Orlinski/Pompon : le choc des titans

Ce passionnant ouvrage confronte, à 100 ans d’écart, deux artistes français qui se sont fait connaître par leur approche inédite de la sculpture animalière et que tout semble séparer : François Pompon (1855-1933) et Richard Orlinski (né en 1966). Le bourguignon François Pompon est célèbre pour l’ours blanc, devenu son emblème, qui l’a fait connaître au Salon d’automne de 1922.

Un succès tardif qui ne le quittera jamais par la suite et qui sera entretenu par les miniatures vendues par la RMN. Le parisien Richard Orlinski est quant à lui célèbre pour sa série Born Wild et son emblématique Kong qui a déjà fait le tour du monde, collectionné de Miami à Dubaï. Des ours, des panthères, des lions s’affrontent ainsi dans ce livre… Un combat homérique finalement sans vainqueur, qui révèle au contraire la proximité de deux sculpteurs qui se sont exprimés en simplifiant, à leur manière, les formes de la nature.

«  L’Art n’est pas chose immuable, il évolue comme la vie… et encore. Une vie ne suffit pas. Je considère que j’ai beaucoup à apprendre. Je ne suis pas ambitieux et je désire seulement qu’un ou deux de mes animaux restent après moi » disait Pompon. C’est chose faite !

Deux ours Orlinski/ Pompon ci dessus.
Panthère d’Orlinski et Chouette de Pompon. Photos Benjamin Chelly.

Orlinski Pompon  le choc des titans. Textes de Liliane Colas et Cyril Brulé, photographies de Benjamin Chelly. 160 pages, 150 photographies couleurs. Editions Albin Michel, 39 euros.

 

Richard Orlinski, n’arrête pas de nous surprendre et de collaborer avec les plus grands : Ainsi, à l’occasion des fêtes de fin d’année, le chef triplement étoilé Pierre Gagnaire s’associe, cette année, à l’artiste Richard Orlinski pour imaginer et créer une bûche..  panda chocolaté qui ravira les papilles des gourmets de la Brasserie le Fouquet’s Paris du groupe Barrière ! Dessinée par Richard Orlinski, cette bûche à l’apparence design et angulaire cache un délicieux entremet imaginé par Pierre Gagnaire.

Sablé gourmand au beurre et au maïs, biscuit croquant alliant noisette et zestes d’oranges, croustillants de noisettes caramélisées et marmelade d’orange viendront agrémenter les saveurs plus onctueuses d’un crémeux praliné et d’une mousse légère à la vanille. Sous le panda, l’extase…

Bûche Panda du Fouquet’s Paris, en édition limitée sur commande uniquement jusqu’au 16 décembre, 95€.

Et bien sûr à déguster au Fouquet’s Paris pendant les fêtes de Noël.

More from Frédérique de Granvilliers

Festival de la gastronomie indonésienne au Shangri-La Hotel Paris

En collaboration avec l’Office du Tourisme de L’Indonésie, le palace parisien est...
Read More