Marie Paule Quercy créatrice de bijoux de joaillerie, stylés et poétiques

Nous sommes tout d’abord tombés sous le charme de ses bijoux impressionnants de beauté et d’originalité, puis de l’artiste qui les réalise, dans une grande discrétion.

Créatrice, designeuse et dessinatrice au parcours remarquable, Marie Paule Quercy occupe une place à part entière au sein du petit monde joaillier parisien. 
Elle fait ses premiers pas dans un atelier réputé de la place Vendôme. Elle y apprend onze années durant, les ficelles du métier de dessinatrice de bijoux.

Forte de cette enrichissante expérience, elle traverse l’Atlantique et s’installe à New York. Sur place, elle prend la direction artistique de Van Cleef & Arpels pendant quatre ans.
De retour à Paris, Marie Paule Quercy travaille en free lance. Son parcours, son talent, sa créativité lui ouvrent les portes d’ateliers internationaux et de maisons réputées. Elle collabore pour les enseignes les plus prestigieuses : Hermès, Arthus Bertrand, Poiray, Tiffany&Co…

On lui doit : l’étoile à quatre branches de la Maison Mauboussin, une bague pour Catherine Deneuve ou encore
 le petit béret devenu emblématique d’un célèbre joaillier libanais.

Marie Paule Quercy dessine et fabrique des pièces uniques ou en édition limitée à partir de ses propres dessins qu’elle exécute à la main. Dans son travail, elle utilise toutes les techniques classiques, aussi bien le crayon que l’encre, l’aquarelle ou la gouache…
Elle laisse sa créativité s’exprimer. Elle n’hésite pas à briser les codes et à s’affranchir des grandes tendances marketing. Ses créations sont porteuses d’un vrai style qui les rend intemporelles.

Elle s’amuse à créer des pièces design, aux volumes XL, aux graphismes architecturaux.
 Elle puise son inspiration des années 30, de l’Asie, tout autant que d’objets du quotidien. Elle apprécie particulièrement les formes géométriques élémentaires qu’elle revisite ou transforme à l’infini…

Ses bijoux marient matériaux rares (ébène et or, bois laqué et argent) et pierres précieuses. 
Elle les considère comme des “compagnons de vie”, qui racontent chacun une histoire.

Ils sont à son image, plein d’humour et empreint d’un vrai supplément d’âme.

Son coup de crayon précis et juste, séduit la clientèle privée autant que les plus grandes maisons. Elle réalise des commandes sur mesure, uniques par essence, pour ses meilleures clientes. Mais travaille aussi en free lance pour des griffes mondialement réputées. Dans tous les cas, ses bijoux distillent un style singulier et poétique.

Pour les confectionner, Marie Paule Quercy s’appuie sur l’exceptionnel savoir-faire des artisans joailliers parisiens, spécialistes des métiers d’art.
Il faut gravir six étages pour atteindre son accueillant cocon. Cet atelier, niché au sommet d’un majestueux immeuble haussmannien du VIIème arrondissement, est baigné d’une lumière douce. Ses grandes verrières lui procurent une large vue sur tout Paris, basilique
du Sacré-Cœur incluse. Au sein de cet espace épatant, parsemé d’un joyeux bric-à-brac, composé de petits souvenirs divers, de pots-à-crayons, de cartons à dessins ou d’esquisses, l’imaginaire de Marie Paule Quercy s’épanouit pleinement. La créatrice aime y passer du temps, y recevoir amis et clientes en toute intimité.

  • Pour dessiner sa collection  “Nuage”, elle s’est inspirée du chef-d’œuvre symphonique de Debussy “Nuages Nocturnes“ et des guitares cubistes de Picasso.
Les formes graphiques et à chaque fois distinctes de ces amusants bijoux évoquent la métamorphose incessante des nuages. Marie Paule Quercy parvient à matérialiser l’insaisissable, la nébulosité de ces vaporeux éléments.

Elle dessine plusieurs maillons d’argent, certains agrémentés de diamants ou grelots… Fabriqués dans un atelier parisien ils sont assemblés à la main, pour former un bracelet chaîne. Ces maillons se portent aussi en pendentif sur une chaîne ou un cordon en cuir.

La bague en ébène arbore une forme Nuage en argent spécialement imaginé pour celle-ci. Les boucles d’oreilles argent et perles symétriques se portent d’un coté spécifique.

  • Pour les œuvres de cette mini-série “Laque”, Marie Paule Quercy s’est inspirée du dadaïsme. Les trois bagues uniques qui la composent, arborent formes nouvelles et matières inhabituelles.

Fascinée par le Japon, elle utilise du bois laqué ou « urushi », terme qui désigne une technique traditionnelle japonaise ancestrale qui apporte protection et résistance.

Cette très petite collection est réalisée par des maîtres-artisans laqueurs au Japon. Chaque bague reçoit ensuite un motif en argent massif réalisé à la main par un artisan parisien.

La bague “Cheval” taille XXL, rend hommage au monde équestre, l’une des grandes passions de la créatrice.
- La bague “Vagues” évoque l’ondulation de l’eau – La bague “Dada” rappelle l’esprit surréaliste du mouvement Dada.

 

  • La collection ”Haïku”, est nommée en référence aux charmants petits poèmes japonais éponymes. Originale et design, cette série regroupe des bagues de petit doigt asymétriques et discrètes, à porter à l’auriculaire. C’est pour insister sur la finesse et la délicatesse de ces bijoux que Marie Paule Quercy a choisi leur nom. Les bagues Haïku se présentent comme quatre charmants pétales en or blanc, or jaune, or rose et de diamants serti. Ce bijou modulable se porte seul ou composé de plusieurs éléments, selon ses envies.

 

  • La collection « Keyhole » est une ligne de bijoux stylés et exclusifs. Elle est créée à l’origine, pour le film Sade. Le producteur, Patrick Godeau demande
 à Marie Paule Quercy de dessiner le bijou du controversé marquis, héros de ce long-métrage. La créatrice imagine un cœur ouvert dont l’entrée prend la forme d’une serrure.

Double symbolique à la clef… Le trou de la serrure qui évoque le voyeurisme, le mystère, la curiosité… Le cœur qui représente l’amour, le désir, la passion. Keyhole reflète le goût de Marie Paule Quercy pour les formes géométriques.

La collection facilement déclinable, comprend : chaîne en or jaune, bagues en or jaune, or blanc et or jaune serti de diamants, bracelet chaîne en or jaune, bracelet jonc en or jaune.
Les motifs Keyhole sont assemblés à la main, minutieusement, dans un atelier parisien. Cet assemblage rend ces deux bijoux souples et facilement modulables. La longueur est adaptable en fonction du nombre de motifs souhaités.
Pour accompagner des moments forts de la vie (mariages, baptêmes, soirées de gala…), Keyhole se décline en pendants d’oreilles en or jaune et diamants, réversibles en pendentif. Un bijou de haute joaillerie “deux-en-un” qui se métamorphose selon les occasions et les envies.

Prenez rendez-vous dans son atelier ( 45 rue de Bellechasse, Paris 7è) pour découvrir ses merveilles, ( une partie de sa collection est également exposée à l’hôtel Le Bristol Paris, 112 rue du Faubourg Saint-Honoré, 8è).

Et si vous avez envie d’un bijou sur mesure, avec elle, tout est possible ! Son coup de crayon, son imagination feront merveille.

Contact :

mpq@mariepaulequercy.com

www.mariepaulequercy.com

Dans son atelier. Photos : Frédéric Ducout ( et photo de Marie Aude Quercy en une )

 

 

 

 

More from Frédérique de Granvilliers

Le sel de Ré, du marais à la table

Ce beau livre de Stéphane Bahic, photographe culinaire réputée, fait de rencontres...
Read More