Ego centré, une recontre avec l’artiste Emmanuelle Legavre


Notice: Trying to get property of non-object in /var/www/clients/client9/web31/web/wp-content/themes/simplemag/formats/format-standard.php on line 28

 

« La Clé de mon Ego » est la première réalisation d’une jeune artiste, Emmanuelle Legavre. Un coup d’essai réussi avec un univers très décalé et une véritable prouesse technique, faisant de ce porte clé-géant une œuvre déjà intemporelle.

« La Clé de mon Ego »
« La Clé de mon Ego »

 

Le choix de la voiture n’est évidemment pas un hasard. Outre que l’artiste en possède une elle-même, la Mini affiche une cote de sympathie impérissable depuis plus de 40 ans. La malheureuse voiture a été, il faut le dire, martyrisée. Elle a été mise en pièces, puis chaque élément a été traité par un procédé spécial de métallisation en 3 phases, puis enfin laqué pour obtenir cet effet de chrome. Cette transformation a été faite en 2 mois par un artisan de la région parisienne (Atout Peinture) et il est bon de rajouter que cette technique est entièrement bio. Voilà pour la partie fabrication.

Pour l’intention, c’est la personnalité même d’Emmanuelle Legavre que l’on retrouve. Une rêveuse qui veut partager avec les autres un monde parallèle, son « Crazy World », dans lequel le décalage d’échelle est la norme, le choix des couleurs surréaliste et la distribution de bonheur obligatoire. « C’est un partage d’émotions, ce que j’aime c’est le « waouh ! » que peuvent ressentir les gens lorsqu’ils sont confrontés à de l’inattendu, à de l’irréaliste, mais aussi à de l’autodérision ».

Un cheminement qui part de son enfance et se poursuit dans sa carrière de designer et décoratrice d’intérieur. « J’ai pour habitude de travailler en petites séries de beaux objets aux matières nobles ». L’inspiration ensuite évoque les époques intemporelles, les années 50, 60 et 70, « des périodes sources de liberté ».

Et maintenant ? « L’idée est de faire voyager l’œuvre, la partager avec le maximum de monde », comme à Milan en avril prochain. Mais surtout d’en réaliser d’autres, dans le même esprit, avec le même message et toujours ce rapport décalé d’échelle qui permet toutes les excentricités.

« La Clé de mon Ego »
« La Clé de mon Ego »

Le vendredi 2 mars dernier, un cocktail organisé par le Vendôme Luxury fermait le défilé Lanvin à l’hôtel Meurice de Paris. Une énième soirée pour une énième fashion week et son lot de personnalités hautaines et se prenant trop au sérieux. Fort heureusement, dans un contraste absolu par rapport au décor majestueux de ce palace, une petite Mini chromée transformée en porte-clé rayonne de bonheur et apporte un peu de joie à des invités blasés. Merci Emmanuelle Legavre.

 

Franck Dana

Written By
More from firstluxe

Valentino prospère sous sa nouvelle direction Qatari

Lors d’une interview au lendemain du défilé printemps 2013 de Valentino à...
Read More