Philippe Starck lance sa marque de parfums, Starck Paris

STARCK PDS, PDA, PDP Vapo 40ml RBG LOW

 

Au-delà de la magie de la chimie et de la science, qu’est-ce qu’un parfum sinon de la poésie, de l’émotion, du partage, de l’amour? Parce qu’il ne crée rien sans mettre l’humain au cœur de ses priorités, Philippe Starck a conçu ces trois premières fragrances en parfaite résonnance avec l’idée qu’il se fait du nous: ce que nous avons été, ce que nous sommes, ce que nous serons peut-être.

Depuis des millénaires, l’homme suit le même chemin. Dès le premier mois de sa vie fœtale, il s’enveloppe de cette peau unique qui l’accompagnera toute sa vie. Un témoin immuable, un messager ultra réactif qui a inspiré le nom de la première collection des parfums Starck Paris.

Avec Peau de Soie, Peau de Pierre et Peau d’Ailleurs, le créateur ne s’en tient pas à l’évidence qui veut qu’une fragrance soit un tatouage olfactif invisible, une parure de peau intime: «porter un parfum c’est créer son propre territoire» dit-il. Il va plus loin en cherchant dans cette rencontre une dimension qui intrigue, qui interroge. Ne serait-elle pas l’interface originelle entre le réel et l’inconscient, entre l’ici et l’ailleurs, entre l’instinct primitif et le génie l’humain? Un mystérieux «space between» entre ce que nous savons et ce que nous ignorons encore.

Avec Daphné Bugey, Annick Ménardo et Dominique Ropion, les trois maîtres parfumeurs qui l’ont accompagné pour l’élaboration de cette première collection, ils ont battu en brèche les conformismes, se sont affranchis des tendances. Pour mieux explorer et défier les limites de leur créativité, ils ne se sont rien interdit, notamment dans le choix des matières premières. A chaque fragrance, son duo créateur/ écrivain d’odeurs. A chaque stade de la conception, cette conversation diagonale qui a permis de faire naître en toute connivence l’équilibre d’accords subtils et suffisamment énigmatiques pour garder secrète l’identité des différents ingrédients convoqués.

Peau de Soie :

Philippe Starck «Moi qui suis un homme passionné par les femmes, surtout la mienne, je reste fasciné par leur réalité mystérieuse. Je sais désormais que je ne les comprendrai jamais, qu’entre l’homme et la femme le beau existe au cœur de cet espace indéfini et paradoxal où pour se rencontrer l’un et l’autre doit s’abandonner, concéder un peu de sa féminité ou de sa masculinité.»

Composants, quelques indices : points cardinaux; orientations inattendues; duos féminin/masculin qui s’attirent et se répondent; jeu de séduction où matières brutes ancestrales et modernes, notes animales, boisées et végétales s’équilibrent.

Peau de Soie, créé avec Dominique Ropion, est un paradoxe, celui d’un parfum dont la féminité se dévoile autour d’un cœur d’homme. Un parfum qui s’attache à révéler cet entre-deux, entre la surface et le noyau, où s’exprime l’évocation de la réalité mystérieuse de la femme.

 

Peau de Pierre :

Philippe Starck «L’idée était d’apporter un pendant masculin à Peau de Soie. Que serait un homme qui ne souhaiterait n’être que cela? Je suis un homme fier d’affirmer sa féminité, c’est à elle que j’attribue d’ailleurs mes principales qualités. J’ai voulu un parfum pour homme qui révèle cette féminité, cette zone d’ombre où tout se mêle, sans que rien ne se perde.»

Composants, quelques indices : big-bang; exploration d’un inconnu mystérieux; pierres minérales; intensité boisée presque fumée; énigme d’une molécule de synthèse plus vraie que nature.

Peau de Pierre, créé avec Daphné Bugey, est un parfum masculin qui dévoile au cœur la part féminine de l’homme. Il est cette membrane, symbole de cette permanente ambiguïté et à travers laquelle passent nos différences et notre personnalité.

 

Peau d’Ailleurs :

Philippe Starck «Je voulais un parfum dont on ne puisse pas se rappeler parce qu’il n’existe pas, que l’on ne puisse pas nommer puisque les mots se taisent quand il faut parler du parfum de la nostalgie heureuse, du parfum de l’ombre, de l’odeur cosmique du vide. L’idée était de saisir l’intangible, d’explorer l’abstraction, de rendre visible l’invisible, de mettre l’air en vibration. Un territoire infini qui nous transporte totalement dans l’inconnu, vers un Ailleurs qui nous renvoie à l’inconscient, au pur esprit.»

Composants, quelques indices: météorite; mandala circulaire d’ombre et de lumière; cœur d’une matière tellurique, minérale, ambrée, musquée et boisée dont les accords ne se révèlent qu’au terme d’un lointain voyage.

Peau d’Ailleurs, créé avec Annick Ménardo, est étrange, indéfinissable, insaisissable. Exploration à travers nous, à travers l’Ailleurs et l’inconscient, son parfum est aussi une évasion vers le territoire infini de la dématérialisation où l’odeur du vide cosmique rencontre celui d’une Terra Incognita.

STARCK PDS, PDA, PDP Vapo 90ml RBG LOW

Vapos 40 ml, 85 euros ou 90 ml, 125 euros.

En vente chez l’Eclaireur et Liquides à Paris, à la Corniche Hôtel Boutique au Pyla et autres points de vente sur le site.

www.starckparfums.com

 

More from Frédérique de Granvilliers

Benjamin Léonard, chef des Cuisines du Relais Thalasso Ile de Ré

La so nice Ile de Ré accueille depuis quelques mois un super...
Read More