Hubert Le Gall créateur poétique célébré dans un livre d’art

Après son exposition « L’éternel Printemps » à la Galerie Pierre-Alain Challier en juin dernier, quel plaisir de retrouver ce génial designer, scénographe, sculpteur, lors de la sortie d’un livre d’art sublime qui lui est consacré paru aux éditions Flammarion.

Fabula est un hommage à la collection Hubert Le Gall constituée pendant 20 ans par Pamela Mullin, esthète américaine, au gré de ses coups de cœur pour les créations de l’artiste contemporain.
Elle a ainsi ouvert les portes de Saint-Calais, son manoir normand. À l’aune du mystère complexe qui, toujours, s’établit entre le collectionneur et l’artiste, les œuvres d’Hubert Le Gall animent l’univers de Saint-Calais d’une nature plus que nature, d’animaux insolents qui se prêtent au rire, à la poésie et à la rêverie, mais toujours décalés. Où le sens de l’objet ne se limite jamais à une fonction attendue mais devient prétexte à des détournements insolites où parfois l’irrévérence tutoie l’humour, où toujours l’imagination se joue de l’évidence.

Entre autres sources d’inspiration, Hubert Le Gall avoue une fascination pour le mobilier des XVIIe et XVIIIe siècles français, les marqueteries du mobilier de Boulle, l’art de la ciselure et de la dorure, pour les objets révélés lors des fouilles de Pompéi, pour les ready made de Warhol…

Chacune de ses œuvres participe de la grande tradition du luxe français, de ce goût pour la noblesse des matériaux associés à l’excellence du geste. Ici, le bronze, la dorure, le bois, la laque, l’acier, la résine aussi, métamorphosent ses créations, suffisamment décalées pour dire l’originalité de leurs amateurs, suffisamment luxueuses pour être montrées.

Echapper à l’ennui, au tragique de la vie et cultiver la dérision. Peut-être est-ce là la connivence entre Pamela Mullin et Hubert Le Gall. La vie comme une facétie fabuleuse.

Le manoir de Saint-Calais de Pamela Mullin © Pascaline Noack 
© Pascaline Noack
© Pascaline Noack

LES AUTEURES :

Dany Sautot, spécialiste des arts décoratifs et de l’histoire des jardins et du paysage. Elle écrit depuis 2011 des articles sur le paysage et ses créateurs pour la revue L’Architecture d’Aujourd’hui et elle a signé de nombreux livres sur le jardin et la botanique aux éditions du Chêne. Commissaire de nombreuses expositions d’art décoratif (Baccarat dans différents musées au Japon, René Lalique au musée du Luxembourg à Paris, au Bröhan Museum à Berlin et au musée du Kremlin à Moscou, 1925 à la Fondation Gulbenkian à Lisbonne), elle prépare pour 2018 une nouvelle exposition Lalique prévue en Asie. Elle est l’auteure de deux monographies consacrées à Baccarat.

Pascaline Noack, photographe. Elle a réalisé de nombreux reportages pour des catalogues d’exposition du musée de la Vie Romantique, de l’Opéra de Paris, de la Comédie Française et du musée du Costume à Moulins.

Fabula : Hubert Le Gall, de Hubert Le Gall et Dany Sautot, photos Pascaline Noack.

238 pages 300 x 375 mm, 205 illustrations, Broché, Editions Flammarion 125 €.

 

More from Frédérique de Granvilliers

« Le Bar Botaniste  » du Shangri-La : des cocktails so chic 

En hommage au Prince Roland Bonaparte, géographe et botaniste- il réussit dans...
Read More