Global fashion : quand Paris rencontre Montréal


Notice: Trying to get property of non-object in /var/www/clients/client9/web31/web/wp-content/themes/simplemag/formats/format-standard.php on line 28

Je suis tout autant attaché à Paris qu’à Montréal où j’ai fait mes études. Sans surprise mon vestiaire a suivi mon parcours : l’occasion pour moi de vous présenter de jeunes labels auxquels je me suis attaché.

En France :

Melinda Gloss. Cette marque parisienne a été crée par deux amis d’enfance : Rémi De Laquintaine et Mathieu De Ménonville. J’apprécie particulièrement leurs trench-coats en laine et cachemire, tant il est rare de trouver des manteaux à la fois stylés, qualitatifs et abordables. Quand vous choisissez un manteau, privilégiez toujours les matières naturelles. Là où le synthétique gardera l’humidité, une belle laine vous maintiendra au sec, et au chaud (la nature fait bien les choses).

Côté taille, toujours bien remplir les épaules. Et optez pour une longueur qui tombe plus haut que les genoux, et non pile dessus (ce qui fausserait les proportions et tasserait votre silhouette). Je porte le manteau avec une chemise en chambray, et un cardigan bordeaux pour introduire de la couleur dans ce look : le gris calme les couleurs plus fortes.

 

ceinture de combat de l’armée française modèle 1955, jean Naked&Famous, bottines Costume National.
Ceinture de combat de l’armée française modèle 1955, jean Naked&Famous, bottines Costume National.

Au Québec :

Naked&Famous. Le créateur Brandon Svarc a repris la vieille fabrique de jeans du grand-père et en a fait une success story canadienne. Ce sont des jeans faits pour durer : des toiles brutes, des coupes précises et sans fioritures.

Ce qui n’empêche pas la marque d’innover : jeans en mélange de cachemire pour la douceur, avec du fer pour la tenue ou du kevlar pour la résistance à l’usure. On trouve même certaines toiles qui sentent la framboise ou qui brillent dans le noir.

Celui que je porte ici est beaucoup plus simple : une belle toile grise, à choisir toujours serrée car le jean est une matière qui perd entre 1 et 2 tailles durant les premiers mois de port.

 

Par Benoît, coach en look et rédacteur de BonneGueule.fr, premier blog français de conseils en mode masculine

Lire la suite à : http://www.firstluxemag.com/Magazine/Firstluxe/0312/fr/#66

 

 

 

 

Written By
More from firstluxe

Sam Baron crée une ligne art de la table pour Vista Alegre

La célèbre griffe de porcelaine Vista Alegre sait s’entourer d’artistes de talent....
Read More