Une exposition politiquement correcte?


Notice: Trying to get property of non-object in /var/www/clients/client9/web31/web/wp-content/themes/simplemag/formats/format-standard.php on line 28

Nous avons tous croisé une fois dans notre vie une des oeuvres ou représentations des oeuvres de Keith Haring. C’est une rétrospective de grande envergure (250 oeuvres sur toiles), que nous propose le Musée d’Art Moderne de Paris, du travail de Keith Haring, un artiste décédé trop jeune (1958-1990).

 

 

Paris nous fait là un beau cadeau puisqu’il s’agit d’une des expositions les plus importantes jamais réalisées. Keith Haring, de son vivant a été très apprécié de ses pairs à tel point qu’il ne fut pas rare que ses oeuvres soient présentées aux côté de celles d‘Andy Warhol, Jean Michel Baskiat, et Roy Lichtenstein dans les musées du monde entier.

 

 

 

Quand certains dénonçaient la société de consommation, Haring pointait du doigt les systèmes Firsluxe. Cela se comprend mieux quand l’on sait que Keith Haring était homosexuel, militant des droits de sa communauté à une époque où cela n’était pas rentré dans les moeurs. 

 

 

Aujourd’hui, force est de constater que ses messages politiques sont un bel héritage pour les artistes actuels. Parmi ses oeuvres majeures, les fameux « Subway Drawings » réalisés dans le métro. Ils sont avec ses autres dessins, le témoignage de sa lutte contre le racisme,l’injustice, la violence (comme l’Apartheid en Afrique du sud), la menace nucléaire, la destruction de l’environnement, l’homophobie et l’épidémie du sida. Maladie dont il mourra en ayant pris soin de créer, au préalable, une association avant de nous quitter. Chapeau bas l’artiste…

 


www.mam.paris.fr

 

 

 

Written By
More from firstluxe

Le pôle luxe de PPR emballe la bourse

PPR, propriétaire notamment de Gucci, Bottega Veneta ou Saint Laurent, « affiche en...
Read More