Marlène Jobert et Eva Green racontent la Belle et la Bête

Ca fait 20 ans que Marlène Jobert a arrêté sa brillante carrière de comédienne pour devenir autrice pour la jeunesse avec un succès exceptionnel. Sa force : remettre au goût du jour des textes classiques et les raconter .. avec sa voix charmeuse. A ce jour, plus de 15 millions de contes vendus toutes éditions confondues ! Et sept écoles maternelles en France portent aujourd’hui son nom.

Marlène Jobert @Marianne Rosenstiehl  (   et en une avec sa fille Eva Green @Gérard Giaume)

Quelques confidences de Marlène Jobert sur son changement de parcours :

Vous avez quitté le cinéma pour écrire des contes et vous consacrer à vos jumelles Eva et Joy. Etait-ce un choix délibéré?
Oui, je n’avais pas envie de passer égoïstement à côté de leur petite enfance et en même temps, j’avais besoin d’être une maman plus présente. Il y a des actrices qui sont capables de se démultiplier et d’avoir une vie familiale et professionnelle. Moi, je n’en étais pas capable. J’étais déchirée à chaque fois que je les quittais. A cette époque, ma carrière était plutôt en arrière-plan, donc ça a été un soulagement. Le fait d’écrire me permettait d’être à la maison et de passer du temps avec elles.

Quel souvenir avez-vous des moments de qualité avec vos filles?
Quand je tournais encore, il m’arrivait de rentrer à la maison complètement épuisée. Je me souviens d’un jour où, déjà couchées, elles m’ont suppliée de leur raconter une histoire. Et contre toute attente, c’est à ce moment-là que je leur ai imaginé «En route pour les étoiles». Ça a été un moment complice où nous étions toutes les trois dans le même lit, elles deux serrées contre moi, à écouter cette histoire dans le noir; un joli moment inattendu.

Vous avez prêté votre voix à de nombreuses lectures audio mises gratuitement à disposition des enfants sur des plateformes numériques, pendant le confinement. Qu’est-ce qui a motivé votre engagement?

Les livres m’ont semblé indispensables, car les petits ont souffert de la situation, en effet, le contexte était totalement incompréhensible pour eux. Ils ont dû se trouver très isolés. A travers les contes, j’essaye de leur faire découvrir de jolies choses de la vie, la musique, des pays lointains ou des façons de se sortir des difficultés.

 Si Marlène Jobert a abandonné le cinéma, l’une de ses jumelles, Eva Green, est devenue une star internationale, merveilleuse actrice qui eut même eu le privilège d’être choisie pour être James Bond Girl ! Il y a deux ans, elle prête sa voix aux Sorcières de la Rue des Tempêtes et retrouve sa mère pour l’enregistrement du Livre de la Jungle ( Glénat Jeunesse).

Votre nouveau conte, La Belle et la Bête vient de paraître pour le bonheur de vos fans, actuels et ceux à venir ..
Je l’ai revisité et et enregistré à nouveau avec ma fille Eva. Eric Puybaret l’a mis en valeur avec ses illustrations poétiques. L’occasion avec ce grand classique d’encourager parents et enfants au plaisir de la lecture.

« Comment une aussi jolie jeune fille que la Belle pourrait-elle aimer cette horrible Bête ? Car, pour sauver son père imprudent qui lui a volé des roses, la voilà retenue prisonnière dans le château du monstre. Pourtant, plus les jours passent, moins la Belle a peur : mais qui se cache donc vraiment sous le masque de la Bête ?… »

Un merveilleux CD/album à déposer sous le sapin de Noël pour les enfants dès 5 ans.

La Belle et la Bête par Marlène Jobert et Eva Green, illustré par Eric Puybaret, 27 x 32 cm, 40 pages avec CD audio inclus, Glénat Jeunesse, 18,90€

www.glenat.com

More from Frédérique de Granvilliers
Rotraut, artiste emblématique, compagne d’Yves Klein
Quand je peins le ciel et ses étoiles, je me sens en...
Read More