La maroquinerie de luxe Masha Keja confirme son succès dans le Marais

City-noir-broderie-or-claire-RVB-18cm

Il y avait déjà la première boutique parisienne ouverte en mai 2015, 10 rue de Jarente, et pour Noël, Masha Keja a ouvert un pop-up éphémère au 41 rue Vieille Du Temple. Courrez-y, vous allez craquer pour sacs femmes et hommes ( du 24 /48 h à la pochette de soirée), et sa petite maroquinerie ( pochettes I-Pad, ordinateurs, portefeuilles, porte-billets, bijoux de sacs .. ).

MK-Jarente-4.lt

De la maroquinerie française adoptée par des stars 
internationales comme Avril Lavigne, Paris Hilton, Kelly Rowland, Mallika 
Sherawat, Mel B, Zhang Jingchu,..

La marque de reconnaissance de Masha Keja ? Ses broderies élégantes de fils de métal argent, or, bronze ou noir ornant des cuirs d’exception.

Depuis bientôt six ans, Masha Keja, la créatrice, impose sa vision d’une maroquinerie qui revendique les codes du style parisien, le savoir-faire unique d’un artisanat français conjugué à la modernité de lignes pures et sobres.

« J’imagine des collections riches d’histoire pour une femme de caractère qui revendique sa différence, sa féminité et … son pouvoir. » Masha Keja

Masha-photo-officiel-100

 

Masha Keja, riche de 15 ans d’expérience en création auprès des marques les plus prestigieuses comme Lancel et Christian Lacroix, crée sa propre marque éponyme à Paris en 2009.
Cette créatrice solaire et passionnée d’origine russe choisit Paris comme ville de cœur, la ville Lumière dont la culture et l’histoire rayonnent à l’international. Issue d’une lignée de femmes artistes, elle grandit entre les étoffes et les pinceaux et se forme aux Beaux-Arts. Mannequin, elle découvre à Paris l’univers de la mode. Mais c’est la création qui la passionne et c’est au travers de la maroquinerie qu’elle décide d’exprimer son amour du design, des formes, des couleurs et de la matière.

Paris lui inspire des créations pour des femmes et des hommes décomplexés, urbains et nomades, en quête d’exception.
Au travers de ses créations, Masha revisite une technique du XVIème siècle : la cannetille. Cette broderie de fils de métal est entièrement réalisée à la main dans l’un des rares ateliers français qui perpétue ce savoir-faire. La cannetille, très prisée à l’époque napoléonienne, marie force et délicatesse, à l’image du logo/ornement de la marque qui représente une créature mythique, symbiose de l’aigle impérial et papillon symboles de pouvoir et de féminité.
Fabriquées en France, dans les ateliers reconnus par l’industrie du luxe pour leur savoir-faire exigeant, les collections Paris, Ava, Tuileries… reflètent le goût des voyages et de la culture française de Masha Keja.
Les modèles sont fabriqués en petites séries à partir d’une sélection rigoureuse de matériaux provenant des tanneries et mégisseries les plus réputées de France et d’Italie.

Masha Keja, 10, rue
 de Jarente, Paris 4è. Tél : 09 83 80 57 67.

Et jusqu’au 31 décembre., également au 41 rue Vieille du Temple, Paris 4è.

Jour-Baby-vert-RVB-16cm

www.mashakeja.com

AVA-Baby-moire-bordeaux-RVB-18cm

More from Frédérique de Granvilliers

Harcourt Brow Studio pour un regard de star

Coup de projecteur au Studio Harcourt, avec la révélation du Harcourt Brow...
Read More