Les fées pâtissières : Déborah Lévy et Sarah Harb

Un vent de fraîcheur souffle sur le monde de la pâtisserie !
Déborah Lévy  et Sarah Harb sont parisiennes jeunes, jolies, intelligentes, et viennent de se lancer dans une aventure gourmande sur un bon concept marketing.

 

religieuse cafe

feuille automne

 

Mues par un désir sincère d’apporter une offre inédite et de très grande qualité à tous les gourmands, elles n’ont reculé devant aucune difficulté. Novices en pâtisserie mais passionnément épicuriennes, elles ont chacune choisi d’abandonner leur brillante carrière pour suivre des formations à Londres et à New York, où elles ont pu parfaire leurs connaissances du wedding cake. Fortes de ces expériences culinaires, elles sont revenues à Paris avec des idées plein la tête, se confrontant vite à la réalité d’un marché très concurrentiel.

 

baba

caramel

 

A force de déguster et faire preuve d’audace, Déborah et Sarah sont arrivées à la conclusion qu’elles voulaient donner vie à une pâtisserie qui n’existait nulle part ailleurs; une pâtisserie alliant respect de la tradition et réinterprétation des classiques français; une pâtisserie où la dégustation des gâteaux revêtirait des codes très actuels. Afin de proposer en un seul lieu une gamme réunissant toutes les qualités esthétiques, gustatives et pratiques de leurs rêves, elles n’ont pas hésité à se relever les manches et aller frapper à la porte des plus grands pâtissiers. C’est ainsi qu’est née l’aventure des Fées Pâtissières.

 

Et c’est le célèbre chef pâtissier du Trianon Palace,  Eddie Benghanem, audacieux et curieux,  qui a relevé leur défi : innover dans la tradition. Il a ainsi mis au point la collection de 12 créations des Fées Pâtissières. Baba, tarte au citron, religieuse, Saint Honoré, Paris Brest, Opéra, fraisier… en s’attaquant aux fondamentaux de la pâtisserie française.  Au fil des mois, grâce à un formidable jeu de textures et de travail sur l’architecture du goût, il a su twister les classiques de la pâtisserie en des créations prenant la forme de simples bouchées, pourtant étonnantes de technicité, qui semblent avoir le pouvoir de provoquer un aller direct vers le plaisir… Mais ce n’est pas tout : il s’est aussi amusé à élaborer des gâteaux inspirés de saveurs régressives, à l’instar du «Tagada» ou du «Nutella».

 

nutella

feuille automne

Plus légère, plus petite, mais toujours chic, chacune des créations des Fées Pâtissières se déguste autant avec les yeux qu’avec les papilles, tel un pur objet de gourmandise à croquer seul ou en duo, en une seule virée à Rambuteau.  Allez vite dans leur ravissante mini boutique, et goûtez leurs créations pour nous dire quelles sont vos fées préférées !

 

fraisier

paris brest

mont blanc

 

Collection 2014 Eddie Benghanem : La fée Baba, la fée Fraisier, la fée Opéra, la fée Religieuse au Café, la fée Saint-Honoré, la fée Tarte au citron, la fée Tarte vanille, la fée Nutella, la fée Religieuse Chocolat, la fée Paris-Brest, la fée Bonbon, la fée Meringue Framboise.
3.80€ le gâteau.

 

les fées pâtissières 21, rue Rambuteau • 75004 Paris Tél : 01 42 77 42 15

www.lesfeespatissieres.com

Ouvert tous les jours pendant les fêtes de 11h à 20 h Et à partir du 1er janvier ouvert tous les jours de 11h à 20h, sauf le lundi.

Tags from the story
More from Frédérique de Granvilliers

Lolo Chatenay, changer de sac en un tour de main

Coup de coeur pour cette nouvelle marque de maroquinerie haut de gamme...
Read More