Exposition « Europunk » à la Cité de la Musique « A la mode Punk ! »


Notice: Trying to get property of non-object in /var/www/clients/client9/web31/web/wp-content/themes/simplemag/formats/format-standard.php on line 28

exposition euro punkA travers l’exposition « EuroPunk« , la Cité de la Musique nous délivre tout ce que l’on a toujours voulu savoir sans jamais oser le demander sur l’authentique mouvement Punk né dans les années 70.

 

Elle raconte une expérience multi-sensorielle à écouter et à regarder pour un « Total Think Punk ».

 

Le parcours initiatique est rythmé par le son des Sex Pistols, des PIL, des Clash, des Ramones et des Buzzcocks.

 Un décor « unconventional » pour 450 objets-témoins à l’esthétique Punk de l’époque : vêtements, fanzines, pochettes de disques, collages, affiches… 

 exposition euro punk

Pour les fashionatas averties, le Punk cristallise un mouvement subversif et provocateur qui a contaminé la Fashion Sphère.

 Hissée au rang de révolution artistique majeure, la Punk-Attitude a terriblement impacté le stylisme dès l’origine.

 La Papesse agitatrice de la mode, Vivienne Westwood et son militant de mari Malcom MacLaren sévissaient sur King’s Road à Londres via leur « Seditionaries » boutique. Quant à Jean-Paul Gaultier « l’enfant terrible de la Mode », il provoquait le tout Paris.

 Encore au XXIème siècle, le virus-punk exalte une Couture anar-chic à base de customisations cloutées ou zippées et pléthores de bijoux épineux… une signature forte de cette rentrée.

 C’est tout naturellement que Riccardo Tisci, le Directeur Artistique de Givenchy se glissait dans l’habit d’ambassadeur pour donner le coup d’envoi de la dernière expo annuelle du Costume Institute au Met de New York, dont vous avez devinez le thème :  « Punk : Chaos to Couture ».

 

Mon Like Be Luxe :  Sous influence rock ou grunge, la mode Punk s’effeuille sans jamais disparaître… La Fashion Weeks A-H 2013 ont rendu un Hommage fort au « DIY » : Do It Yourself, pierre angulaire du mouvement.

La pensée underground se déclinera sans doute encore sur des symphonies de « Future is dead » ou « God saves the Queen « .

 

Cité de la Musique

21 avenue Jean-Jaurès – Paris

Du 19 octobre 2013 au 18 janvier 2014

 

Virginie Cohen-Scali

Tags from the story
More from Frédérique de Granvilliers

Dior by Mats Gustafson aux éditions Rizzoli NY

Cet ouvrage d’exception retrace le travail de l’artiste suédois, qui réinterprète, au...
Read More