Hermès : la vraie compétitivité est de rendre un objet désirable


Notice: Trying to get property of non-object in /var/www/clients/client9/web31/web/wp-content/themes/simplemag/formats/format-standard.php on line 28

Selon Patrick Thomas, gérant d’Hermès, la compétitivité de la France peut se diviser en deux : la compétitivité coût et la faculté de rendre des produits attractifs pour le consommateur.

 

 

La maison Hermès, symbole du luxe « made in France », se porte à ravir. Le chiffre d’affaire est passé à 13% cette année contre 12% auparavant. Patrick Thomas, le gérant de la marque, table désormais sur 3,2 milliards de ventes.

 

Ce dernier souligne qu’il existe deux types de luxe : celui de masse et celui d’exception (haut de gamme). Hermès se situe sur le  2ème et celui-ci « ne recule pas » ajoute t-il.

 

Il explique que leurs « capacités de fabrication sont inférieures à la demande »; d’où une superficie des ateliers de Pantin multiplié par 3 avec 2000 personnes qui y travailleront bientôt (de belles créations d’emplois en perspective).

 

700 à 800 personnes sont d’ores et déjà recrutées chaque année! si toutes les entreprises avaient la possibilité d’en faire autant, ce serait merveilleux.

 

www.hermes.com

 

Tags from the story
, , ,
Written By
More from firstluxe

3 brasseries chics à Paris

Les brasseries ne manquent pas au cœur de la capitale. Pour retrouver...
Read More