KASPIA ET MOI : UNE GRANDE HISTOIRE D’AMOUR

Lorsque l’on est Perse comme moi, on est génétiquement programmée à aimer le CAVIAR, on a ça dans le sang. Chez nous, on le mange au petit déjeuner avec des œufs durs, des tomates et des oignons. Alors Quand j’ai appris que ma prochaine visite serait chez KASPIA, j’étais déjà dans tous mes états !

caviar_kaspia

caviar-kaspia-madeleine

Je me suis rendue place de la madeleine, pour y rencontrer Vesna Motic, directrice de la boutique. Et quelle rencontre ! Notre amour du caviar nous a tout de suite rapprochées. Souriante, extrêmement sympathique et surtout aussi gourmande que moi lorsqu’il s’agit de ces « perles noires ». Elle m’expliqua avec passion, deux heures durant, tout ce qu’offrait la maison. Je n’avais jusqu’ici toujours mangé que du caviar d’esturgeons sauvages de la mer Caspienne, ce fut pour moi la parfaite occasion d’en apprendre d’avantage et de goûter de nouvelles saveurs provenant d’esturgeons d’élevages, venus de Bulgarie ou encore d’Italie.

Vesna Motic, directrice de la boutique
Vesna Motic, directrice de la boutique

kaspia-caviar

Kaspia c’est avant tout, une longue histoire d’amour avec le caviar lui conférant une expérience unique pour la sélection. En effet, fondée à Paris en 1927, Caviar Kaspia est la Maison qui a contribué à l’essor de la « Culture du Caviar » en France, et à l’étranger, en l’imposant sur toutes les tables prestigieuses, le rendant indispensable à toute belle réception. Son fondateur, M. Arcady Fixon, était un émigré russe qui posa ses malles et sa culture dans les beaux arrondissements de Paris au début des années 1920. Il arriva dans un Paris de fêtes somptueuses, de progrès techniques, à la naissance de la Haute Couture, à l’âge d’or du Moulin Rouge et des Folies Bergères… Champagne, dîners fins, fêtes somptueuses, Paris, et toute la société occidentale étaient prêtes à accueillir les petites perles de la mer Caspienne et Arcady Fixon, en grand amateur de caviar, décida de créer sa propre maison parisienne de caviar pour être sûr de n’avoir toujours que des produits de qualité à offrir à ses hôtes et pour faire découvrir au tout Paris sa culture du caviar. C’est tout ce savoir faire qui nous est aujourd’hui encore offert au sein de l’écrin de la place de la Madeleine.

kaspia-caviar

kaspia-caviar

Faisons un tour d’horizon de ces merveilles gustatives ! Le  BAERI issu de L’acipenser Baeri, a des grains de taille moyenne.  L’impérial baeri quant à lui offre des grains plus gros qui éclatent en bouche pour laisser se diffuser une saveur fine et fraîche rappelant celle des fruits secs.  La maison propose également de L’osciètre, considéré comme l’un des meilleurs caviars, son goût inimitable de noisette grillée, finement iodé en fait un des plus prisés. J’ai eu le privilège de pouvoir goûter de l’Osciètre « gold »  dont les grains, plus ronds et de plus en plus clairs, atteignent la couleur de l’or. Ma première impression, hors mis le fait qu’il était extrêmement délicat et doux, fut qu’il roulait en bouche, sa structure était particulière, de telle sorte que l’on ressentait parfaitement son goût de noisette qui reste en bouche. Un véritable régal ! Et enfin, le Beluga ( celui me rappelant mon enfance), issu des plus gros esturgeons, ils peuvent mesurer jusqu’à 4 mètres et peser jusqu’à 800 kg. Ses oeufs sont les plus gros, gras et onctueux. C’est le plus cher car le plus rare. En bouche, il font comme du beurre au contact du palais. Ce caviar est onctueux, fragile et doux.

kaspia-caviar

L’avantage des caviars d’élevage est que tout est mis en oeuvre pour que l’esturgeon se développe dans les meilleures conditions possibles. Les « mamans » ont de l’espace, elles sont moins stressées. Leur bien être est primordial car une maman en bonne santé fait des œufs incroyables à déguster. Vesna m’expliquait que les fermes sont plus spacieuses en Bulgarie alors qu’en Italie elles sont plus intimistes mais elles offrent tout de même le meilleur Baeri et Royal baeri.

IMG_8913

La meilleure manière de consommer le caviar est de le manger à la cuillère en Nacre, n’utilisez jamais de couverts en métal. Lorsque je demande à Vesna comment elle aime le déguster, elle me répond spontanément « SEUL ! à la cuillère ! » Il est vrai que les amateurs de caviar aiment le consommer sans artifice entre deux gorgées de vodka pour nettoyer le palais et ainsi faire ressortir le goût de ce met d’exception à chaque bouchée. Mais vous pouvez également le marier à des blinis fait maison chez Kaspia ou sur une pomme de terre, l’association chaud-froid faisant exulter le goût. Ou, petit conseil perso, vous pouvez essayer la manière « petit déjeuner à l’iranienne » en coupant en petits morceaux des tomates, des oeufs durs et des oignons. Vous n’avez plus qu’à poser votre caviar sur du pain chaud et picorer les accompagnements séparément. Vous m’en direz des nouvelles !

kaspia-caviar

Le best seller de la maison, que je ne pourrais que vous conseillez vivement, est la trilogie Royale qui vous permet de déguster et d’apprécier du caviar impérial Baeri, du caviar d’esturgeon blanc Royal et du caviar Osciètre Royal. Mais gardez en mémoire qu’il est préférable de finir par le Baeri pour mieux ressentir les saveurs des deux autres. Cette trilogie est proposée à 164 euros. Il existe également une version Impériale comprenant du caviar Osciètre réserve Kaspia, de l’Osciètre Sélection ainsi que du Beluga Royal, vendu 482 euros.

kaspia-caviar
trilogie impériale

Il est vrai qu’avec toutes les variétés de caviar proposées, on peut l’avoir l’impression de se sentir perdu mais croyez moi, après 15 min passée avec Vesna, il n’aura plus de secret pour vous. Elle saura vous guider et vous orienter en fonction de vos goûts et de votre palais.

La maison Kaspia offre également d’autres mets succulents, comme les saumons ( fumés Ecossais ou norvégiens bio ou encore marinés à l’aneth), la poutargue, les pattes de crabes (une des spécialités de la maison), et pour finir mon coup de cœur incontesté les TARAMAS ! Faites moi confiance le point d’exclamation n’est pas de trop ! Le tarama au caviar et le tarama à la truffe d’été, vendus respectivement 13 et 7,5 euros sont un véritable régal. Vesna, nous les fit goûter sur des blinis tout juste préparés, mes papilles sont en émoi rien qu’à l’évocation de ce doux souvenir et de ses saveurs ! Je suis d’ailleurs repartie avec un petit pot de chaque pour continuer le plaisir le soir même au dîner. Je ne pourrais que vous conseiller de terminer par celui à la truffe dont le goût très prononcé vous empêcherait de sentir la subtilité de celui au caviar.

IMG_8919

préparation du saumon pour un client
préparation du saumon pour un client
IMG_8923
mes coups de cœurs : les taramas

Je terminerai ma visite de la boutique, avant de vous faire découvrir le restaurant, par l’incontestable associée du caviar, la VODKA. Véritable caverne d’Ali Baba de ce breuvage, la maison Kaspia vous offre une gamme complète de tout ce que cet alcool a de meilleur. De la vodka Kaspia blanche, à la Bison en passant par celle à la cerise. Les gammes offertes sont si extraordinaires, que Kaspia est de loin la meilleure cave de Paris. Mon attention s’est surtout portée sur la Vodka Goldwassero, avec ses particules d’or 23 carats à l’intérieur. Telle une boule à neige bling bling, elle pourrait être un élément de décoration à part entière. J’ai également beaucoup apprécié les petits livres d’aspect ancien contenant une « mini bouteille » de Vodka Legend Of Kremlin.

kaspia-caviar
Vodka Goldwassero

IMG_8874

IMG_8959

IMG_8956

IMG_8878

La maison offre également la possibilité d’acquérir des verres à vodka conçu pour accueillir de la glace pilée en dessous pour la garder bien fraîche, mais également des cuillères en nacre, des seaux à champagne et des présentoirs à caviar.

IMG_8866

IMG_8900

Il est temps pour nous de découvrir le restaurant Kaspia. Pour y accéder, des escaliers, des orchidées géantes, des mosaïques recouvrant un pan de mur entier. Du majestueux pour vous guider à la salle principale de ce restaurant niché au cœur d’un appartement haussmannien accueillant régulièrement personnalités du monde des affaires et du show business. Ce qui m’interpelle immédiatement, c’est la sérénité qui se dégage de ce lieu. Le contraste entre le turquoise des nappes et le taupe du mobilier, ses boiseries d’origine dans les tons miel et caramel, ses tableaux anciens, ses porcelaines et objets d’art exposés, ses lourds rideaux et ses tapis moelleux confèrent à l’espace une véritable élégance intemporelle. L’omniprésence des orchidées permet d’y ajouter une touche de délicatesse. Et les petits salons, un côté intimiste et feutré. Vous pouvez d’ailleurs en privatiser certains pour des événements professionnels ou personnels. Au menu, duo de caviar, pomme de terre au caviar, saumon, anguille, esturgeon, homard ou crabe …des saveurs authentiques et des mets de qualité vous garantissant une expérience unique. le bar n’est pas en reste puisque vous pourrez consommer des spiritueux d’exception à l’instar des précieuses et anciennes bouteilles de Cognac nous rappelant que Kaspia est une maison ancienne et traditionnelle.

IMG_9008

IMG_8979

IMG_9004
André, dans la maison depuis 10 ans, est leprécieux gardien de ces bouteilles d’exception

IMG_8997

 

CAVIAR KASPIA
contact lecteur first luxe : Vesna Motic : 01.42.65.66.21
17, place de la Madeleine 75008 Paris
www.caviarkaspia.com

RESTAURANT :
01.42.65.33.32
service voiturier disponible pour midi et soir
ouvert du lundi au samedi de 12h à 1h

IMG_8932

Crédit Photos : Cadio Coffie

 

 

 

 

 

 

 

 

Written By
More from firstluxe

Fête des mères : le Palais Namaskar lance une offre Pour elles

La Fêtes des mères approche. A l’occasion du 26 mai, le Palais...
Read More