Nos 5 livres coups de cœur : Senna, Saint-Laurent, Pompidou, Pasolini et Léonce Rosenberg

Le Dictionnaire Pompidou, publié par l’Institut Pompidou à l’occasion du cinquantième anniversaire de sa mort ( Robert Laffont). L’icône immolée, ouvrage passionnant et émouvant, 30 ans après la mort de Senna ( en exergue.). Et trois magnifiques catalogues d’ expositions : Dans l’appartement de Leonce Rosenberg ( Flammarion), exposition se tenant jusqu’au 19 mai 2024 au Musée national Picasso-Paris.  Pasolini en clair obscur ( Flammarion), peut-être le dernier intellectuel de renommée mondiale, une exposition qui se tient au Nouveau Musée National de Monaco jusqu’au 29 septembre 2024. Et Les Fleurs d’Yves Saint-Laurent ( Flammarion) .. toutes celles qu’il aimait et l’ont inspiré à admirer dans l’exposition co-créée par les musées de Paris et de Marrakech dédiées au couturier, Les Fleurs d’Yves Saint Laurent, à Paris du 20 septembre 2024 au 4 mai 2025. Celle de Marrakech étant en place jusqu’au 5 janvier 2025.

 Le Dictionnaire Pompidou, Collectif sous la direction de Christine Manigand et Olivier Sibre

Le dictionnaire Pompidou

 Plus de cent auteurs, témoins et experts, racontent Georges Pompidou. Un must have sur cet humaniste passionné de culture et de création, incarnant la profondeur d’une France en pleine transformation, capable de penser son avenir et de le façonner. Il incarne des  » années bonheur  » que rien ni personne, depuis, ne semble avoir retrouvé.
Ce compromis de la grandeur avec le bonheur, de l’exigence avec la prospérité, c’est le moment Pompidou, cette rencontre d’un Français petit-fils de paysans du Cantal, fils de deux hussards noirs de la République, avec un destin national, ayant profité d’une ascension méritocratique absolument inégalée. Ce passionnant dictionnaire rédigé par les meilleures plumes ( écrivains, académiciens, universitaires, journalistes, politiques) tisse les liens entre Georges Pompidou et les Français, à travers un parcours intime et public, illustrant tous les aspects de sa personnalité et de son action.

 Le Dictionnaire Pompidou, Collectif sous la direction de Christine Manigand et Olivier Sibre, 736 pages, Editions Robert Laffont, 39€.  www.editis.com

Les Fleurs d’Yves Saint-Laurent

Les Fleurs d’Yves Saint-Laurent
Les Fleurs d’Yves Saint-Laurent

Consacré aux fleurs sous toutes leurs formes dans l’oeuvre d’Yves Saint Laurent, ce catalogue d’exposition replace la flore ainsi que le végétal au sein des créations du couturier, à travers de nombreux motifs et diverses techniques.Cette passion, le couturier la partage avec son écrivain préféré, Marcel Proust. L’exposition propose ainsi un dialogue entre les silhouettes du créateur de mode et les romans de Proust.

Les Fleurs d’Yves Saint-Laurent

Amoureux des fleurs et des jardins, Yves Saint Laurent y trouvait une source s’inspiration infinie. Mille et un boutons de roses, brins de muguet, lys en majesté, avalanches de bougainvilliers ou pétales de coquelicots, ont été métamorphosés dans ses créations. Le couturier a usé des fleurs comme d’une palette de motifs et de techniques. Appliquées, imprimées, brodées, les fleurs ont paré les femmes Yves Saint Laurent.

Les Fleurs d’Yves Saint-Laurent par un collectif d’auteurs. Directeur de publication : Elsa Janssen – Directeur de publication : Alexis Sornin, 184 pages, Editeur Flammarion et le Musée Yves Saint-Laurent, 39. www.editions.flammarion.com  

 Dans l’appartement de Léonce Rosenberg 75 rue de Longchamp

Dans l’appartement de Léonce Rosenberg

 L’univers du marchand d’art Léonce Rosenberg, grand défenseur du cubisme et de l’abstrait, dévoilé dans son appartement du 16 è reconstitué, décoré de peintures Francis Picabia, Fernand Léger, Giorgio de Chirico, Max Ernst.. Entrée et vestibule – Hall grand salon – Salle à manger – Fumoir – Boudoir de Madame – Chambre de Madame – Chambre de Monsieur – Chambre de Lucienne – Chambre de Jacqueline – Chambre de Madeleine…

Dans l’appartement de Léonce Rosenberg

Dans l’appartement de Léonce Rosenberg, collectif d’auteurs, préface de Cécile Debray, 208 pages, Editeur Musée Picasso Paris/ Flammarion, 39,90€.

 L’icône immolée/ Lionel Froissart

L’icône immolée

Trente ans après sa disparition, le nom d’Ayrton Senna résonne toujours sur les circuits du monde entier. Comme pour les plus grandes dates de l’histoire récente, beaucoup d’anonymes et bien sûr tous les amateurs de Formule 1 se souviennent où ils étaient et ce qu’ils faisaient le 1er mai 1994 lorsqu’ils ont appris que le champion brésilien venait de se tuer sur le circuit d’Imola.

Au cœur de cette collection remarquée et primée (La nuit d’avant), Lionel Froissart le grand spécialiste de F1 et ami du pilote use du « je » et parle pour Senna (avec l’accord de la famille). Il se balade dans la tête du champion la veille de l’évènement – comme le veut cette collection – pour mieux revisiter son histoire et surtout celle de ce circuit si particulier. Les mots y sont très forts, on est avec Senna, puis avec tous ceux qui font la F1 de l’époque, jusqu’aux échanges avec son meilleur ennemi (devenu son ami) : Alain Prost. C’est un livre unique, rare, le dernier que l’auteur consacre à son ami Senna.

L’icône immolée de Lionel Froissart, 192 pages, en exergue éditions, 18,90€.   www.en-exergue.fr

 Pasolini en clair obscur / Bartolomeo Pietromarchi et Guillaume de Sardes

Pasolini en clair obscur
Pasolini en clair obscur

Si Pasolini aimait se définir comme écrivain, c’est en tant que cinéaste qu’il a acquis une célébrité mondiale. C’est à cet aspect de son œuvre que s’intéresse l’exposition « Pasolini en clair-obscur » présentée au Nouveau Musée National de Monaco du 29 mars au 29 septembre 2024. Ce livre est consacré à la double question de l’influence de l’art classique et contemporain sur l’esthétique pasolinienne et de la manière dont, en retour, celle-ci inspire les artistes d’aujourd’hui.

Pasolini en clair obscur de Bartolomeo Pietromarchi et Guillaume de Sardes , 224 pages, éditions Flammarion, 39€.  www.editions.flammarion.com

More from Frédérique de Granvilliers
Le M.Musée du vin : culturel, gourmand et festif
Situé rue des Eaux – ça ne s’invente pas !-, dans le...
Read More