Rosés de Provence AOC  : Le millésime 2016 se porte bien

130118-vin-francoismillo-com-civp

Dans un marché mondial du rosé en pleine croissance, les vins rosés de Provence AOC confirment leur statut d’appellation française leader avec un chiffre d’affaires en hausse de 9 %, tiré par une augmentation des volumes exportés.

En 2016, le chiffre d’affaires des vins rosés de Provence AOC, 42 % des rosés AOC produits en France, a battu un nouveau record en dépassant la somme de 1,44 milliard d’euros, soit une augmentation de 9 % en un an et de 60 % en cinq ans.

La France reste le pays leader du rosé, 1er producteur avec 31 % de la consommation mondiale en volume, 35 % de la consommation mondiale en volume et 1er pays exportateur en valeur avec 32 % de parts de marché. Sources : Observatoire du rosé, FranceAgriMer, Abso Conseil. Chiffres 2015

En France, 41 % des rosés sont issus de vignobles en AOC , Les vins de Provence sont leader des rosés AOC. Avec 42 %, 19 % des rosés en Val de Loire et 14 % de la Vallée du Rhône.

Le vignoble de Provence est historiquement spécialisé dans la production de vin rosé et est le grand vignoble du rosé avec 89 % de la production qui leur est consacré.

La production 2016 s’élève à 1 317 900 hectolitres (soit l’équivalent de 176 millions bouteilles) pour les appellations Côtes de Provence, Coteaux d’Aix-en-Provence et Coteaux Varois en Provence réunies au sein du CIVP.
89% de cette récolte sont consacrés au vin rosé (1 168 000 hectolitres), soit l’équivalent de 156 millions de bouteilles de Rosés AOP de Provence, 7% au vin rouge (98 100 hectolitres) et 4% au vin blanc (51 800 hectolitres).

jardinage2-2-www-marielenfer-com-civp

 

Quelles sont les caractéristiques organoleptiques des Rosés du Millésime 2016 ?

Côtes de Provence : Les rosés du millésime 2016 présentent des couleurs lumiineuses, pâles, le rose est dominant (saumon à vieux rose) en raison du bon niveau de maturité des polyphénols. Grenache, Cinsault et Syrah composent l’assemblage de base, complémentés éventuellement par le Mourvèdre, le Tibouren ou des cépages blancs (Vermentino). Les vins sont expressifs, avec un bon potentiel aromatique, une fraîcheur acidulée et une richesse en alcool optimales. Les vins développent des notes aromatiques d’agrumes (pomelos, citron), de fruits exotiques (fruits de la passion, mangue), de fruits rouges plus ou moins acidulés (groseille, fraise, framboise, cerise), des notes florales (fleur blanches, aubépine, fenouil anisé), avec une pointe de minéralité sur les terroirs les plus secs (filtrants). Pour quelques cuvées avec un passage dans le bois, le bouquet aromatique est complété par des notes de vanille, de fruits secs et d’épices.

Côteaux d’Aix en Provence : Les robes sont claires, vives aux reflets bleutés pouvant aller jusqu’au grisé. Fruités plus que floraux, souvent intenses, les nez sont expressifs, avec des notes aromatiques allant des agrumes aux fruits rouges. Les bouches sont amples avec un support acide capable de résister à la puissance alcoolique. Complexes, puissants et fruités, ces vins rosés, encore fermés durant l’hiver, vont s’ouvrir au printemps pour mettre en valeur la cuisine méditerranéenne mais aussi asiatique.

Côteaux Varois en Provence : La bonne maturité de tous les cépages a permis l’élaboration de vins rosés aromatiques bien équilibrés grâce à la fraîcheur naturelle dont bénéficie le terroir des Coteaux varois en Provence, arborant une robe rose pâle et franche, aux arômes de fruits frais.

Sources : CIVP et les syndicats Côtes de Provence, Coteaux d’Aix-en-Provence et Coteaux Varois en Provence. Février 2017.

www.vinsdeprovence.com

Quelques-unes des belles cuvées de Rosés de Provence à déguster avec modération …

Côtes de Provence

  • Château de Brégançon cru classé, Isaure. 60 % grenache, 40 % cinsault. 18 euros départ cave.www.chateaubregancon.com
    Château de Brégançon cru classé, Isaure. 60 % grenache, 40 % cinsault. 18 euros départ cave.www.chateaubregancon.com
    Château Léoube, Secret de Léoube. 40 % grenache, 40% cinsault, 20% cabernet sauvignon. 23,50 euros départ cave. www.chateauleoube.com
    Château Léoube, Secret de Léoube. 40 % grenache, 40% cinsault, 20% cabernet sauvignon. 23,50 euros départ cave. www.chateauleoube.com

     

  • Château L'Arnaude, Juliette. 50 % cinsault, 45 % grenache, 5 % rolle. 9,90 euros départ cave.www.chateaularnaude.com
    Château L’Arnaude, Juliette. 50 % cinsault, 45 % grenache, 5 % rolle. 9,90 euros départ cave.www.chateaularnaude.com
  • Côteaux d’Aix en Provence
  • Château de Beaupré, Château de Beaupré rosé. 80 % grenache, 10 % syrah, 10 % cinsault. 9,70 euros départ cave. www.beaupre.fr
    Château de Beaupré, Château de Beaupré rosé. 80 % grenache, 10 % syrah, 10 % cinsault. 9,70 euros départ cave. www.beaupre.fr

    Côteaux Varois en Provence

     

    Château Lafoux, Auguste. 80 % cinsault, 20 % grenache. Certifié bio. 11 euros départ cave. www.chateaulafoux.net
    Château Lafoux, Auguste. 80 % cinsault, 20 % grenache. Certifié bio. 11 euros départ cave. www.chateaulafoux.net
    Domaine Saint Andrieu, l'Oratoire Saint Andrieu. 40 % grenache, 25 % cinsault, 25 % syrah, 10 % rolle. 10 euros départ cave. www.domaine-saint-andrieu.fr
    Domaine Saint Andrieu, l’Oratoire Saint Andrieu. 40 % grenache, 25 % cinsault, 25 % syrah, 10 % rolle. 10 euros départ cave. www.domaine-saint-andrieu.fr

 

 

 

 

 

 

More from Frédérique de Granvilliers

Sushi Shop fête son partenariat avec Joël Robuchon

  C’est devenu un véritable rendez-vous. Chaque année, Sushi Shop, leader français...
Read More