Luna Rossa, vainqueur de la Prada Cup, qualifiée pour l’America’s Cup du 6 au 15 mars

L’équipe italienne victorieuse, dirigée par Max Sirena, a triomphé 7-1 dans la PRADA Cup face à Ineos Team UK le 21 février dernier, dans les eaux d’Auckland, s’assurant ainsi le droit de défier les Néo-Zélandais à l’occasion de la 36ème America’s Cup organisée par PRADA, du 6 au 15 mars 2021 dans le Golfe d’Hauraki, en Nouvelle Zélande.

13/02/21 – Auckland (NZL) 36th America’s Cup presented by Prada ; PRADA Cup 2021 – Final Day 1
Ineos Team UK, Luna Rossa Prada Pirelli Team

23/02/21 – Auckland (NZL) 36th America’s Cup presented by Prada; PRADA Cup 2021 – Prizegiving Ceremony. Luna Rossa Prada Pirelli Team

Pour la troisième fois seulement dans l’histoire, une équipe italienne participera à l’America’s Cup. Les deux précendentes équipes: en 1992 avec le légendaire Moro di Venezia dirigé par Raul Gardini avec Paul Cayard à la barre et en 2000, avec la première Luna Rossa, confiée à Francesco De Angelis.

Cet objectif remarquable a été atteint grâce à la passion et à une préparation intensive, mais aussi grâce au soutien d’une base technologique importante ancrée dans les compétences de création et d’ingénierie qui sont indissociable de l’identité italienne reconnue dans le monde entier.

Servir en tant que Chronométreur Officiel et être reconnu comme la première marque italienne à la tête des régates en soutien à une équipe italienne est un honneur et un privilège pour Panerai, la Maison de Haute Horlogerie, fondée en 1860 à Florence, aujourd’hui au sein du Groupe Richemont. Travailler avec Max Sirena et toute l’équipe de Luna Rossa Prada Pirelli a permis à Panerai de créer une collection de montres performantes, inspirées des technologies et des matériaux utilisés dans la Coupe de l’America, comme le CarbotechTM, utilisé également dans la construction du monocoque AC75 de Luna Rossa.

Cette collaboration ne repose pas seulement sur les performances des montres, mais sur l’innovation technique, l’excellence italienne et la passion de la mer et de l’aventure, des valeurs auxquelles Panerai est associée et que partage également Luna Rossa Prada Pirelli.

Si l’on considère l’intervalle de deux mois entre les régates de l’America’s Cup World Series en décembre et la PRADA Cup, il est clair que l’équipe italienne a amélioré sa technique, en se concentrant et en gardant la tête baissée, tout en progressant. La stratégie a été mise à l’épreuve en mer. Tandis que les autres challengers poursuivaient une vitesse maximale, Luna Rossa s’est constamment concentré sur l’amélioration des transitions, de la maniabilité et de l’agressivité dès le début.

13/02/21 – Auckland (NZL) 36th America’s Cup presented by Prada. PRADA Cup 2021 – Final Day 1
Luna Rossa Prada Pirelli Team, Matteo Celon (Sailor – Luna Rossa Prada Pirelli Team)

Dans une interview diffusée par Max Sirena, le directeur de l’équipe a partagé sa profonde joie en déclarant qu’il était heureux non seulement en raison des résultats de la course, mais aussi parce que l’équipe avait reçu le soutien de tous les participants au projet. Ils sont maintenant concentrés sur le prochain chapitre de la régate et ne perdront pas de temps. L’équipe va maintenir le rythme sans baisser la garde.

Comme l’a écrit il y a quelques jours le skipper Checco Bruni, “Les Italiens arrivent !” . Bonne chance ! …

www.panerai.com

www.prada.com

www.pirelli.com

www.lunarossachallenge.com

More from Frédérique de Granvilliers
Sève couronne ses galettes 2016 de fèves Christofle
Après sa bûche de Noël inspirée de la très décorative collection Jardin...
Read More