Exposition « Guilty Pleasures » d’Ellen von Unwerth pour la réouverture de la Hune

Saint-Germain-des-Près a retrouvé ce 14 novembre, « son  » iconique librairie, la Hune, véritable symbole culturel du quartier depuis 1949, qui présente le travail haut en couleurs – et en noir et blanc – de la célèbre photographe de mode Ellen von Unwerth.

Depuis plus de trente ans, l’artiste allemande  livre une vision des femmes sensuelles, et libres. En filigrane, se dégage sur chacune de ses photographies une authentique distance aux codes, une joie non dissimulée de s’affranchir du carcan classique de la nudité, guidées par une énergie hors pair, un grain et des cadrages identifiables.

Cette exposition « Guilty Pleasures »  de 25 photographies est une ode à la synesthésie, une invitation à la légèreté, empreinte d’une réelle maîtrise d’artiste.

La Hune – Ellen von Unwerth, Sonate, Paris 1990.
La Hune-  Ellen von Unwerth – Legs with a view, Los Angeles, 2016.
La Hune – Ellen von Unwerth – When the cat is away, Paris, 2011.

Après presque un an de travaux pour reconstruire cette adresse historique, suite à un incendie en novembre, La Hune est toujours forte de la même ambition : défendre sa mission unique dans la photographie. Elle est soutenue par la Semaest qui oeuvre au maintien des commerces culturels dans le quartier latin.

Acteur culturel engagé, Roche Bobois s’associe à cet évènement en aménageant plusieurs espaces de La Hune avec des créations emblématiques de la marque. Le bureau FURTIF signé Daniel Rode, le banc PROFILE des designers italiens Roberto Tapinassi et Maurizio Manzoni ou encore les luminaires UP du designer Marcel Wanders entrent ainsi en résonnance avec les fulgurances artistiques d’Ellen Von Unwerth et instaurent un dialogue singulier entre design et photographie.

La Hune

A travers des espaces dédiés à l’édition d’art, la photographie et aux rencontres entre le public et les artistes, La Hune proposera une nouvelle programmation toujours plus riche et dynamique, participant ainsi à faire de Paris la capitale mondiale de la photographie.

La Hune se veut un révélateur d’émotions, préservant ainsi l’héritage de deux traditions dont elle est issue : la symbiose des livres et des tirages, et l’engouement pour la photographie.

Exposition Ellen von Unwerth jusqu’en mars 2019. Photo en une : In love, Cannes, 2013.

La Hune, 
Place Saint-Germain-des-Prés,  16 rue de l’Abbaye, 75006 Paris . 01 42 01 43 55.

www.la-hune.com

More from Frédérique de Granvilliers

Champagne Tour d’Argent : une gamme d’exception

Pour cette rentrée 2015, le propriétaire de la Tour d’Argent, André Terrail...
Read More