Olivier Lapidus lance la première Maison de Couture Digitale au Monde

Samedi 1er juillet 2017, en présence de la presse française et internationale, le couturier, ancien directeur artistique de la marque créé par son père Ted Lapidus, a inauguré sa Maison de Couture… sur internet ! Une grande première qui a emballé les invités présents. Avant-gardiste et visionnaire, Olivier Lapidus, Dé d’Or de la Haute Couture, réussit à  concilier métiers d’art et savoir-faire français avec les nouvelles technologies.

«  Les défilés de mode c’est du théâtre, l’internet c’est du cinéma. Nous avons des équipes qui ont travaillé et tout formaté pour internet. En une minute 10, vous pouvez voir un concentré de ma collection. On choisit une robe, on clique dessus avec la souris et on peut la voir à 360 ° pour se faire une idée à raison de 72 photos par robe. Mes mannequins qui les présentent ne sont plus au garde à vous, ne font plus la gueule comme dans certains défilés. Là elles sourient et c’est joyeux ! Pour la couture, ma Première ira chez vous prendre vos mesures, préparera votre robe à l’atelier. Vous pourrez suivre les étapes de la création par internet et la robe sera livrée chez vous. Pour les séries limitées, c’est plus simple, il suffit de choisir sa taille et de commander la robe. Je lance ce jour  8 modèles de couture, 8 de prêt-à-porter mais les robes sortiront tous les mois car la mode est devenue un flux tendu, sur le principe du « see now, buy now »  nous confie-t-il.

Koukla Lapidus, Olivier Lapidus, avec ses deux filles Koukla et Milla et la top model Alisar Ailabouni. Getty Images
Koukla Lapidus, Olivier Lapidus, avec ses deux filles Koukla et Milla et la top model Alisar Ailabouni.
Getty Images

La maison de couture native du net d’Olivier Lapidus offrira à ses clientes, chaque saison, et tout au long de l’année, un e- défilé sous forme d’un web-film.

Les clientes pourront suivre, via des web-clips façon caméras stylo des cinéastes de la Nouvelle Vague, les principales étapes de conception et de réalisation de leurs modèles. Secrets de fabrication, broderies de haute voltige, détails de passementerie, ultimes attentions des finitions : tout est sujet à commentaires du créateur pour éclairer son savoir-faire. Même sur internet, la couture reste le temps long, le temps de l’artisanat d’exception.

Le web devient alors une fenêtre ouverte sur les ateliers, une plongée dans l’univers créatif du couturier. L’instantanéité d’internet vient animer le temps de la couture: une expérience e-couture.

Pour cette première collection, Olivier Lapidus s’est beaucoup inspiré de sa mère qui a posé pour de grandes maisons de couture et de joaillerie. Ces images d’enfance revisitées lui ont inspiré une collection aux formes pures et aux couleurs poudrées, un « paradis perdu » en quelque sorte, où des fleurs-bijoux, brodées de façon complexe et minutieuse, sont de véritables pièces de joaillerie.

Parallèlement, une collection de prêt-à-porter, en édition limitée, fait l’objet de son propre e-show et d’une web- série détaillant les différentes étapes de fabrication des modèles. Une collection graphique, privilégiant les lignes droites, essentiellement composée de modèles en noir et blanc et jouant avec les matériaux délicats. La mousseline et l’organza apportent ainsi des touches de transparence, qui s’intercalent entre les reflets satinés de la ziberline sur des robes de cocktail ou du soir.

Huit robes de haute couture et huit robes en séries limitées, accompagnées de leurs accessoires, composent ces deux premières collections capsules jouant sur le chiffre porte-bonheur de la Chine et sa symbolique de l’infini. Sur l’étiquette du couturier, un O stylisé portant la signature « Création Olivier Lapidus ».

Firstluxe souhaite bonne chance à ce grand couturier talentueux et solaire qui modernise la mode !

Olivier Lapidus, Maison de Couture Digitale : www.creationolivierlapidus

Couture N° 1 : Mini-robe brodée à manches courtes, bas de robe asymétrique en crêpe de soie ivoire. Bustier jusqu’aux hanches entièrement brodé noir et doré, broderies sur les manches turquoise, blanc et argent, entièrement réalisées à la main.
Couture N° 1 : Mini-robe brodée à manches courtes, bas de robe asymétrique en crêpe de soie ivoire.
Bustier jusqu’aux hanches entièrement brodé noir et doré, broderies sur les manches turquoise, blanc et argent, entièrement réalisées à la main. Guetty Images.
Série Limitée : Arpège  Mini-robe brodée à encolure ovale, en mikado de soie. Bas de robe asymétrique, broderies ton sur ton entièrement réalisées à la main. Guette Images.
Série Limitée : Arpège
Mini-robe brodée à encolure ovale, en mikado de soie.
Bas de robe asymétrique, broderies ton sur ton entièrement réalisées à la main. Guette Images.
Couture N° 5 :Combinaison pantalon sans manches, en mousseline de soie bleu nuit et crêpe de soie noir, ornée de broderies aux épaules et d’une ceinture brodée. Haut drapé et décolleté plongeant, bas pantalon évasé. Broderie entièrement réalisée à la main, doré et blanc. Guette Images.
Couture N° 5 :Combinaison pantalon sans manches, en mousseline de soie bleu nuit et crêpe de soie noir, ornée de broderies aux épaules et d’une ceinture brodée.
Haut drapé et décolleté plongeant, bas pantalon évasé.
Broderie entièrement réalisée à la main, doré et blanc. Guette Images.
En famille :  Koukla Lapidus , Yara Lapidus, son épouse, Milla Lapidus entourant Olivier Lapidus. Getty Images
En famille : Koukla Lapidus, Yara Lapidus, son épouse, Milla Lapidus entourant le couturier.
Getty Images

 

 

 

 

 

More from Frédérique de Granvilliers

Lorafolk, de ravissantes robes de mariées Made in France

Créée en 2011, la marque française haut de gamme de prêt à...
Read More