Rotraut, artiste emblématique, compagne d’Yves Klein

Quand je peins le ciel et ses étoiles, je me sens en paix. La galaxie est mon passé et mon avenir. Les Éditions Dilecta publient un superbe livre sur Rotraut, réunissant ses différentes sources d’inspiration et d’exploration et propose un parcours à travers les nombreuses étapes de son itinéraire artistique.

Ed_DILECTA_Rotraut _Couverture

Plus qu’un livre d’art, c’est le portrait d’une artiste immergée dans la création, pour laquelle l’art est un acte d’amour, « un passage par le corps ».
À travers les textes de Michèle Gazier, les poèmes de son frère Günther Uecker et d’André Verdet, cette monographie propose le récit de toute une vie, et permet de comprendre l’énergie qui l’anime et qu’elle retranscrit dans ses œuvres.

Les premières lignes nous plongent au cœur de la quête spirituelle de Rotraut Uecker. Dès l’enfance, elle cherche à échapper aux codes institués. La forte complicité qui la lie à son frère Günther Uecker se retrouve jusque dans sa technique : il lui apprend à peindre les murs avec un torchon imbibé de peinture. Il la présente également à d’autres amis artistes.
À la fin des années 1950, à Nice, alors jeune fille au pair chez Arman, elle rencontre Yves Klein, qui deviendra son mari. Stimulée par la présence électrique d’Yves Klein à ses côtés, Rotraut se lance à corps perdu dans l’aventure créatrice. Elle cherche à établir un dialogue universel avec le monde. Elle peint, gratte, travaille ses surfaces avec ténacité et poursuit sa ligne de force à la fois obscure et lumineuse qui est le moteur de sa création.

Rotraut, Sans titre, 1957
Rotraut, Sans titre, 1957
Rotraut - Sans titre - 1959
Rotraut – Sans titre – 1959

Rotraut, Sans titre, 1957« Entre Rotraut et Yves, une communauté de pensée, un lien mystique au monde, à la peinture, à la musique, à la danse, à la couleur. Sans doute Yves Klein a-t-il perçu tout de suite la force créatrice de cette jeune fille intuitive et réservée qui partageait avec lui, outre l’amour, une certaine vision du monde et une mystique de l’art en lien profond avec l’univers.

IMG_0558
Au côté de Klein, Rotraut ne se contente pas d’être une assistante zélée, elle est comme happée dans son maëlstrom, confortée dans sa recherche de signes et de création. Elle se souvient toujours du plaisir pris à remuer la peinture d’Yves avec un bâton. Un plaisir semblable à celui de faire la cuisine ou de travailler la terre. Rotraut aime tout ce qui est fait avec les mains. À ses yeux, l’art est aussi, d’abord, un artisanat. Un passage par le corps » écrit Michèle Gazier dès les premières pages du livre.

De sa naissance en Allemagne, marquée par le conflit mondial, aux rencontres avec différents cercles artistiques, en passant par les périodes d’exaltation, comme sa première exposition personnelle à Londres en 1959, mais aussi en retraçant les épisodes douloureux qu’il a fallu surmonter, ce livre nous fait partager l’intensité d’une histoire d’amour et d’un destin artistique.

Rotraut, texte : Michèle Gazier, poèmes d’André Verdet et de Günther Uecker. 224 pages. Français / anglais. 28 € aux éditions Dilecta

www.editions-dilecta.com

Tags from the story
, ,
More from Frédérique de Granvilliers

Park Hyatt ouvre son premier hôtel en Autriche, à Vienne

Septième hôtel du Park Hyatt en Europe, il reflète l’élégance intime et...
Read More