3 BD coups de cœur aux éditions Le Lombard

La bande dessinée se porte bien en France et c’est l’occasion pour nous de la mettre en avant avec ces 3 super albums :

La Franc-maçonnerie dévoilée de Philippe Bercovici et Arnaud de la Croix

Une bande dessinée à lire absolument pour comprendre la sulfureuse, mystérieuse, mystique, obscure.. franc-maçonnerie qui continue aujourd’hui encore d’alimenter tous les fantasmes. Réseau d’influences, société secrète ou discrète, liens avec les Illuminati, origine templière : nombreuses sont les rumeurs qui courent à son sujet. Mais de quoi s’agit-il exactement ? Qu’est-ce qui peut être assez important pour réunir des personnalités aussi différentes que Benjamin Franklin, Mirabeau, Mozart, Rudyard Kipling ou encore Maria Deraismes ? L’historien Arnaud de la Croix et l’auteur de BD, Philippe Bercovici, nous font pénétrer dans les coulisses de l’ordre maçonnique à l’échelle internationale. Instructif et passionnant !

La Franc-maçonnerie dévoilée, album broché 240 pages, Le Lombard, 22,50 €

 

TANZ !  de Maurane Mazars

Allemagne, 1957. Uli est un jeune homme de 19 ans, élève d’une prestigieuse école de danse moderne. Sa fougue contraste avec la mélancolie de l’Europe d’après-guerre. Il est passionné de comédies musicales mais cette passion est moquée par ses camarades qui jugent cette discipline trop commerciale.
Lors d’un voyage à Berlin, il rencontre Anthony, un jeune danseur afro-américain. Ce dernier suggère à Uli de venir tenter sa chance à Broadway…

Un roman graphique touchant, un hymne à la danse, à l’amour et à la liberté avec New-York comme écrin. Un album lumineux de Maurane Mazars, jeune autrice déjà récompensé par le Prix Raymond Leblanc lui permettant de publier son récit aux Editions du Lombard. A suivre..

TANZ !, 248 pages, Le Lombard, 19,99 €

 

New-York Cannibals de Jerôme Charyn et François Boucq

Six ans après Little Tulip, les auteurs  poursuivent leur exploration du choc des cultures et des univers, entre est et ouest, entre réalisme et conte de fée, et nous plongent dans la ville de New-York.

1990. Pavel tient toujours son salon de tatouage. Sa protégée, Azami, est devenue policière et culturiste. Lors d’une intervention, elle découvre un bébé abandonné dans une poubelle. Incapable d’enfanter à cause des traitements qu’elle a infligés à son corps, elle décide d’adopter l’enfant. Pour le protéger, elle va remonter la piste d’un trafic de bébés, et découvrir qu’il semble lié à un mystérieux gang de femmes qui dévorent leurs ennemis. Étrangement, les fantômes du goulag dans lequel Pavel a grandi semblent être à l’origine de ces atrocités.
Comme si l’univers, les codes et la violence du goulag avaient pris pour nouveau territoire les rues de New York. Fresque fantasque qui ressuscite le passé d’une ville sulfureuse où se joue une tragédie aux accents très modernes, il s’agit peut-être de la plus belle collaboration à ce jour entre le romancier américain Jérôme Charyn, et François Boucq ( Lauréat du Grand Prix de la Ville d’Angoulême en 1998 et également dessinateur judiciaire au Procès des assassins de Charlie Hebdo).

New-York Cannibals, album broché, 152 pages, Le Lombard, 24,50

www.lelombard.com

More from Frédérique de Granvilliers

Diane Kruger et son nouvel it-bag : le Berlin de Boss

La célèbre actrice a craqué pour le sac Berlin de la collection...
Read More