Quand Chopard revisite Fellini la Strada se crée


Notice: Trying to get property of non-object in /var/www/clients/client9/web31/web/wp-content/themes/simplemag/formats/format-standard.php on line 28

Quand Chopard revisite Fellini la Strada se crée. Un hommage aux mythologies du cinéma italien des années 50 et à la beauté inaliénable des femmes. Chopard réinvente La Strada pour offrir une collection tel un emblème d’élégance et de volupté. 

 La Strada - Chopard

Strada: l’extraordinaire puissance d’évocation de ces deux syllabes dit à elle seule la naissance d’un mythe, celui du cinéma de Federico Fellini. C’est en effet ce film qui révèle le réalisateur au grand public et lui offre son premier succès international. Fellini, c’est une mosaïque d’images qui peuplent l’inconscient collectif: le glamour des années 50, la magie de la lumière sublimée par le noir et blanc, la force et l’élégance inaliénable des femmes. Fellini, c’est aussi la singularité d’une dramaturgie – celle de la poésie, du fantasme, de la force infinie de l’amour et de la beauté de toujours face au chaos du monde. Autant de valeurs qui imprègnent profondément l’esprit et l’esthétique de la maison Chopard depuis ses débuts.

 

Film emblématique du néoréalisme italien, La Strada est empreinte d’un onirisme, d’une force vitale que la brutalité du monde ne parvient pas à voiler. La pellicule est illuminée par la belle Giulietta Masina, épouse de Federico Fellini, qui insuffle au film sa vitalité, son magnétisme et son élégance dans l’adversité. En amoureuse du septième art, Caroline Scheufele, Co-Présidente et Directrice Artistique de la Maison Chopard le souligne: «Chopard a toujours été aux côtés des actrices et des acteurs et avec La Strada, nous avons voulu rendre hommage au réalisateur qui a peut-être le plus mis en valeur les femmes. Quand j’ai dessiné La Strada, j’étais prise par ces images de cinéma… c’est en observant la pellicule d’un film et en repensant aux San Pietrini, ces pavés si typique de rues de Rome que m’est venue l’idée du dessin de La Strada. C’est un hommage au cinéma en noir et blanc, au cinéma de Fellini, au cinéma éternel».

 

Chopard témoigne une nouvelle fois de ses liens intimes avec le cinéma en célébrant ce chef-d’œuvre de l’histoire du septième art. La collection complète de montres et de bijoux qui en est inspirée a su restituer toute la grâce et l’esprit de La Strada. Nouvellement redessinés, ses volumes et ses galbes, souples et bombés, sont un hommage à l’éternel féminin, un écho à la silhouette mythique des années 50 et à l’esprit si «couture» qui a corseté l’époque.

 

La géométrie et la pureté des lignes du boîtier de la montre évoquent à la fois la symétrie graphique de la pellicule de cinéma et le dessin que forment les pavés des rues de Rome, ces fameux San-Pietrini. Il épouse parfaitement le poignet tandis que la maille ronde et très travaillée du bracelet met en valeur sa féminité. Les montres à mouvement quartz ou mécanique sont proposées dans de très nombreuses déclinaisons: en or blanc, rose et jaune, serties ou polies, et dans des versions joaillières entièrement pavées. La ligne de bijoux participe de cette même sensualité et propose cet équilibre parfait des lignes, symbole d’élégance et de féminité. Elle se décline en pendentifs, bagues et boucles d’oreilles.

 

Une très belle collection que je vous invite à découvrir sur le site de la Maison.

 

CHOPARD

www.chopard.com

Tags from the story
, ,
Written By
More from firstluxe

Le Boeuf sur le Toit, brasserie et temple du jazz mythiques, rouvre ses portes

On avait hâte d’y retourner ! Neuf mois de travaux ont magnifié...
Read More