Olivier Dassault expose RéFlexions à la Galerie W

Olivier Dassault investit le nouvel espace de la Galerie W au 5 rue du Grenier Saint-Lazare, à partir du 11 mars 2019. L’exposition « RéFlexions » met en lumière une sélection de plus de vingt photographies ainsi qu’une installation totémique (sculptures photographiques double face) composée de cinq pièces de deux mètres.

Dès son adolescence, la photographie devient une passion, voire même une évidence pour Olivier Dassault. Ses vols, ses voyages, ses rencontres, ses études, lui permettent de capturer des moments de pur éblouissement pour chercher à atteindre « l’inconnu » tel que défini par Rimbaud (dans Les lettres du voyant).

« Fidèle à la photographie argentique et à mon Minolta XD7, j’ai toujours improvisé des surimpressions, avec de multiples expositions. Je compose des harmonies graphiques instantanées, essayant de défier les apparences. Je me laisse surprendre et j’observe à la fois la profondeur de la mise au point et les perspectives permettant de révéler la singularité des choses. J’aime travailler autant sur les petits détails qu’avec les très grandes structures, auxquelles je donne un rythme, en jouant avec les compressions, voire les expansions », explique Olivier Dassault.

C’est une démarche instinctive et quotidienne, entre contemplation et RéFlexions. Espaces, contrastes, rythmes, couleurs, volumes… l’artiste jongle avec la lumière et la matière pour offrir une perception sensible et émotionnelle. L‘expression d’Olivier Dassault s’est libérée ces dix dernières années, s’appropriant le réel pour proposer des photographies où les formes et les couleurs semblent détachées de tout objet reconnaissable.

Jean-Jacques Aillagon dit de son travail : « Olivier Dassault se place dans le flot de la photographie abstraite, mais ajoute un jeu subtil sur les matériaux qui le fascinent. Le travail d’un photographe ne se limite pas à l’instant d’appuyer sur le bouton, il se poursuit de manière cruciale jusqu’au moment du développement et de l’impression. Quand un artiste accorde une attention particulière à l’impression, c’est une manière de souligner son engagement général envers l’art de la photographie. »

Olivier Dassault – Streeting – Tirage Diasec – 100 x 160 cm – 2010 © Galerie W-Studio Olivier Dassault.
Olivier Dassault – Réseau – Tirage Duratrans (light box) – 186 x 100 cm – © Galerie W-Studio Olivier Dassault.
Olivier Dassault – Totem Diachronisme_Face A – Chromaluxe brillant – 165 x 54 cm – 2007 © Galerie W-Studio Olivier Dassault.
Olivier Dassault – Totem Diachronisme_Face B – Chromaluxe brillant – 165 x 54 cm – 2007 © Galerie W-Studio Olivier Dassault.

À la fois pilote, ingénieur, député, chef d’entreprise et compositeur, Olivier Dassault a été éclairé, dès son plus jeune âge, par l’esprit de famille tourné vers l’ingéniosité, la recherche et l’observation. Depuis, toutes les occasions sont bonnes pour célébrer la mémoire et la beauté du vivant.

Il a exposé entre autres à la BNF, à Drouot ainsi qu’à la Galerie Maeght, à la Montresso Art Foundation et récemment à la Galerie Marlborough à New York.

Son œuvre photographique bien que très personnelle est un langage partagé par le plus grand nombre. Le sujet s’efface peu à peu devant la force de la lumière. La dynamique est dans le mental et dans l’abstraction. Le point de vue se construit d’images en images proposant un monde de paysages, de rêves et d’infini.

Toujours en quête de nouveaux défis, Olivier Dassault captive l’instant d’éternité, à la vitesse de la lumière. On adore !

Située au 5 rue du Grenier Saint-Lazare, à deux pas de Beaubourg et de la nouvelle Galerie Templon, la Galerie W est devenue une référence artistique de la capitale.

Eric Landau – qui investit l’espace depuis décembre 2017 – poursuit l’aventure initiée par Yvon Lambert en 1977, au moment de l’ouverture du Centre Georges Pompidou. Depuis, plusieurs galeristes ont fait vivre ce lieu : Anne de Villepoix, Rüdiger Schöttle, Nathalie Obadia et Laurent Godin. Et tous le disent : l’esprit d’Yvon Lambert, aujourd’hui libraire-éditeur rue des Filles-du-Calvaire, continue à planer sur la galerie. Lorsqu’on lui demande comment il explique l’aura de ce lieu, la réponse est catégorique : « Ce sont les expositions qui font un lieu, et bien sûr la personne qui s’en occupe. C’est le travail de l’artiste et du galeriste que de savoir occuper un espace. »

La Galerie W a fait émerger ou confirmer nombre d’artistes actuels tels Catherine Ikam, Pierrick Sorin, Troy Henriksen, Jean-Marc Dallanegra, Chris Morin-Eitner ou encore Agnès Guillaume, Catherine Franck, Denis Robert, Pierre-Alex. et, depuis toujours, Raymond Hains. W se veut un lieu où la vie est vraiment présente. Ici l’art investit l’humain autant que l’inverse.

Exposition RéFlexions d’Olivier Dassault , du 11 mars au 30 avril 2019. GALERIE W
5 rue du Grenier Saint-Lazare, Paris 3 ème.

www.galeriew.com

More from Frédérique de Granvilliers

Salon « Les Montres » : Voyage d’exception dans l’univers de l’Horlogerie

  Célébrant ses 10 ans d’existence, ce superbe Salon accueillera les amoureux...
Read More