Happy day mondial by Beaujolais le 15 novembre 2018

Chaque année le 3 è jeudi de novembre, le Beaujolais se fête ! Ce 15 novembre 2018, l’esprit de partage des Beaujolais de Fête soufflera dans plus de 110 pays.

Plusieurs dizaines de millions de personnes vont se réunir aux quatre coins du monde pour célébrer et partager leur amour de la vie.

Imaginé il y a près de 70 ans, ce véritable « Happy Day » planétaire est depuis entré dans la pop culture mondiale, hissant les Beaujolais au rang des vins les plus connus mais aussi les plus hédonistes et rassembleurs de tous les temps.

L’arrivée du Beaujolais nouveau est associé à fête, aux copains, à la tradition. C’est la seule fête du vin démocratique et mondiale.
Chaque année a une histoire différente à raconter ! « En Beaujolais, le « Nouveau » ne se fabrique pas il s’élabore ! » confie Dominique Piron, président d’Inter Beaujolais.

Il confirme lors de la soirée de lancement aux Bains le 14 novembre que, « 50 ans après que la graine ait germé, au début dans les bistrots des Halles à Paris, à 600 m d’ici, il n’y a plus « un », mais « des » Nouveaux. « Même si le Beaujolais représente, toutes appellations confondues, moins de 0,3 % des vins du monde. C’est une chance formidable d’avoir un coup de phare aussi fort sur le monde chaque année (Beaujolais Nouveau 50 % en France et 50% à l’export).

Cette date du 3° jeudi de novembre, de la fête du Vin Nouveau, est marquante dans la vie du vigneron. Une saison est terminée, demain matin, les vignerons vont commencer une nouvelle année, en commençant les travaux des vignes pour la récolte 2019.

Ce soir, c’est un peu notre Nouvel An.

Et l’année prochaine, en 2019, l’événement mondial de lancement du Beaujolais Nouveau aura lieu à Tokyo. C’est la raison pour laquelle monsieur l’Ambassadeur du Japon a accepté notre invitation Tokyo s’est imposée comme une évidence. En effet, le Japon est de loin notre premier client. Près de 25 % de toute la production part au pays du soleil levant ! », s ’est exprimé Dominique Piron.

Dominique Piron et l’Ambassadeur du Japon Masato Kitera
Dominique Piron et le chef Taku Sekine @vinconnexion

Et bonne nouvelle, le Beaujolais « Nouveau 2018 » s’annonce exceptionnel en qualité.

Il faut remonter à 1964 pour trouver un millésime comparable remarque-t-on dans le vignoble. « Nous n’avons jamais vu une récolte comme ça, avec un alignement de planètes pareil. Pas un grain d’abimé, tout est très mûr, coloré, grâce à une météo exceptionnelle » s’enthousiasment comme jamais les vignerons et négociants du Beaujolais. Au-delà du « Nouveau », c’est toute la gamme des Beaujolais, de Caractère et d’Exception, qui va qualitativement être à la fête avec ce millésime. A suivre… et bonne dégustation !

Les primeurs de Vinescence :

Le Beaujolais Nouveau 2018 est un vin frais, fruité et gourmand jusque dans la longue persistance
Il est né de vignes d’environ 35 ans, qui poussent sur un sol argilo-limoneux, vendangé manuellement avec tri à la parcelle, enfin cuvé traditionnellement en macération semi-pelliculaire de 4 à 5 jours avec maîtrise des températures.

DÉGUSTATION : robe rubis brillant, disque rosé. Nez gourmand, fruité explosif cocktail de fruits rouges, vanille, réglisse, poivre gris. Bouche fraîche, fruitée et gourmande jusque dans la longue persistance.

HARMONIE METS-VIN : gougères, feuilletés de fruits de mer, blanquette de veau, saumon grillé ou poché, comté, tarte pommes et prune.

Prix départ cave  : 5,10 €

Le BEAUJOLAIS VILLAGES NOUVEAU NATURAL 2018 est généreux et velouté, long sur la cerise et le poivre.
Ce « Natural » est une « autre idée » du Beaujolais-Villages, certifié Terra Vitis pour la deuxième année : ce label garantit « une agriculture environnementale et durable ».

« L’idée derrière cette cuvée est d’avoir un Beaujolais Villages aussi près que possible de ce que nous dégustons à la sortie des cuves. Aussi naturel que possible donc nous réduisons nos interventions au minimum (filtration, SO2, traitements) » explique Philippe Marx, directeur commercial export.

Cette cuvée est née d’un vignoble bien plus ancien (des vignes de 49 ans), sur un sol composé de sables granitiques.  Vendangée manuellement avec tri à la parcelle, puis cuvée traditionnellement en macération semi-pelliculaire de 5 à 6 jours avec maîtrise des températures.

DÉGUSTATION : robe rubis assez intense. Nez expressif et mûr, une touche de violette, avec des notes de cassis et cerise noire, poivre gris. Bouche généreuse et veloutée, longue sur la cerise et le poivre.

HARMONIE METS-VIN : terrine de campagne, rillettes de canard, bœuf bourguignon, hachis parmentier, chèvre sec.

Prix départ cave : 6,40 €

Ci-joint, en photo, lors de la soirée aux Bains, Jean Marc Veuillet, de la cave du Château des Loges, ( 69460 Le Perréon. Tél : 04 74 03 22 83)  présentant leur excellent Beaujolais-Villages Cuvée Secret des Loges 2015.

Au cœur du vignoble des Beaujolais-Villages, les vignes sont situées en coteaux (300 m d’altitude). Expressif et charmeur sur des notes de pain grillée et de vanille. La bouche est équilibrée, riche en épices douces et notes de sous-bois. Une cuvée d’une grande authenticité. Prix départ cave : 11,30 euros.

 

More from Frédérique de Granvilliers

Demna Gvasalia, nouveau directeur artistique de Balenciaga

C'est officiel, le groupe Kering vient d'annoncer l’arrivée de Demna Gvasalia au...
Read More