Histoire de Tourbillon 4 par Harry Winston


Notice: Trying to get property of non-object in /var/www/clients/client9/web31/web/wp-content/themes/simplemag/formats/format-standard.php on line 28

Fidèle à sa collection Histoire de Tourbillon, Harry Winston réalise une prouesse technique doublée d’une expérience esthétique à part entière en nous dévoilant Histoire de Tourbillon 4 quelques semaines avant l’ouverture de Baselworld 2013 .

 

 

 

 

Ce précieux garde-temps est doté d’un tourbillon tri-axial constitué d’un unique oscillateur hébergé dans trois cages concentriques, chacune d’elle pivotant à sa propre vitesse, mais aussi selon un angle différent calculé en fonction des autres cages.

 

 

 

 

Plus de 3’500 heures de travail minutieux ont été nécessaires pour développer Histoire de Tourbillon 4, et 400 heures supplémentaires ont été consacrées à tester et homologuer ce mouvement ultra performant. Il a fallu 160 heures aux horlogers les plus expérimentés pour assembler les 345 composants du mouvement qui ont ensuite pris place dans un superbe boîtier en or gris 18 carats poli, doté de la carrure, des arches, des cornes et de la lunette du tourbillon en ZaliumTM, la signature Harry Winston reconnaissable entre toutes.

 

 

Ce garde-temps exclusif qui cultive une forte personnalité est une édition limitée à 20 pièces.

 

 

 

 

 

 

 

Petit rappel historique sur cette complication horlogère.

Breveté en 1801 par son inventeur, le tourbillon fut conçu pour résoudre le problème caractéristique des montres de poche. En restant presque constamment dans la même position verticale, leur précision finissait par être altérée par la gravité terrestre.

 

 

Le tourbillon place les organes régulateurs dans une cage tournante de façon à ce qu’ils ne restent jamais suffisamment longtemps dans une position fixe, ce qui les rendait sujet à la force de gravité.

 

 

Le cœur de Histoire de Tourbillon 4 est constitué d’un unique oscillateur hébergé dans trois cages concentriques, chacune d’elle pivotant à sa propre vitesse, mais aussi selon un  angle différent calculé en fonction des autres cages :

 

  • La cage intérieure, qui abrite l’oscillateur et l’échappement, effectue une rotation toutes les 45 secondes.
  • La cage intermédiaire effectue  une rotation toutes les 75 secondes.
  • Et la troisième, la cage externe, tourne à la vitesse d’une révolution toutes les 300 secondes.

Ensemble, elles garantissent qu’à aucun moment la force gravité n’est suffisamment puissante pour affecter les battements réguliers de l’oscillateur.

 

 WWW.HARRYWINSTON.COM 

 

 

Tags from the story
Written By
More from firstluxe

Picasso, la dernière égérie de Montblanc

  Les amoureux de stylos plumes et de stylographie attendent avec grande...
Read More