Hôtel Victor Hugo : un écrin Art Déco signé Laurent Maugoust

Restaurateur historique 
et reconnu de la capitale,
 Jacques Blanc poursuit 
dans la saga des boutiques-hôtels et vient de rénover, parmi ses derniers, le Victor Hugo Paris Kléber dans le 16eme arrondissement de Paris.

Jacques Blanc et son bras droit Arnaud Dupin, expert en hôtellerie de luxe.

Passionné d’Art déco, Jacques Blanc décide de mettre en lumière cet immeuble des années 30, à la vue exceptionnelle et secrète sur un bassin d’eau aérien inconnu des parisiens, en faisant à nouveau appel à Laurent Maugoust, architecte-designer reconnu, et lui donne carte blanche. Une seule proposition de ce dernier suffit à lancer le projet. Cet hôtel de charme et de caractère est le résultat d’une collaboration harmonieuse entre les deux hommes et leurs équipes.

Laurent Maugoust imagine ce boutique-hôtel intemporel comme l’extension d’une habitation, où l’on invite nos amis à séjourner. Avec son œil précis, novateur et tendance, il réussit à insuffler le côté chic, convivial et accueillant recherché par la clientèle.

Replaçant, à la manière des ensembliers, l’ornement et le décor au cœur de la recherche esthétique de ce projet, Laurent Maugoust transforme le bâtiment en s’inspirant de son architecture originelle, lui rendant ainsi ses lettres de noblesse.

Loin du pastiche, la démarche ornementale autour des motifs se développe dans un esprit contemporain, habillant les espaces intérieurs de parures. L’espace du lobby se voit sculpté par les jeux de contrastes des revêtements et les gammes colorées s’érigent en éléments structurants. Un somptueux tapis de marbre noir et blanc se déploie dès l’entrée lumineuse de l’hôtel, ouvrant sur des salons boudoirs monochromes qui élargissent la palette chromatique : le vert émeraude se conjugue au céladon, le rouge d’Andrinople côtoie le rose Givenchy.

Lobby vert – Bielsa
Bar les Contemplations – Bielsa

Les murs gainés de velours et les claustras en lames de miroir soulignent la sophistication de l’atmosphère Art Déco, engendrant une fertile conjugaison de styles mettant en valeur le caractère unique du lieu.

Laurent Maugoust porte une attention toute particulière aux associations de textures. La minutieuse sélection des matériaux traduit son intention d’inscrire cette adresse élégante dans un espace hors du temps. Raphias, cuirs grainés, marbres et velours côtoient subtilement satins, verres polis, bois laqués et métaux dans une fusion savamment exécutée.

Des couloirs feutrés ornés de motifs léopard, chers à Madeleine Castaing, considérée comme
l’une des plus grandes décoratrices du XXe siècle, mènent aux étages et vers les 75 chambres. Celles-ci, véritables cocons tendus de suédine et de jacquard tramé de fils lumineux dans un délicat camaïeu de gris perle, sont illuminées par des appliques graphiques champagne. Les têtes de lit montées en paravent arborent une allure précieuse grâce à l’association du laiton et du tissu gainé. Une moquette créée sur-mesure, déclinant le motif de la plume dans trois tonalités franches et lumineuses, apporte quant à elle une touche de modernité à ces espaces de confort.

Chambre Rouge avec vue – Bielsa
Chambre bleue lit simple vue sur Tour Eiffel – Bielsa

Lieu de vie important au sein d’un hôtel, le bar « Les Contemplations » a été pensé dans une ambiance chic et tamisée pour des moments de plaisir et de convivialité. Une lumière douce est intégrée dans la tablette murale en miroir et éclaire les bouteilles pour insuffler une atmosphère chaleureuse. Les murs de velours bleu profond et les appliques années 30 inspirent une sensation de confort dans un espace qui donne envie de s’attarder.

Une petite faim ? Une sélection de plats et desserts Boco est proposée à la carte (et en room service). Créé par Vincent Ferniot, ce concept de petits plats gourmands, sains, haut de gamme et sans conservateurs, signés par des chefs étoilés et de grands pâtissiers, séduit depuis plusieurs années. Servis dans des jolis bocaux en verre, ils seront prêts à déguster à tout moment, en chambre ou ailleurs. La carte évoluera au fil de l’année pour toujours proposer des produits de saison et des menus variés (recettes à base de viande ou de poisson mais aussi végétariennes et sans gluten).

Aux 7ème et 8ème niveaux, 10 superbes chambres donnent sur une vue inédite : la réserve d’eau de Passy et la Tour Eiffel ( photo en une ).

Hôtel Victor Hugo, 19 rue Copernic – 75016 Paris . + 33 (0)1 45 53 76 01. Prix : entre 110 et 450 euros.

www.victorhugohotel.com

More from Frédérique de Granvilliers

Saperlipopette, bistrot chic et chouette

Direction Puteaux pour découvrir ce restaurant ouvert fin 2014 par Hakim Gaouaoui...
Read More