Helena Rubinstein, femme d’avant-garde

helena-rubinstein_cv

Les passionnées de la cosmétique, seront emballées par cet album magnifique sur « l’Impératrice de la beauté, » comme la surnommait son ami Jean Cocteau, écrit par un collectif d’auteurs et l’Agence Omedia et préfacé par Michèle Fitoussi.

Femme visionnaire au destin exceptionnel, Helena Rubinstein a fait de la beauté un outil de pouvoir et d’émancipation des femmes.

Elle a parcouru la planète, rencontré les plus grands artistes de son temps, mis la science au cœur de ses inventions et défini les règles qui gouvernent l’industrie cosmétique telle que nous la connaissons aujourd’hui.

Helena Rubinstein s’inscrit dans la tradition des Rockefeller, Ford, Edison ou Disney, qui ont construit le rêve américain en bâtissant eux-mêmes leur fortune.

À une différence près : c’était une femme.

Elisabeth Sandager, Directrice Générale Internationale Helena Rubinstein – L’Oréal Luxe, confie dans ce livre « L’héritage laissé par Helena Rubinstein est unique et inégalé dans l’univers de la cosmétique. Partie de rien, elle a tout inventé et construit un empire. Femme visionnaire et rupturiste dans tous les domaines où elle s’est engagée, elle nous a légué en patrimoine une vocation : celle de l’innovation.
 Son parcours et son tempérament nous poussent chaque jour à faire preuve d’audace, à nous affranchir des codes et à repousser les limites de l’efficacité cosmétique, pour offrir aux femmes d’aujourd’hui et de demain le pouvoir de la beauté. 
Ce livre est le fruit de plusieurs années de travail et de compilation d’archives pour retracer l’histoire de notre fondatrice, de notre marque et de l’industrie cosmétique. C’est avec beaucoup d’émotion et de fierté que nous la partageons avec vous. »

Vous découvrirez par exemple qu’elle a eu des coups de génie en marketing !

Premier coup de génie :
Après des années de recherche, Helena Rubinstein et son équipe de chercheurs viennois ont mis au point le premier mascara waterproof. Les femmes vont enfin découvrir les joies d’un mascara qui ne coule pas.

Deuxième coup de génie :
 Pour lancer ce maquillage révolutionnaire, Helena Rubinstein va avoir l’idée d’utiliser le ballet aquatique d’ouverture de l’Exposition universelle de 1939, à New York. Quelle preuve plus élégante et plus éclatante que sa formule résiste à l’eau ? Le succès est immédiat et une nouvelle forme de communication vient d’être inventée : l’événement marketing.

Deux ans plus tard, pour le lancement de son parfum Heaven Sent, Madame fait encore sensation à New York. Depuis le toit du grand magasin de luxe Bonwit Teller, sur la 5e Avenue, elle fait lancer 5 000 ballons rose et bleu. À chacun d’eux est suspendu un panier contenant un flacon de sa nouvelle fragrance, avec un message : « Out of the Blue to You ». Quelques minutes plus tard, la circulation de l’avenue était bloquée par des femmes tentant d’attraper un de ces jolis flacons tombés du ciel. Opération réussie.

Un ouvrage passionnant et remarquable, comme l’était Helena Rubinstein.

Madame avant-garde, Helena Rubinstein, Collectif d’auteurs, préfacé par Michèle Fitoussi,helena-rubinstein_cv 40 euros.

 

www.cherche-midi.com

 

 

More from Frédérique de Granvilliers

Champagne Ayala présente Brut Majeur d’Ayala, frais et élégant

La cuvée phare de la Maison d’Aÿ s’habille de noir, couleur historique...
Read More