La semelle rouge, marque déposée par Christian Louboutin

Le verdict est tombé et notre chausseur préféré a obtenu gain de cause. Le célèbre créateur français de chaussures de luxe, Christian Louboutin, a attaqué en justice Yves Saint Laurent pour “concurrence déloyale” et « violation de marque commerciale ». Après un long procès en appel, la justice américaine a finalement reconnu que les semelles rouges pouvaient être une marque déposée.

Les semelles rouges déposés par Christian Louboutin
Les semelles rouges déposés par Christian Louboutin

Lors du premier procès, la justice avait estimé qu’Yves Saint Laurent était « dans son droit » et que « la couleur ne pouvait pas être une marque déposée dans le milieu de la mode ». Cette affirmation a pourtant été contredite lors du second procès en appel rendu mercredi 5 septembre par un tribunal de New York qui “autorise […] la protection de la marque pour des chaussures d’une couleur contrastant avec des semelles rouges”, selon ses attendus. Le chausseur de luxe s’est dit “extrêmement heureux” que la cour d’appel ait “reconnu la validité de [ses] arguments” sur le fait notamment que la couleur d’un accessoire de mode puisse être déposée.

 

Christian Louboutin
Christian Louboutin

Monsieur Louboutin, appelé “l’homme aux semelles rouges” s’est vu ravi d’une telle décision et peut désormais continuer à imaginer les chaussures qui nous font rêver. Il faut savoir que chaque année, plus de 200 000 paires de Louboutin, vendues entre 600 et 3000€, sont écoulées dans le monde.

 

 


www.christianlouboutin.com

 

 

 

 

 

 

 

 

Written By
More from firstluxe
Le pop up bar Hibiki au Sherry Butt
Pendant 15 jours et à partir du 1er juin prochain, un pop...
Read More