Violette de Berdoues : nouvel opus, poudré, chic et contemporain

img_7467

Adorée au début du siècle dernier, la violette était offerte en petit bouquet serré dans sa collerette verte, comme un bijou délicat aux teintes d’améthyste, de grenat, et de saphir. Elle parlait d’amour avec élégance et discrétion.

C’est ce rituel, qu’en 1936 à Toulouse, la Maison Berdoues, Maison de créations parfumées depuis 1902, a voulu restituer dans un flacon charmant, évoquant le boudoir féminin.

Comme Parme, sa cousine italienne, Toulouse, la ville rose est aussi la ville mauve : le berceau de la violette. Elle y est cultivée et exaltée avec passion.

En 2017, Sophie Berdoues, quatrième héritière de la tradition, a voulu faire entrer la Violette dans la modernité. Elle a rêvé d’une violette poudrée, moderne et élégante, plus vraie que sa légende, et elle a ré-écrie son histoire avec la complicité du maître parfumeur Benoist Lapouza.

Sophie Berdoues
Sophie Berdoues

Une Violette d’aujourd’hui, construite en assemblage, comme les grands vins, le nouveau millésime s’appuie sur trois matières d’exception : la Feuille de Violette de France, le Patchouli d’Indonésie et l’Iris d’Italie.

Bien sûr, la première est reine et domine en notes de tête et de cœur, ponctuées d’un zeste d’agrumes qui lui donne fraîcheur et lumière. En fond le patchouli, réchauffé de vétiver, joue la sensualité. L’iris et sa puissance florale, ses pétales gourmands ourlés de vanille, rendent la partition addictive et charmeuse. Un nouveau voyage olfactif mis en avant par la Maison Berdoues dans sa Collection Grands Crus.

Sur le velouté de la peau, la nouvelle Violette, dépouillée de ses sucres surannés, se déploie dans un sillage poétique et intense. Macérée pendant un mois dans les cuves de la Maison Berdoues et concentrée à la hauteur de 20%, elle tient sa promesse et joue les prolongations en ondes renouvelées.

Le parfum s’habille d’un flacon blanc porcelaine, décoré d’un geste de pinceau grenat, comme une touche d’art contemporain. Le vaporisateur à poire gainé de soie noire prolonge en raffinement le rituel. Aussi bien pour une femme stylée que pour un homme raffiné.

Violette, eau de parfum, flacon 100ml, 125 euros.

www.parfumsberdoues.com

violette_collection_grands_crus_berdoues

 

More from Frédérique de Granvilliers

Chaumet fête les Révélations 2017 et les stars du cinéma français

Ce lundi 16 janvier, le célèbre joaillier de la Place Vendôme, partenaire...
Read More