La Samaritaine passe.. en mode Arty

Cet automne, la Samaritaine laisse l’art redessiner ses espaces. Artistes confirmés ou nouvelle vague, œuvres éphémères pop et ludiques, jeux de matières, de couleurs, et de lumière… Un véritable feu d’ARTY-fice !

L’art a toujours été l’une des muses favorites de la Samaritaine, il est donc tout naturel que la Samaritaine ouvre (très) grand ses portes à la liesse artistique
qui gagne la capitale à la rentrée. De la Design Week à Paris+ en passant par la Nuit Blanche et les Journées du Patrimoine, un vent créatif souffle sur tout Paris jusqu’à venir sculpter les allées du magasin.

Durant 7 semaines, celui-ci se réinvente pour devenir le terrain de jeu d’artistes aux influences pop. Chaque étage devient leur espace d’exposition, chaque mur leur moyen d’expression. Voilà qui devrait démontrer le pouvoir des couleurs sur la bonne humeur. Orange sanguine, vert herbe coupée ou rouge fraise écrasée… Vous prendrez bien un shot de couleur à emporter ?

Au programme de cette cure haute en couleur : des expositions jusque dans les vitrines, des performances live inédites, des œuvres d’art participatives et des expériences ludiques pour devenir, à son tour, l’artiste d’un jour ou de toujours. Et bien sûr… des sélections shopping qui prolongent la fièvre créative de la Fashion Week !

Parce que la bonne humeur est tout un art, le plus petit des Grands Magasins soigne ainsi le blues de la rentrée à grands coups de pinceau et d’art-thérapie. Une incroyable expérience multisensorielle qui devrait inviter tous les Parisiens à passer… en mode arty !

Des vitrines poétiques signées Marion Flament

Marion Flament
Marion Flament

Grâce à la talentueuse Marion Flament, l’exposition commence… avant même de pousser les portes de la Samaritaine. L’artiste, notamment diplômée de l’École Boule, des arts décoratifs de Paris et lauréate de l’académie des savoir-faire d’Hermès sur le verre, a eu carte blanche pour donner vie à 7 vitrines poétiques et colorées, dont 6 visibles dès la rue de Rivoli ! Pour cela, elle est allée puiser son inspiration dans l’architecture du magasin, et en particulier dans sa verrière et ses larges baies vitrées qui laissent passer les rayons du soleil comme dans un prisme lumineux.

La nouvelle garde artistique fait son exposition. Prenez date !  Depuis sa réouverture, la Samaritaine offre à la nouvelle garde créative française une plateforme d’expression libre : la Factory. On y retrouve notamment :

Cécilia Granara

Cécilia Granara

Après avoir notamment présenté son travail à Berlin, Londres, durant la FIAC et à la Fondation Pernod Ricard à Paris, Cecilia Granara débarque à la Samaritaine avec une œuvre aux dimensions architecturales! Inspirée par le lien entre les céramiques et le motif décoratif floral dans l’art italien et marocain, elle réalisera une œuvre in sitù sur l’un des ponts du magasin tentant de retranscrire le caractère hypnotique de ces motifs, qui se propagent comme un moteur intérieur d’énergie vitale. Bâtiment Rivoli, passerelle et mur, rez-de-chaussée Atelier «la magie du Sigil» le samedi 8 octobre, bâtiment Rivoli, rdc

Et dès la rentrée, trois nouveaux artistes découvertes et sélectionnées par HMConseils, fondé par Hervé Mikaeloff, se réapproprient le décor brut et urbain de l’espace Rivoli.
Voici ces talents parisiens 100% féminins qui marquent les murs et les sols d’œuvres XXL, durant plus d’une année.

LEONA ROSE

Léona Rose

En parallèle des œuvres exposées par les nouvelles artistes de la Factory, la peintre Léona Rose marquera le jardin du bâtiment Rivoli de son univers flamboyant, pop et bigarré. Ses sources d’inspiration ? L’art primitif mexicain et berbère, la peinture naïve ou encore les grandes figures comme le Douanier Rousseau, Frida Kahlo et Matisse. Une partie de son œuvre tropicale sera créée en direct durant un live show exclusif, et restera visible jusqu’à la fin du mois d’octobre. Bâtiment Rivoli, jardin, niveau -1 . Live Show, le samedi 1er octobre.

SUZAN DRUMMEN

Suzan Drummen

L’artiste assemble des mosaïques éphémères aux motifs géométriques aérés. Pour composer celle de la Samaritaine, qui sera visible du 10 septembre jusqu’à fin octobre, elle a choisi de jouer avec les matières peuplant les ateliers de mode : perles, chutes de tissus, miroirs ou encore papier… Cette œuvre exclusive sera assemblée lors d’une performance live, sous les yeux des clients ! Bâtiment Pont-Neuf, rdc . Live show, le samedi 10 septembre

NAIRONE DEFIVES

Nairones Defives
Nairones Defives

L’artiste imprègne le bâtiment Rivoli de son univers tourné autour de l’enfance en composant une fresque inédite et exclusive reprenant les codes iconiques de la Samaritaine et de SHINZO Paris. Reconnu pour ses contrastes noir et blanc, ses œuvres sont reconnaissables par les nombreux détails entrelacés et ombres pointillées, qui sont sa signature. Bâtiment Rivoli, 1er étage.

Pop-up Maison Dada X Leblon Delienne

Deux grands noms du design s’associent le temps d’un pop-up haut en couleur. D’un côté, Maison Dada, l’adepte du dadaïsme qui aime s’affranchir des codes pour créer du mobilier inattendu à partir d’objets du quotidien. De l’autre, Leblon Delienne et ses sculptures détournant les grandes figures de la pop culture dans des interprétations colorées.
 Certaines sont notamment imaginées en collaboration avec Jean-Charles de Castelbajac
 et présentées ici en avant-première.

Pop-up Ruinart édition limitée par Claude Viallat

Ruinart édition limitée par Claude Viallat

C’est au peintre Claude Viallat que la Maison Ruinart a confié le soin de revisiter le design des étuis seconde peau de ses cuvées emblématiques dans une édition limitée de 50 exemplaires signés et numérotés, disponible exclusivement à la Samaritaine et à la Maison Ruinart à Reims. Sur chacun des étuis, Claude Viallat a peint le motif signature qui l’accompagne depuis les années 70, qu’il a ensuite décliné dans des variations chromatiques répondantes à chacune des cuvées : du rose pour le rosé ou des tonalités de jaune pour le Blanc de Blancs. Ces teintes éclatantes traduisent la fraîcheur aromatique du chardonnay, cépage signature de la Maison. Ces exemplaires, numérotés et signés, sont à retrouver à la Samaritaine dès le 7 septembre. Ruinart Blanc de Blanc et Ruinart Rosé, magnum, 900€ . Pop-up Ruinart Bâtiment Pont-Neuf, rdc

ETUDES X BASQUIAT Qui a dit que l’habit ne faisait pas l’artiste ? Le collectif Études aime instaurer un dialogue entre l’art et la mode. Et c’est aujourd’hui les œuvres d’un artiste iconique que la marque de prêt-à-porter a décidé de mettre à l’honneur : celles de Jean-Michel Basquiat.

REI SELF-PORTRAIT, 650€
Illusion LS Untitled 62, 450€

Cette collection capsule promet de faire entrer toujours plus de couleurs et d’ondes créatives dans les allées de la Samaritaine. Rendez-vous au premier étage côté Rivoli pour découvrir ces pièces intemporelles mises en scène dans un set-up entièrement pensé par le collectif Études.

GUERLAIN X GHIZLAINE AGSENAI

L’Art et la Matière Cherry Oud de Guerlain eau de parfum 100 ml, 295€. Prix plaque personnalisé par l’artiste Ghizlane Agzenaï, 120€

Plus que jamais fidèle à son engagement envers la création contemporaine,
 la Maison Guerlain s’est adressée à l’artiste Ghizlane Agzenaï, étoile montante de l’art urbain au Maroc, pour imaginer une nouvelle plaque de personnalisation célébrant les mille couleurs du bois de oud. Elle signe une plaque de collection dont les entrelacs de formes et de couleurs laquées confèrent au flacon une modernité géométrique quasi hypnotique. Les trois couleurs respectives des nouveaux parfums de L’Art & La Matière – Nude pour Oud Nude, rouge-noir pour Cherry Oud, noir absolu pour Oud Khôl – viennent ponctuer cette œuvre moderne et stylisée. Espace Guerlain Bâtiment Pont-Neuf, niveau -1

Voici quelques unes des surprises arty que vous propose la Samaritaine. Il y en a beaucoup d’autres.. Un régal !!!!

Et pour les journées du patrimoine, les guides conférenciers de la Samaritaine vous révèleront tous les secrets du plus petit des Grands Magasins.
Les 17 et 18 septembre, 5 visites pour 15 personnes offertes par jour. Réservation à la Conciergerie du magasin ou par téléphone au 01 88 88 60 03.

La Samaritaine , 9 rue de la Monnaie, Paris 1er. Ouvert 364 jours/an, du lundi au dimanche de 10h à 20 h. Fermé le 1er mai.  www.samaritaine.com

 

 

 

More from Frédérique de Granvilliers
Welton London s’installe à Paris
Le créateur de parfums, John-Paul Welton a choisi Paris, capitale du luxe,...
Read More