L’exposition « Elles font l’abstraction » au Centre Pompidou célèbre les artistes femmes avec le soutien de La Prairie

Pour sa réouverture, le Centre Pompidou a choisi d’explorer les liens entre féminisme et art abstrait dans sa nouvelle exposition événement, « Elles font l’abstraction », qui avec le soutien de La Prairie,  honore et redonne le pouvoir aux artistes femmes.

Présentée jusqu’au 23 août 2021, sur 2000m², « Elles font l’abstraction », orchestrée par la commissaire générale Christine Macel et la commissaire associée pour la photographie, Karolina Lewandowska, réunit plus de 500 œuvres de 106 artistes femmes, à travers un parcours chronologique mêlant peinture, arts décoratifs, photographie, danse, cinéma.. pour un tour du monde de l’art féminin abstrait.

Montage de l’exposition

L’objectif de cette exposition plurielle est de réhabiliter les ouvrages d’artistes femmes injustement éclipsées, et de valoriser le travail de nombre d’entre elles souffrant d’un manque de visibilité et de reconnaissance au-delà des frontières de leurs pays.

La sélection d’artistes est le résultat de plusieurs années de recherches qui ont permis d’identifier des figures de femmes incontournables de l’histoire, souvent inconnues du public et même des spécialistes jusqu’aux années 1980.

Avec ce partenariat, la Prairie rend hommage à l’esprit audacieux et visionnaire de ces artistes, de leurs réalisations pionnières qui ont inspiré les plus grands artistes masculins de l’abstraction et qui demeurent les plus célèbres aujourd’hui, comme Mondrian ou Malevitch.

L’art est profondément ancré dans l’identité de la Maison La Prairie depuis sa création. À l’instar de la marque qui aspire à créer un univers de beauté intemporelle, le monde de l’art s’efforce de repousser les limites du temps. Apporter son soutien aux femmes et plus particulièrement aux femmes dans le monde de l’art, si cher à la Prairie, est une façon pour la Maison de célébrer une génération d’artistes qui ont marqué l’histoire et de continuer d’influencer positivement le monde culturel d’aujourd’hui et de demain.

Verena Loewensberg

La volonté de la Prairie : Donner plus de sens au luxe.

Le partenariat avec le Centre Pompidou s’inscrit dans le cadre des engagements de responsabilité sociale( ERS)  de La Prairie destinés à soutenir l’Art et la Culture en se liant avec ses différents représentants : artistes émergents, reconnus, ou encore institutions culturelles. Un engagement qui continue de prospérer et de s’appuyer sur les partenariats existants de la Maison avec les foires d’art contemporain Art Basel, West Bund Art & Design, la FIAC et son patronage de l’iconique Fondation Beyeler en Suisse.

Cette collaboration La Prairie x Centre Pompidou représente l’opportunité pour la marque suisse de soins de luxe de faire  découvrir l’œuvre révolutionnaire de ces artistes femmes, mais aussi de mettre en lumière leurs réussites en tant que femmes, de leur rendre le pouvoir, rétroactivement, pour mieux promouvoir la génération d’artistes femmes de demain. Une raison d’être d’autant plus importante que La Prairie nourrit un lien historique avec Niki de Saint Phalle – largement représentée au Centre Pompidou – qui a inspiré le bleu cobalt de sa collection iconique Skin Caviar.

Au-delà de célébrer les artistes femmes, Elles font l’abstraction offre aussi une palette d’œuvres qui s’articulent autour de valeurs organiquement partagées entre La Prairie et le Centre Pompidou : à savoir la notion de « swissness », par la représentation des oeuvres d’artistes suisses comme Sophie Taeuber-Arp à titre d’exemple, ou par le Bauhaus, mouvement minimaliste cher à La Prairie, dans lequel elle tire son inspiration graphique et créative au travers d’une recherche d’harmonie parfaite. Par ailleurs, la science, pilier des formules La Prairie, prend aussi tout son sens par le biais d’œuvres cinétiques comme celles de Berenice Abbott et enfin par la corrélation avec Piet Mondrian via les travaux de Marlow Moss qui rappellent les inspirations esthétiques de la Maison et qui font aussi écho à son mécénat de la Fondation Beyeler. En effet, La Prairie soutient l’institution culturelle dans la préservation et la restauration d’œuvres de Piet Mondrian, avec la volonté de transmettre ce patrimoine culturel aux générations futures.

Sophie Taeuber-Arp

Cette première collaboration annonce un partenariat à long terme entre La Prairie et le Centre Pompidou, dans le but de continuer à soutenir l’Art et la Culture dans la politique de RSE de la Maison et de créer des projets novateurs communs qui donneront encore et toujours, plus de sens au luxe.

www.laprairie.com

Jusqu’au 23 août 2021, Exposition « Elles font l’abstraction » au Centre Georges Pompidou, Paris 4è.

Catalogue de l’exposition éditée par le Centre Pompidou, 340 pages, 49 euros.

www.centrepompidou.fr

 

More from Frédérique de Granvilliers

Défilé Valentin Yudashkin Printemps-Eté 2014 : « Golden Eyes »

Le défilé printemps-été 2014 « Scythian Gold » de Valentin YUDASHKIN signe comme à...
Read More