Eclectic, le premier restaurant français décoré par Tom Dixon et sa terrasse, spot de Beaugrenelle

Figures discrètes de la restauration parisienne, Fabienne et Philippe Amzalak (dont les noms sont rattachés au Fouquet’s, à la Maison du Danemark, à Bon, à Ma cocotte ..)  ont ouvert en février dernier le restaurant Eclectic, nouveau pôle magnétique de ce palpitant Beaugrenelle, dans le 15e arrondissement de Paris. Pour cette adresse dans l’adresse, le couple a confié la réalisation du décor au Design Research Studio du designer britannique Tom Dixon, qui livre sa première réalisation française. D’emblée, il inscrit le lieu dans l’esprit moderniste du quartier. Les parties techniques du bâtiment sont laissées apparentes pour dégager au maximum le volume et le béton, matériau superstar du brutalisme, décline toute sa palette de textures.

 

Fabienne et Philippe Amzalak, les propriétaires
Fabienne et Philippe Amzalak, les propriétaires
Tom Dixon © Peer Lindgreen
Tom Dixon © Peer Lindgreen

Il est en relief sur les murs, où il règne en alternance avec une toile de fond de laiton doré. Il est aussi au sol, tantôt brut, tantôt ciré, associé à d’épaisses couches de tapis qui tempèrent sa froideur.

L’hexagone revient aussi comme une forme-gimmick, hommage aux concepts géométriques et modulaires des seventies. Il est repris dans les alvéoles formées par l’imbrication de banquettes centrales, le calepinage de laiton qui encadre la vue sur cuisine et encore, dans le dessin des 124 abat-jours en métal ajouré du lustre, qui s’enfonce dans la salle pour servir de pivot à son décor.

Le mobilier sur mesure est sculptural, parfois bijoux. Il structure la salle autour d’éléments maîtres comme les grandes banquettes de cuir coloré, les alcôves centrales et une succession de petits salons décloisonnés qui longent la façade côté Seine.

ECLECTIC_1
© Thomas Duval
ECLECTIC_2
© Thomas Duval

Un mix-and-match de haute façon, chaleureux et élégant, qui parvient à rendre intimiste les 300 m² de la salle.

Trait d’union entre le chic parisien et l’excentricité britannique, hommage libre à l’architecture des années 1970, révision des codes de la brasserie à la faveur d’un confort plus privatif, Eclectic porte dans son nom l’originalité d’un programme qui mixe les influences en salle comme à la carte.

Quant à cette dernière, c’est une compilation heureuse des musts de la brasserie parisienne et internationale. Son pêle-mêle associe l’iode d’un banc d’écailler, la gouaille d’un semainier, la certitude du grill, l’efficacité de suggestions sur le pouce, mais aussi la gourmandise de spécialités sans frontière. Une palette qui s’émaille de quelques clins d’œil signatures comme le fish and chips «ma cocotte». Une diversité de choix qui reflète la diversité d’approches du restaurant, table d’affaires, brasserie, bar d’after-work comme de before shopping ou avant ou après cinéma (Et oui… le Pathé imaginé par Ora Ito est juste en face et mérite aussi qu’on traverse tout Paris pour voir des films dans des conditions optimum).  Quant à la terrasse de l’Eclectic, avec ce beau temps, c’est un must !

ECLECTIC_0056

Ouvert 7j/7 de 8h à minuit. (dernière commande à minuit) Parking Beaugrenelle. Service voiturier.

Eclectic
2, rue Linois – 75015 Paris
+33 (0)1 77 36 70 00.
www.restauranteclectic.fr

Tags from the story
, ,
More from Frédérique de Granvilliers

Auteurs et vignerons fêtent l’ivresse de l’esprit à Saumur

La 19ème édition des Journées Nationales du Livre et du Vin s’est...
Read More