Potel et Chabot part à la conquête du marché asiatique !


Notice: Trying to get property of non-object in /var/www/clients/client9/web31/web/wp-content/themes/simplemag/formats/format-standard.php on line 28

Le traiteur de luxe Potel et Chabot a décidé de s’implanter en Chine, pour promouvoir l’art de vivre à la française. Après les Frères Pourcel et Paul Bocuse, pouvait-on rêver meilleur ambassadeur ?

Après le succès de ses récentes installations en région Paca, en Aquitaine et en Suisse… C’est en Chine, à Shanghaï très exactement, que Potel et Chabot a décidé de s’implanter.

 

 

L’organisateur de réceptions réputé pour sa cuisine raffinée s’exporte donc à plus de 9.000 km, en vue, explique-t-il, « d’accompagner localement, en Chine, les clients européens fidèles à la marque où ils sont de plus en plus présents et également de promouvoir l’art de vivre à la française auprès de nouveaux clients locaux ».

Cette annonce fait suite à la signature, en janvier, d’un partenariat entre Potel et Chabot et Sofitel Luxury Hotels. Ce qui permettra au traiteur de développer l’offre de réception haut de gamme à l’international.

 

Le traiteur n’est pas le seul ambassadeur de notre gastronomie française à se lancer à l’assaut de la cité la plus peuplée de Chine. Avant lui, les Frères Pourcel ont ouvert leur Maison éponyme. Le grand chef triplement étoilé Paul Bocuse, aussi, y a créé un institut.

 

 

La marque restera fidèle à elle-même : la réinterprétation de plats mythiques de la grande cuisine française et un service raffiné qui brise les codes. Les Chinois ne pourront résister à ses plats signatures déjà intemporels. Comme ses fingers foie gras à déguster du bout des doigts, sa poule de Bresse en cocotte de pain ou ses coquines truffes au chocolat lollipop. Rien qu’à en parler, j’en ai l’eau à la bouche.

 

poteletchabot.com

 

Camille Chatillon-Thiery

Written By
More from firstluxe

Rolf Sachs pare de lumière les vitrines de Noël de Beers

De Beers Diamond Jewellers a invité l'artiste conceptuel londonien Rolf Sachs à...
Read More