Obsession mode : les escarpins Debonaire de Charlotte Olympia


Notice: Trying to get property of non-object in /var/www/clients/client9/web31/web/wp-content/themes/simplemag/formats/format-standard.php on line 28

C’est un phénomène assez curieux que la frénésie d’une femme devant une paire d’escarpins. Obnubilée par les lignes pures et l’éclat de l’objet de son désir, c’est une véritable avalanche de déraison qui se déclenche. Elle craque. C’est cette entente sacrée entre femme et escarpin que Charlotte Olympia a su reproduire et cultiver, la transformant en empire de la chaussure.

 

 

 

Chez Charlotte Olympia, chaque saison nous réserve son lot de bestsellers. Après avoir enchanté ses clientes avec le célèbre Luna, voilà qu’elle nous propose un doux interlude avec une sélection Saint Valentin à faire pâlir les collectionneuses les plus impénitentes. Délurée à son habitude, elle nous offre un savoureux avant-goût de la silhouette star de la saison prochaine. J’ai nommé Debonaire.

 

 

Fuschia pétant, satinés à souhait, dotés d’une semelle rose bonbon en forme de coeur : plus girly, tu meurs. C’est un assaut de féminité auquel seules les plus tenaces sauront résister. Si peu de femmes oseront les arborer, toutes auront la main tremblante à chaque fois qu’elles se rendront sur Net-a-Porter.

 

 

Pour les plus braves d’entre vous, ces petites merveilles dynamiseront un simple tailleur noir ou jean slim. Un conseil en guise de conclusion : rangez les mini-jupes avant de enfiler les Debonaire, car trop fifille tue la fille… 

 

Escarpins Debonaire, £545 chez Charlotte Olympia

 

 

Written By
More from firstluxe

UR-110 par Urwerk, entre avant garde et tradition

UR-110 par Urwerk, entre Avant-Garde et tradition horlogère. La marque URWERK a été...
Read More