Pierre Hermé : l’équilibre absolue.


Notice: Trying to get property of non-object in /var/www/clients/client9/web31/web/wp-content/themes/simplemag/formats/format-standard.php on line 28

Pierre Hermé est parvenu par son talent hors norme à métamorphoser la pâtisserie.

A l’ériger en art et en produits de luxe. Toutes ses créations trouvent leur source fondatrice dans ses débuts. Apprenti chez Lenôtre, il découvre le souci du détail, la recherche de la qualité, le sens de l’organisation, et l’importance de cette organisation pour produire de la qualité.

« J’y ai vraiment appris les bases de ce que je sais aujourd’hui et qui reste mon référent », reconnaît-il sans mal.

Pierre Hermé a toujours eu un coup d’avance sur les autres. Il n’a de cesse de remettre sur le métier son génie pour être aux premières loges de son temps. Il ne sacrifie rien pour créer un ensemble cohérent s’appuyant notamment sur un design précis et épuré.

Boutique Pierre Hermé? de l'avenue de l'Opé?ra
Boutique Pierre Hermé? de l'avenue de l'Opé?ra

Quand avez-vous découvert le design ?

J’ai vraiment découvert le design au milieu des années 80. J’ai commencé à prendre conscience que de vivre dans les meubles Henri II et Louis XV, ce n’était pas ce que j’aimais, je ne me sentais pas bien là-dedans. Comme tout le monde, les premiers meubles dans lesquels je vivais étaient les meubles donnés par mes parents, et je me disais : « ce n’est pas mon truc ça, ce n’est pas là-dedans que j’ai envie de vivre. » Après, j’ai commencé à regarder et à m’intéresser au design, en me disant que je pouvais vivre dans les meubles de mon époque.

Je me rappelle très bien, au début des années 90, il y a eu une grande expo au “Grand Palais”, à Paris, sur le design. Une expo vraiment formidable, quelques temps avant que le “Grand Palais” ne ferme. Cette expo a contribué à forger mon goût. Je crois qu’on n’aime pas comme ça, du jour au lendemain, le design. C’est un cheminement personnel. On s’intéresse à la fois aux objets et aux gens qui ont produit les objets.

Essentiel de Pâtisserie by Matali Crasset et Pierre Hermé
Essentiel de Pâtisserie by Matali Crasset et Pierre Hermé

Dans ce que j’ai découvert en premier, ce sont les choses de Charles Rennie Mackintosh qui sont absolument formidables. Des meubles de Franck Lloyd Wright qui sont d’une modernité incroyable, et du coup cela a été ma porte d’entrée.

Après je me suis intéressé à des objets du quotidien. Des objets dessinés par Philippe Stark, il y a très longtemps, des endroits comme le café Coste aussi. Et puis après, j’ai découvert le mobilier Eames, Paulin, Le Corbusier, Charlotte… des gens de ce genre, à l’époque où ce n’était pas très populaire. Aujourd’hui, Perriand c’est très populaire, il y a 20 ans c’était un ovni.

Je me souviens, j’ai souvent rêvé devant cette bibliothèque très colorée de Sottsass, c’est une merveille. Ou le meuble de Kuramata en « S ». Ce sont des objets qui ont forgé ma culture du design.

ISPAHAN - PIERRE HERMÉ
Isaphan - Pieree Hermé

Lire  la suite de l’interview  à http://www.firstluxemag.com/Magazine/Firstluxe/0312/fr/#42

Written By
More from firstluxe

Prestations de luxe pour La Ferme des Petites Frasses classé 5* à Megève

La Ferme des Petites Frasses est un authentique chalet d’exception construit en...
Read More