Benny Benlolo, l’architecte designer qui sublime l’Haussmannien parisien

Entre talent inné et apprentissage, l’architecture d’intérieur fait partie des vocations à la fois techniques et artistiques. À l’image de cette hybridité, Benny Benlolo fait vivre son art à travers l’expression de son don. Rendez-vous à Paris, au cœur de l’une de ses dernières réalisations…

À l’âge de dix ans, Benny Benlolo manifestait déjà un intérêt remarqué pour le dessin et plus particulièrement les peintures de la Renaissance italienne comme Michel-Ange et Léonard de Vinci. Faisant le lien entre cet art et l’architecture haussmannienne, il s’éprend de ce style emblématique propre à la Ville lumière, capitale qu’il chérit tant, et intègre la prestigieuse école l’ESAG Atelier Met de Penninghen. Après un riche apprentissage aux côtés de son père, James Benlolo, célèbre architecte d’intérieur et maître d’œuvre, il se lance et crée son propre cabinet d’architecture, spécialisé dans la rénovation de l’haussmannien.

Aujourd’hui, ses réalisations se retrouvent en majorité au cœur d’appartements haussmanniens ou faubourgeois. “Pour chaque projet, je tente de percevoir et de sublimer la beauté originelle des lieux en y laissant néanmoins une empreinte contemporaine et en recherchant constamment une particularité propre à chaque lieu. J’essaie de rendre l’espace le plus exceptionnel possible, sans tomber dans le clinquant et le mauvais goût. Mon véritable plaisir est de reprendre des appartements dénaturés et dégradés pour les faire renaître”, nous confie Benny Benlolo.

Point de départ : retrouver l’harmonie

L’un de ses derniers projets est un superbe appartement haussmannien de 240 m2 dans le 16e arrondissement à Paris. “Le propriétaire, un diplomate Marocain, souvent à Paris, m’a contacté en me demandant de lui proposer un projet haut de gamme mais sobre, à son image. Ses seuls souhaits étaient de conserver la composition spatiale et de proposer plusieurs rangements intégrés. Étant un habitué des hôtels de luxe à travers le monde, il attendait bien entendu un certain confort. Quant au style, j’ai été assez libre, et le connaissant, j’ai pu opter pour un look pas trop classique.”

Dans cet immeuble de la fin du xix siècle, où chaque pallier est un appartement, Benny Benlolo se retrouve face à un lieu terriblement appauvri par les rénovations successives subies au cours des dernières décennies. Ajoutez à cela un aménagement intérieur et une décoration complètement décousus. “Le principal challenge était de redonner vie à cet intérieur en s’inscrivant dans le style de l’immeuble afin de regagner une cohérence.”

Étape primordiale pour l’architecte d’intérieur : immerger l’espace de fraîcheur et de luminosité. “J’ai proposé à mon client de refaire la totalité des moulures et ornements pour donner un sens à la toile de fond. Il fallait avant tout recréer une base digne d’un prestigieux appartement Haussmannien parisien, pour enfin construire l’ambiance de cet intérieur en lui donnant une profondeur historique. A partir de ceci, tous types de directions qui seraient entreprises en terme de décoration s’appuieraient sur un fond pérenne.”

Visite déco guidée

Face à la tour Eiffel, voisin du Palais de Tokyo, l’emplacement de cet appartement est exceptionnel et très prisé. La porte franchie, nous entrons dans l’univers de Benny Benlolo, un lieu immaculé de blanc mais vivant, où classicisme cohabite avec modernité. “J’ai volontairement choisi le blanc sur l’ensemble des murs pour atténuer la puissance des nouvelles moulures et ornements et pour donner le sentiment que le lieu a toujours été comme cela. C’est sur cette base que j’ai composé une décoration contemporaine haut de gamme avec quelques pièces originales. L’objectif était d’avoir une ambiance unique mais acceptable par un grand public.”

Dans le petit hall d’entrée, on découvre une console colorée, une fabrication artisanale de style baroque, combinant l’idée d’un meuble de style Louis XV avec celle d’un objet artistique très coloré. Une touche de couleur sur ce superbe fond blanc où les moulures parfaitement réalisées subliment tout en délicatesse l’espace. Ces moulures ont été fabriquées sur commande chez un tourneur artisanal, se basant sur des modèles que Benny Benlolo a trouvé dans une ancienne réalisation haussmannienne d’exception. L’ensemble de l’appartement est d’ailleurs orné de ces somptueuses moulures. Au-dessus de la console, on admire une photographie en noir et blanc reproduite sur tôle métallique de Frédéric Ducout, photographe ayant réalisé ce reportage. Au sol, un marbre assez rare de la famille des travertins, du Biancone. Très blanc, à peine gris ou beige, il apporte une touche antique. ( Photo de une )

Le premier salon laisse place à la détente : télévision, bibliothèque et coin cigare s’y retrouvent. Au sol, un parquet en chêne massif laisse la couleur du bois exister et modernise cet intérieur volontairement haussmannien. On décèle l’extraordinaire lustre Zettel’z 5 d’Ingo Maurer, un canapé Fendi Casa, une table basse se présentant tel un bloc ultramoderne en miroir fumé ainsi qu’un tapis signé Kymo (grand fabricant allemand) amenant une ambiance confortable et luxueuse. Habillant véritablement ce salon, l’une des pièces maîtresses demeure la bibliothèque sur mesure. Si elle semble avoir toujours été là, elle a pourtant bel et bien été intégrée à la pièce, dessinée par Benny Benlolo en personne. L’intérieur et le fond sont en placage ébène de Macassar, un bois utilisé dans le mouvement Art Déco des années 1930 pour des intérieurs ou mobilier de luxe. Cet élément majeur se fond dans cet univers haussmannien tout en apportant une touche décalée et originale. En arrière-plan, un bow-window apporte une belle luminosité. Cette fenêtre en saillie a été refaite entièrement, mais qui daigne s’en apercevoir ? Ici, face à la Ville lumière, on se détend cigare à la main dans le très célèbre fauteuil Eames Lounge du designer Charles Eames.

Le second salon, salon de réception, convie à l’intimité, auprès de la cheminée. Invitant à la paresse, de confortables canapés à l’assise matelassée proviennent d’un fabricant londonien, le tissu les recouvrant est un velours frappé signé Pierre Frey. Suspendu, on reconnait le lustre en métal et verre de Jason Miller. La salle à manger, mitoyenne à ce salon, présente une grande table et des chaises recouvertes du même tissu Pierre Frey. Au plafond est suspendu le lustre Gino Sarfatti distribué par Flos Design. Tout comme dans le salon de réception, on y retrouve aussi un magnifique trumeau miroir dessiné par Benny Benlolo. Quant à la cuisine sobre, épurée et fonctionnelle, elle est de fabrication italienne, laquée beige clair avec un plan de travail en quartz blanc pur. Une composition étudiée pour une utilisation facile et quotidienne.

Arrivés dans les chambres, nous nous arrêtons à la suite parentale : sobre, moderne et raffinée. Assis sur un tapis Kymo, le lit semble l’élément phare avec son élégante tête de lit au design Art déco. Un accès conduit à la salle de bains, dans des tonalités beiges, elle est composée entre autres d’une baignoire en fonte émaillée agrémentée de reposes têtes rotatifs. Les dalles sont carrées au sol et rectangulaires au mur, un détail qui augmente subtilement l’animation graphique et le degré de finition. Les deux chambres d’amis sont très différentes l’une de l’autre. L’une est de style colonial, l’autre est plutôt décalée avec du mobilier original et une pertinente coordination de couleurs vives. Et pour la salle de bains des invités, l’architecte d’intérieur a choisi l’option de la pureté : carrelage blanc au mur accompagné de marbre blanc au sol, accompagné d’une touche antique avec l’utilisation de marbre noir.

Encore un pari réussi pour Benny Benlolo qui signe avec brio l’exécution de cet appartement haussmannienn raffiné à la fois fonctionnel et esthétique. Une réelle renaissance ponctuée d’un design des plus cohérents.

Photos : Frédéric Ducout.

Renseignement : Architecte d’intérieur Benny Benlolo, 12 Place du Général Koenig, 75017 Paris. Tél : 01 77 10 57 53.

www.architecteinterieurs.com

More from Frédérique de Granvilliers

Micha, la terre de prédilection des modeuses !

Aujourd’hui, direction l’un de mes coups de cœur modeux parisien : le concept...
Read More