un fast-food italien qui vous retourne la tête. (www.princi.co.uk)

Et pour finir, en Chine ?
Mon meilleur souvenir gastronomique en Chine reste et restera à jamais la cuisine de Paul Pairet, chef du Mr & Mrs Bond à Shanghaï. (www.mmbund.com)

More from Frédérique de Granvilliers

Café Kousmichoff : le bon plan terrasse sur les Champs-Elysées

Nous vous avions conseillé dernièrement le bistrot  Le Napoleone et sa terrasse...
Read More