Les Bains Guerbois, opus parfumés, hommage aux Bains Douches

A l’origine, en 1885, les célèbres Bains Douches étaient un SPA luxueux, comme l’attestent les plaques de marbre sur la façade de l’immeuble Véritable annexe bien-être de la brasserie éponyme située aux Batignolles, le tout Paris artistique de l’époque s’y est pressé afin de recevoir des soins et de s’y prélasser, la hissant ainsi au rang de « place-to-be » dès cette fin de 19ème siècle.

Encore aujourd’hui, Les Bains ne dorment jamais. Haut-lieu d’expériences à vivre le jour comme la nuit, ils incarnent la quintessence de Paris. Hôtel 5 étoiles, Spa, scène avant-gardiste, club mythique, néo-brasserie parisienne, bar légendaire et enfin concept store, ils proposent un cadre de vie vibrant et connecté pour un art de vivre très parisien. Les Bains sont depuis mars 2015 un lieu d’émulation sociale, artistique et culturelle, nourri par la vision du propriétaire des lieux Jean-Pierre Marois. En 2016 il lance L’Eau de Cologne, composition olfactive aux accents vintage.

Aujourd’hui, avec Les Bains Guerbois, il veut raconter une saga plus que centenaire à travers trois premières eaux de parfum qui proposent un voyage initiatique dans les époques fondatrices du mythe : 1885 – 1978 – 2015

Trois dates, savamment mises en parfums par Dorothée Piot, Bertrand Duchaufour et Michel Almairac, qui célèbrent au travers d’accords originaux et évocateurs le début d’une histoire à chaque fois unique :

1885 – Bains Sulfureux ..  célèbre l’ouverture des Bains Guerbois, premier spa parisien des temps modernes, où exhalent des senteurs de fleurs, de plantes et d’herbes. Le parfum d’une concoction magique mêlant bergamote, romarin, jasmin et mandarine émane des bains turcs, russes et sulfureux. L’air de la maison recèle de mille essences de tolu labdanum, cannelle, benjoin, encens et musc.
 Un oriental floral citrus envoûtant, élégant.

1978 – Les Bains Douches..  ranime l’atmosphère exclusive du célèbre night-club qui a révolutionné son époque. Une nuit sans fin dans une des plus folles discothèques au monde. Suivre son parfum poudré. 
En bas des escaliers, Negroni Yuzu pour elle, Whiskey à la sauge pour lui. Volutes de tabac blond. Elle ondule sur la piste. Des bouffées de myrrhe, de vanille, de patchouli et de rose orientale enivrantes. Un oriental, floral, poudré aux 
notes de Yuzu, orange amère, cardamome,Whiskey.

2015 – Le Phénix.  Les Bains ressuscitent, une fois encore grâce à Jean-Pierre Marois. Tout est à nouveau possible dans la Maison Guerbois sous les dômes et coupoles de laque profonde, dans un tourbillon subtil de cardamome et de gingembre, de patchouli et de cèdre, d’encens et d’ambre. Un boisé épicé élégant qui joue avec des notes de cardamome et de gingembre, de patchouli et de cèdre, d’encens et d’ambre.

Nous sommes tombés sous le charme des trois.  Impossible de choisir. Tentez l’expérience..

 

1885-Bains Sulfureux; 1978-Les Bains Douches; 2015-Le Phénix; Flacon vaporisateur 140 ml, 165 euros chacun.

Disponibles à partir de fin Septembre 2017.

Hôtel et boutique Les Bains aux 7 et 2 rue du Bourg L’Abbé, 75003 PARIS. Tél : 01 42 77 07 07.  Et sur www.laboutique.lesbains-paris.com

 

More from Frédérique de Granvilliers

Gérard Darel rend hommage à Jackie Kennedy

Tout d’abord avec l’exposition « Elle s’appelait Jackie ! », qui se...
Read More