La Pâtisserie des Rêves & des .. amis de Philippe Conticini au BHV Marais

Après cinq adresses à Paris et région parisienne, La Pâtisserie des Rêves s’installe au 3ème étage de cette grande enseigne avec un concept nouveau.. très attirant ! En plus des divines pâtisseries créées par Philippe Conticini, une carte salée est proposée. Chaque chef invité  par la Pâtisserie des Rêves doit créer une recette salée unique autour d’un de ses souvenirs d’enfance les plus chers… C’est la Pâtisserie des Rêves & Friends. La carte évoluera au fil des saisons, des envies ou des rencontres avec une seule idée en tête : vous permettre de retrouver vos propres souvenirs d’enfance. Et comme Philippe Conticini a beaucoup d’amis, des chefs étoilés à la street food, ça risque d’être très réussi !

BHV 1

Comme la déco ! Voici comment le cabinet d’architectes Dion & Arles a interprété le discours de Thierry Teyssier, co-fondateur de la Pâtisserie des Rêves, sur les goûts, l’insouciance et l’intensité des plaisirs enfantins.

« Les souvenirs se construisent souvent lors de la préparation, dans la cuisine : le bruit de fouet contre le moule, les odeurs de cuisson, le chocolat fondu sur la spatule… Et bien offrons le meilleur écrin à ces idées et construisons une cuisine familiale et festive !

BHV5

Des carreaux de faïence vieillis et rosés façonnés et peints à la main en Normandie spécifiquement pour le projet.

La rotonde existante s’y prêtait, le comptoir se déroule comme un manège, que l’on retrouve également dans les autres Pâtisserie des Rêves, et les éléments autour entre dans la ronde :

–        La courbe du bar est soulignée par des ampoules foraines.

–        Des armoires, garde mangers ou confituriers, souvenirs gourmands, bordent le comptoir.

–        Les tables en céramique sont comme un nappage parfois citron ou caramel, moulés spécialement pour nos besoins.

–        Les chaises et banquette fabriquées dans les Vosges, sont volontairement simples et naturelles.

–        Les textiles sont acidulés comme des agrumes.

–        Les dessertes sont des meubles d’office, entre cuisine et salle.

–        Le plafond est saupoudré de rose, cotonneux comme une barbe à papa. »

DSC_7821 - sandwich à la Pata Negra -

DSC_7551 - salade rusée

DSC_7470 - Pane Cunzatu

La palette de matériaux suit la même logique que les pâtisseries de Philippe Conticini : simple mais l’arrangement et les dosages sont surprenants.

Nous puisons dans les souvenirs mais le regard est résolument moderne, et l’attitude définitivement espiègle !

A découvrir absolument. Une des futures it places de la rentrée que vous pouvez tester dès aujourd’hui, aux heures d’ouverture du BHV Marais.

 

www.bhv.fr

More from Frédérique de Granvilliers

Jun Ashida, le chic japonisant de la rue Saint Honoré !

Jun Ashida ? Ce nom ne vous dit peut être rien mais...
Read More