Deux musées dédiés à Yves Saint Laurent pour 2017

© Guy Marineau/ Fondation Pierre Berge-Yves Saint Laurent

Ce n’est pas un, mais deux musées consacrés à Yves Saint Laurent qui ouvriront à l’automne 2017, a annoncé ce mercredi la Fondation Pierre Bergé-Yves Saint Laurent. À Paris et Marrakech, deux villes chères à Saint Laurent, la fondation exposera l’oeuvre du légendaire couturier français, soit 40 années de création.

Montrer quel artiste exceptionnel était Yves Saint Laurent et la richesse de son univers, c’est le souhait de la Fondation Pierre Bergé-Yves Saint Laurent avec ce nouveau projet.
En pleine Fashion Week parisienne, Pierre Bergé – son ex-compagnon et cofondateur de sa maison de couture, a annoncé ce mercredi 27 janvier l’ouverture de deux musées dédiés à l’œuvre du couturier français, prévus pour l’automne 2017.

Deux musées où sera exposée partiellement l’incroyable collection conservée à la fondation, soit 40 années de création du couturier (1962-2002). Un patrimoine composé de plus de 5 000 vêtements de haute couture, 15.000 accessoires et des dizaines de milliers de croquis, planches de collection, photographies, etc. Il s’agit de la collection la plus importante jamais préservée dans le milieu de la haute couture internationale.  

Le studio d’Yves Saint Laurent © YSL

Immersion au coeur d’une légende

Véritable précurseur, Yves Saint Laurent est le seul couturier de sa génération à avoir, dès la création de sa maison de couture en 1961, décidé d’archiver l’intégralité de son travail. Du croquis original aux prototypes qui ont défilé, en passant par les fiches de manutention et les cahiers de vendeuses, le fonds constitué est unique en son genre.

Une présentation sans cesse renouvelée permettra au public de se rendre compte de la richesse de ce patrimoine. Les anciens salons de haute couture ainsi que le studio de création d’Yves Saint Laurent seront intégrés dans le parcours, plongeant ainsi le visiteur au cœur du processus de création de la maison de couture, explique la fondation.

Le musée parisien occupera la maison de couture historique du 5, avenue Marceau, dans le 16ème arrondissement, qui a abrité durant près de 30 ans les créations d’Yves Saint Laurent, et où siège la fondation depuis 2004.
Avec l’aide de la scénographe Nathalie Crinière et du décorateur Jacques Grange, les espaces d’exposition seront aménagés dans l’ambiance originelle de la maison de haute couture.

Le Jardin Majorelle © « Le jardin des majorelle 16 » par Viault — Travail personnel

Marrakech, ville de coeur

Un autre musée verra le jour à Marrakech, ville que le couturier avait découverte en 1966 et où il séjourna régulièrement pour se ressourcer et y trouver de l’inspiration.
Naturellement, il sera situé rue Yves Saint Laurent, près du Jardin Majorelle que le couturier et Pierre Bergé avaient acquis et ainsi sauvé d’un projet immobilier en 1980, et qui reçoit, avec son musée berbère, près de 700.000 visiteurs par an.

L’importance du Maroc dans son œuvre fut telle qu’il était naturel d’y construire un musée à partir des collections de la fondation, commente Pierre Bergé.

Ce nouveau monument, d’une surface de 4000 m², comprendra un espace d’exposition permanente présentant l’œuvre d’Yves Saint Laurent dans une scénographie originale de Christophe Martin, une salle d’exposition temporaire, un auditorium, une bibliothèque de recherche et un café-restaurant.

Un événement qui intéressera autant les passionnés de mode, d’art, et ceux qui souhaitent en savoir un peu plus sur un mythe du patrimoine français.
Alors, à vos agendas !

 

Victoria Hidoussi

More from Frédérique de Granvilliers

Pourchet séduit avec sa collection Cassetta de sacs boîtes

Une allure folle pour ces sacs en toile enduite grainée ou laquée...
Read More