Ulysse Nardin Sparkling Blast : une montre bijou de 211 diamants/ 13 carats

Une explosion de lumière à votre poignet !

Une semaine seulement après le lancement de la collection Blast à l’occasion des Geneva Watch Days, Ulysse Nardin, l’avant-gardiste Manufacture suisse, membre du groupe de luxe international Kering, nous présente un nouveau modèle squeletté de Haute Joaillerie doté d’un mouvement tourbillon automatique et ajouré prenant la forme d’une mosaïque de miroirs brisés – chaque diamant ayant été facetté et taillé à la main de façon géométrique.

Une éruption de lumière jaillissant d’une mer de verre brisé, un soleil étincelant et infini qui sublime l’éclat de la Sparkling Blast. Le délicat mouvement de cette pièce est visible de dos comme de face, un tour de force rendu possible par l’exceptionnelle maîtrise des mouvements squelettés perfectionnée depuis plus d’un siècle et demi par les maîtres artisans Ulysse Nardin.

Avec son Xplosion de 85 tailles uniques de diamants distinctes, ce chef-d’œuvre se compose de 211 diamants pour un total de 13 carats. Symbole fort de la Maison Ulysse Nardin, le « X » arbore également son lot de diamants étincelants, directement sertis côté cadran scellant avec naturel l’élégance intemporelle et le côté luxueux de ce modèle. La boucle auto-déployante adopte aussi 1,22 carat de pure brillance. La couronne, la lunette et les index sont également sertis de diamants facettés à la main, chaque pièce constituant une œuvre d’art à elle-seule. Un trésor capable d’atteindre une profondeur de 50 mètres, qui brillera de mille feux sous un soleil d’été.

Naturellement, cette petite merveille reprend toutes les fonctionnalités standards de la Blast. Entraînée par le mouvement UN-172 avec un micro-rotor en platine et une réserve de marche de 3 jours, cette montre squelettée de 45 mm est équipée d’un tourbillon volant automatique en silicium vibrant à 2,5 Hz.

La construction des cornes se prête parfaitement aux diamants qui y sont sertis. À l’image d’un puzzle géométrique, ils s’assemblent pour former une mosaïque époustouflante. Pour ses cornes, les designers Ulysse Nardin se sont inspiré des lignes d’un avion furtif, avec son design épuré et profilé visant à éviter sa détection. Ces formes sont particulièrement propices à l’effet « miroir brisé » généré par les diamants facettés. Anguleuse, épurée, triangulaire, cette approche risquée a rapidement conquis les cœurs dans les ateliers Ulysse Nardin. L’idée était de créer une montre exceptionnelle, faisant également office de bijou au poignet. Il s’agit de la reine de la gamme Blast, un modèle qui fait tourner les têtes et agit comme une bombe atomique, une explosion de diamants cosmiques !

Ces gemmes sont positionnées dans des montures invisibles pour préserver leur majesté, sublimer le travail des maîtres artisans et refléter au mieux la lumière ambiante. Chaque pierre est facettée en parfaite harmonie avec le design de la montre. Pour que le rêve devienne réalité, les artisans de la Maison ont utilisé cette technique de sertissage invisible pour présenter les diamants sous leur meilleur jour. Processus né en France, perfectionné il y a environ 200 ans et utilisé principalement lorsque de multiples diamants sont montés en ligne (ou sur plusieurs lignes), c’est la première fois qu’Ulysse Nardin prend le pari d’utiliser cette noble technique. C’est aussi la plus difficile à maîtriser pour un joaillier, car elle se fait sans griffe ou chaton, qui pourraient impacter l’effet miroir des pierres précieuses. Maintenus par la base grâce à une structure cachée, les diamants semblent flotter à l’intérieur d’une bague en métal précieux. Cet assemblage fixe chaque diamant dans une petite ouverture découpée à chaque base et fixée dans le châssis en métal, invisible depuis la surface. Non utilisé pour les diamants et les pierres aux bords arrondis, le serti invisible nécessite que les côtés plats soient placés côte à côte et logés dans la base du métal.

Avec cette nouvelle Sparkling Blast, la Maison Ulysse Nardin écrit un nouveau chapitre d‘exception de l’histoire de la Haute Horlogerie.

Elle se décline en or blanc avec un bracelet en caoutchouc blanc et en or blanc avec un bracelet alligator bleu intense ; chaque modèle est une édition limitée à .. trois exemplaires !

Prix : 400 000 €

www.ulysse-nardin.com

 

 

More from Frédérique de Granvilliers

Pâques 2019 : Exquise récolte de Patrick Roger à.. la Maison du Chocolat

Au son des cloches, c’est toute la basse-cour qui accourt ! Chez...
Read More