Quand Mauboussin sublime la Place Vendôme

Depuis 1827, la Maison Mauboussin exprime sa personnalité par des combinaisons de couleurs et des contrastes de matières, avec une exceptionnelle capacité de renouvellement jouant sur l’audace et la créativité. Immersion dans l’écrin de la Maison aux X entrelacés.

10245359_10203580467254982_8036199395384444592_n

Aujourd’hui nous avons comme une envie de faire un coup d’éclat ! Pour se faire, direction la boutique Mauboussin de la Place Vendôme ! Si la boutique resplendit de part sa vitrine attrayante mettant en exergue les dernières créations, dès que nous rentrons, nous découvrons un espace aux allures de loft new-yorkais arty et résolument contemporain.

1888756_10203580431534089_6171974342242903965_n

Mauboussin nait en 1827 sous l’égide de Mr Rocher en collaboration avec Jean-Baptiste Noury. Présente lors des Expositions Universelles de Vienne et Paris en 1873 et 1878, Mauboussin signe immédiatement son élan dans la joaillerie française et reçoit une médaille en 1878 comme pour encrer son ADN dans le patrimoine. En 1925, la grande « Exposition des Arts Décoratifs » de Paris consacre Mauboussin en tant que grand joaillier parisien. Pendant la décennie très créative des années 20, Mauboussin produit de nombreuses et sublimes pièces dans le style Art Déco. Puis, les années 40 et 50 permettent au style de la marque de s’affirmer. Avec la guerre, l’or est rare, et les joailliers afin de masquer sa rareté vont le travailleur en « creux » ou « tuyau de gaz ». Les années 50 marquent quant à elles, l’arrivée des thèmes naturalistes et un travail autour du mouvement et de la dynamique, tandis que les années 80 s’axent sur l’innovation de Maubaussin qui mise sur les contrastes existant entre l’ombre et la lumière. On demande aux formes de suggérer des sensations. La clientèle des années 80, narcissique, était ultra sensible au « look ». Mauboussin crée pour elle des bijoux aux formes rondes, refermées sur elles-mêmes correspondant à l’individualisme de cette époque. La matière mise en avant est la nacre qui se retrouve sur l’un des produits phare de cette décennie : la bague « Nadia ». Les années 80 voient aussi la création de Mauboussin Horlogerie. Dès 1995, la marque s’installe Place Vendôme, l’écrin dans lequel nous vous emmenons aujourd’hui…

1908270_10203580412013601_931596965045856109_n

Accueillie par la Directrice de la boutique, l’espace se distingue en 3 parties. L’entrée fait la part belle aux collections du quotidien, celles qui se portent tous les jours à s’offrir ou se faire offrir. S’inscrivant dans la tendance actuelle, cet espace est étayé d’une nouvelle collection exclusive par année jonglant entre bijoux et accessoires. Parsemée de micro salons conviviaux et intimistes, la boutique dispose d’un couloir faisant défiler les collections dites intemporelles. On y retrouve l’or et les pierres précieuses ainsi que les dernières créations olfactives, des sacs ou encore des stylos qui se faufilent dans votre quotidien ave chic ! Enfin, dédiée aux amoureux transits sur le point de se marrier, Mauboussin dispose d’une cave à diamants confidentielle afin que la fiancée puisse choisir le solitaire qui parera son doigt le jour J et ceux jusqu’à la fin de vie !

10001461_10203580412053602_7218126746842753680_n

1901370_10203580411573590_1570296183100558390_n

Ce qui m’a frappé dans l’identité de Mauboussin ? L’ADN poétique et évocateur que l’on retrouve dans le nom des collections sans oublier la notion symbolique extremement présente : symbolisme des formes : l’étoile pour la beauté, le triangle pour le divin, la fleur pour l’harmonie, l’ovale pour l’éternité, le losange pour l’humanité ; symbolisme des couleurs : les pierres roses pour le bonheur, les pierres vertes pour l’espoir, les pierres bleues pour la sérénité, les pierres violettes ou rouges pour la passion, les pierres noires pour la spiritualité et le mystère, les pierres blanches ou translucides pour la pureté, les pierres jaunes pour la joie et l’énergie.

10253790_10203580451414586_5970235100397097320_n

10003318_10203580455654692_1219236127629219845_n

Enfin, pour clôturer cette parenthèse brillant de mille feux, je vous laisse découvrir mes coups de cœur en images ! Enjoy !

10246788_10203580456894723_2145993874477704114_n

Montre bracelet en satin rose « Amour, viens voir si la rose » (Prix : 585 €)

10262241_10203580458774770_291838983284598857_n

Mention spéciale pour la bague « Môme je t’aime » qui se porte à deux ou séparément ! A vous de créer la votre !

10012550_10203580456414711_167904903214397570_n

Bague « Môme je t’aime » en or blanc et diamant (Prix : 805 €)

10169351_10203580460974825_8511472587585455840_n

Collection « Premier jour « , l’or est travaillé en perles avec ou sans diamant
Bague en or jaune (Prix : 650 €)
Bague avec une ligne de diamants (Prix : 1165 €)
Bague avec 3 lignes de diamants (Prix : 1750 €)
Bracelet maille en acier, disponible pour les hommes également (Prix : 475 €)

10006974_10203580461374835_5719864757886983662_n

Bague « Alessandra » qui s’inspire du Pont Alexandre III.
A noter que cette bague se décline en plusieurs coloris puisqu’il est possible de demander à Mauboussin la pierre de votre choix.
Le modèle que je porte se compose d’un saphir ainsi que de baguettes incrustées de diamants (Prix : 9315 €)

1601357_10203580463094878_8352775115129478004_n
Parure « Je le veux » en dentelle de diamants souple, bague déclinée en 3 ou 5 ranges (Prix : de 8870 à 14310 €)

1979676_10203580465294933_3248328433879424928_n

PS : avis aux amoureuses de diamants, Mauboussin met en place une offre exceptionnelle jusqu’au 23 avril, alors ne perdez pas une minute et rendez-vous dans Place Vendôme !

Mauboussin 

20, Place Vendôme, 75001 Paris

Tèl : 01 44 55 10 29

http://www.mauboussin.fr 

Tags from the story
More from Frédérique de Granvilliers

L’Arche de Noé de Van Cleef & Arpels

Embarquez pour un voyage enchanteur d’une faune unique de pierres précieuses, proposé...
Read More