Eden Park & Poiray : l’élégance et la mémoire au poignet des fans de rugby

montre1 - Copie

Le monde de l’art et du rugby se sont rencontrés pour réinventer un des symboles majeurs de ce sport : les poteaux. Puis le monde de l’horlogerie et de la mode se rencontrent pour créer une montre, pour homme, avec des morceaux de ces poteaux.

Cette montre iconique « La Première » est l’un des évènements de la rentrée horlogère 2016/2017.

Avec son audace, son équilibre, sa liberté de ton et ce chic parisien qui n’appartiennent qu’à elle, « Ma Première » ose une nouvelle aventure pour plaire aux hommes de caractère, gentlemen athlétiques et passionnés de rugby. Ses valeurs comme ses codes esthétiques, la rigueur de ses lignes et sa force de caractère la rapprochent naturellement de l’ovalie, comme un lien invisible entre deux mondes… pas si éloignés.

Après « Ma Première XL », spécialement réalisée pour les hommes, Poiray crée « Eden Park » une nouvelle version de montre automatique en série limitée, inspirée par les poteaux du mythique stade. Imaginée en collaboration avec la Maison, co-fondée par Frank Mesnel ancien international du XV de France, cette collection s’adresse à tous les amoureux du ballon ovale.

Après le tremblement de terre de Christchurch en 2010, Franck Mesnel rachète les poteaux mythiques de l’Eden Park d’Auckland pour soutenir les sinistrés et garder un souvenir du célèbre stade où il avait disputé la première Coupe du Monde de rugby en 1987. Sensible à l’inventivité de Poiray qui sous un classicisme apparent cache un tempérament de feu et un goût du challenge, il lance un nouveau défi à la Maison d’horlogerie joaillerie et lui offre l’opportunité originale de se rapprocher des gentlemen du rugby, mais aussi de transmettre une passion et un art de vivre à travers une montre unique et un morceau du stade d’Auckland.

Eden Park et Poiray se sont associés pour donner naissance à une édition limitée de 150 montres masculines réalisées dans l’acier des poteaux de ce stade mythique. Leur transformation en montre nécessite une grande expertise, de la force, de la précision, de la vitesse et du contrôle. Le fondeur français qui s’est chargé de cette étape, a déployé les mêmes qualités qu’un joueur de rugby sur le terrain, et a réussi l’exploit d’insérer une part de rêve dans les incontournables godrons des montres « Eden Park » de Poiray.

Montre Eden Park dos CMJN

La ligne se compose de 15 cadrans différents déclinés en une série limitée de 10 exemplaires exclusifs. Le cadran gris anthracite est composé de 11 index barrettes et d’un chiffre arabe qui rappelle l’un des postes, ainsi que d’un guichet ovale pour la date. La signature d’Eden Park apparaît sous la forme de son nœud papillon, identifiable entre tous. Le numéro de série individuel est également gravé au dos de chaque montre, dotée d’un mouvement automatique suisse, et montée sur un bracelet alligator gris foncé.

A chacun de s’imprégner de l’état d’esprit de son poste favori, et d’adopter la montre qui lui convient. Pour rêver le meilleur des matchs.

Montre Eden Park & Poiray, édition limitée 150 exemplaires, 4400 euros.

En vente exclusivement dans les boutiques POIRAY.

www. poiray.com

Franck Mesnel
Franck Mesnel/ Co fondateur de la marque Eden Park et PDG dans la fonderie.

Capture d’écran 2016-07-27 à 17.42.36

Cadran réalisé dans l’acier des poteaux mythiques de l’Eden Park d’Auckland

More from Frédérique de Granvilliers

H TAG LOVE MARKET, première édition

Une nouvelle approche de l’art contemporain. Durant 3 jours et en plein...
Read More