Le MET expose une expérience Fashion-Punk « PUNK : CHAOS TO COUTURE »


Notice: Trying to get property of non-object in /var/www/clients/client9/web31/web/wp-content/themes/simplemag/formats/format-standard.php on line 28

L’Exposition « Punk : Chaos To Couture », encore visible au Metropolitan Museum of Art (MET) de New York fait jaillir l’influence du Mouvement subversif Punk sur la Haute Couture et la Mode…

Loin d’être frivole, la Mode constitue un Marqueur Socio-Culturel d’une époque et de ses mœurs…

D’où cette Fascination pour ce Virus-Punk qui a contaminé la Mode dans les années 70 et qui défile sur les Catwalks encore aujourd’hui…

 

Alors dans quelle mesure le Concept-Punk avec ses exubérances labellisées « No Future » et « Anti-Establishment » a impacté la Haute-Couture, Gardienne des codes canoniques de la société et Symbole de l’esthéticisation du Luxe ?

 

Pour mûrir la question, l’expo immerge le visiteur dans cette « Quasi-Civilisation-Punk » des années 70, parmi les « Héroes Punk » personnifiés par Blondie, The Ramones et Patti Smith qui chantent du Punk et qui racontent du Punk…

 

L’expérience Fashion-Punk se fait à travers un parcours initiatique de 7 galeries dont les thématiques traduisent autant de Punk-Pêchés-Capitaux !

 

Focus sur le Mythique et Emblématique Club CBGB, véritable Bastion de la Musique Punk de New York City… Réincarné dans la première galerie par les W-C du Club, sales, tagués qui lui sert ainsi de repoussoir… On aura compris, merci !

 

 

Spotlight sur le Fashion-Terrible-Tandem : Vivienne Westwood et Malcom McLaren lesquels ont hissé la Mode au rang de « Média de Contestation »

 

La 3ème galerie reproduit leur « SEDITIONARIES boutique » inaugurée sur King’s Road à Londres, authentique berceau anglais du Fashion-Punk.

 

L’inspiration 70′ de cette Papesse du Punk, Agitatrice-Excentrique finalement anoblie par la Reine d’Angleterre… Faisait écho à l’engagement politique de son Punk-Militant de mari, avide de lecture situationniste… Qui deviendra aussi le  manager des Sex Pistols, groupe phare de la Protopunk…

 

Entre ces 2 galeries, le visiteur peut également vénérer à l’envie « The Cloths Of Heroes ».

 

 

Quant aux 4 dernières Galeries, elles sont dédiées au Concept Punk du D.I.Y : « Do-It-Yourself » et sa relation gainsbourienne « Je t’aime, moi non plus » avec la Haute Couture naturellement « Made-To-Maesure » :

 

La Galerie « D.I.Y HARDWEAR » épingle l’esprit Punk avec son goût pour les customisations décoratives à base d’iconiques Clous, Épis, Zips, Chaines, Cadenas, pin’s et lames de rasoir…

 

Des robes débridées sont classées œuvres d’art parmi lesquelles la Wedding-Dress déchirée de Zandra Rhodes (1977) ainsi que la célèbre robe noire crée par Versace pour Elizabeth Hurley un rien destroy et toute épinglée.

 

 

La Galerie « D.I.Y BRICOLAGE » célèbre la culture de la récupération et du recyclage, idéologie contestataire en opposition avec la société de consommation… En décor de fond, un rose « Think Pink » évocateur d’un « Think Different »… Avec un hommage pour la Robe-Poubelle crée par le Styliste Alexander Mc Queen.

 

 

La Galerie « D.I.Y GRAFFITI & AGITPROP » sert d’abime aux créations taguées et peinturelurées… Une provocation vibrant sous le son des Clash !

 

 

 

La Galerie « D.I.Y DESTROY » est un hymne aux œuvres abimées, déchirées trouées, comme attaquées par une « Démolition Party ». Un exemple avec la veste Chanel trouée de la collection printemps-été 2011.

 

 

L’expo rassemble les griffes et les créateurs, d’hier et d’aujourd’hui, sous influence Punk, comme Maison Martin Margiella, Juya Watanabe, Riccardo Tisci, Hussein Chalayan, Dolce & Gabbana, Helmut Lang, Alexander McQueen, Miuccia Prada…

 

Mon Like Be Luxe :  Riccardo Tisci pour Givenchy méritait bien sa place d’invité d’honneur à cette expo, preuve en est avec sa collection Prêt-à-Porter F-W 2013 au Style « Néo-Punk-Sentimental » ! La Punkitude sévit encore et persévère.

( FirstLuxe vous en parle dans son billet du 4 juillet)

 

 

www.metmuseum.org

exposition jusqu’au 14 AOUT

musée ouvert 7 Jours sur 7 depuis le 1er Juillet

Tags from the story
,
Written By
More from firstluxe

A la table du Chef Edouard Loubet au Domaine de Capenongue

Au coeur d’un parc de 5 hectares, vient de rouvrir ce superbe...
Read More