Chic et esthétique, bienvenue chez Lalique

1891346_10203165966452721_178856734_o

A chaque marque sa spécialité, c’est bien connu. Si celle de la Maison Lalique réside dans le cristal avec un grand C, un petit tour dans la boutique de la rue Royale risque de vous faire changer d’avis en un clin d’œil ! Eclairage. 

C’est de la surprise que naît l’envie. « Aujourd’hui, rendez-vous chez Lalique ! ». Stabilotée dans mon agenda, je ne me doute pas encore que cette rencontre avec la responsable de la boutique de la Rue Royale, Caroline Delafosse, va tant me surprendre. Car oui, pour moi, jusqu’alors, Lalique rime avec cristal, décorations d’intérieurs résolument luxe et vases d’exceptions. C’est donc avec surprise que je découvre un univers à la fois complet et d’une richesse à faire se damner les acheteuses compulsives des quartiers chics !

lalique-first-luxe-rue-royale

« Bonjour Mathilde, bienvenue chez Lalique ». Dès mes premiers pas dans la boutique, le sourire chaleureux et la douceur de Caroline ont le don de me faire sentir comme chez moi. Et pour cause ! En dépit d’une architecture d’intérieur en négatif, où mobiliers en noir et blanc se conjuguent avec des bibelots à la haute désirabilité, l’écrin s’articule tel un appartement parisien d’antan mais tout aussi contemporain. C’est d’ailleurs cette dualité  parfaitement maitrisée qui, à mes yeux, fait de Lalique une institution du savoir-faire parisien.

lalique-first-luxe-rue-royale19Caroline Delafosse, Responsable Boutique Lalique

Alors que j’apprends peu à peu l’identité de cette boutique qui ouvre ses portes en 1935 sous l’égide de René Lalique, Caroline raconte l’histoire qui débute en 1888. Elle m’explique que le fer de lance de Lalique n’est pas forcément le cristal, et que de façons sous-jacentes et subtiles, le patrimoine français est estampillé de la griffe. Si l’on retrouve la signature de la Maison sur certaines portes du  Palais de Tokyo ou encore sur des éléments de la Fontaine de la Galerie des Champs-Elysées, Lalique a également traversé les océans pour notamment imprégner l’immeuble de François Coty à New York. Une sorte de French Touch revisitée avec chic que la comédienne Sarah Bernhardt adoptait pour ses coiffes les plus précieuses (petite parenthèse mode oblige !).  Je réalise que la patte Lalique est là où l’on ne l’attend pas. Là est son atout charme ! « Le cristal a vraiment pris une place importante dans la Maison lorsque le fils de René Lalique reprend le flambeau en 1945, après la mort de son père. Il intègre le plomb aux créations de René qui lui, était verrier, spécialisé dans la pâte de verre. C’est ce qui a permis ce nouveau souffle ».

lalique-first-luxe-rue-royale5

– Quels sont les best-sellers de Lalique ?
– Les vases, sans hésitation !

Alors que nous sommes encore dans la première partie de la boutique faisant office de Hall d’entrée aux accents Art Déco où sont exposées des pièces d’art, Caroline nous présente les créations incontournables de la Maison. Si le Vase Bacchantes conçu en 1927 se veut être d’un raffinement extrême, l’avant-gardisme dont fait preuve Lalique en 1933 avec le Vase Mossi aux lignes modernes et réalisé tel un kaléidoscope est bluffant. J’imagine déjà des roses rouges se baigner dedans !

lalique-first-luxe-rue-royale6      lalique-first-luxe-rue-royale7
Vase Bacchantes, 1927 (Prix : 3600 €)                                       Vase Mossi, 1933 (Prix : 1900 €)

 La spécialité ? L’alternance entre le satinage et le cristal clair qui donne un effet de légèreté aux pièces les plus imposantes à l’instar de la panthère Zélia ou du bestiaire aquatique, autres « it » du pôle Décoration d’Intérieur.

lalique-first-luxe-rue-royale8
Panthère Zelia, 1990 (Prix : 1490 €)

lalique-first-luxe-rue-royale10
Poisson, 1913 (Prix : 70 €)

Puis, nous continuons la visite pour nous arrêter à mon coup cœur : les bijoux ! Car oui, Lalique regorge de surprises, je vous avais prévenus. Entre haute joaillerie et fantaisie, difficile de ne pas se laisser tenter par les collections qui font flirter le cristal étayé avec l’argent et l’or. Alors que je me rends compte que le Bague Gourmande créée en 1931 a inspiré une horde de bijoutiers à travers les saisons, Caroline me présente la ligne Eros, de loin ma favorite.

lalique-first-luxe-rue-royale3

Bague Gourmande, 1931 (Prix : de 100 à 160 €)

lalique-first-luxe-rue-royale18

Collection éphémère dédiée à la Saint Valentin, chaque pièce reprend la symbolique de la flèche de Cupidon et (me) charme par la finesse des lignes. Adepte de bagues en tout genre, impossible pour moi de ne pas craquer (également) devant l’anneau de la collection Muguet dont l’argent ajouré s’inscrit dans les dernières tendances.

lalique-first-luxe-rue-royale13 
Bracelet Collection Eros, 2014 (Prix  : 1100 €)

lalique-first-luxe-rue-royale14
Bague Muguet, 2014 (350 €)

Mention spéciale à la manchette Nysa qui réinterprète l’emblème de Lalique, à savoir le Masque de Femme. Apanage de la Maison depuis sa création pour l’Exposition Universelle (élément de la Fontaine), ce symbole se faufile ici et là, des bijoux à la décoration d’intérieur en passant par le mobilier signé Lalique Maison.

 509x460_1340370255Bracelet_Nysa_ceramique_cristal_noir
Bracelet Nysa (Prix : 1000 €)

 Enfin, avant de finir cette visite, mon attention se porte sur le pôle parfumerie. Car lui aussi détient une place importante dans l’empreinte de la Maison. Si la gamme d’Eaux de Parfums oscille entre mélange de notes fleuries-fruitées, les flacons d’exception sont à couper le souffle. Disponibles pendant une année après leur commercialisation, lesdites effluves sont au parfum ce qu’est la Haute Couture à la Mode. Raffinées et d’une élégance discrète incontestable. Mon must ? Le flacon Nilang, le dernier né olfactif daté de 2014. A noter que la gent masculine n’est pas en reste grâce à la Gamme Encre Noire Sport qui axe sa composition sur des accords d’agrumes pour se refermer sur des notes de poivre. J’en suis encore enivrée !

lalique-first-luxe-rue-royale11
Flacon d’exception Nilang, 2014 (Prix : 1200 €)

 Des bijoux aux parfums en passant par les pièces qui s’introduisent dans votre quotidien avec parcimonie et distinction, Lalique est un véritable coffre aux trésors « made in France ». Le plus ? Embaumer votre Home Sweet Home avec les bougies élaborées avec le Cirier Trudon, idéales pour les plus petites bourses et d’ores et déjà dans mon shopping bag !

lalique-first-luxe-rue-royale1
Bougie Lalique (Prix : 65 €)

Lalique ou comment se laisser prendre au piège… de cristal !

lalique-first-luxe-rue-royale16

Lalique 11, rue Royale 75008 Paris
Tèl : 01.53.05.12.12

www.lalique.com

 

 

Tags from the story
, , , , , , , ,
More from Frédérique de Granvilliers

Piaget célèbre les Spirit Awards du Film Indépendant & les Oscars à Hollywood

La Maison Piaget a paré deux des plus grandes actrices glamour d’Hollywood...
Read More