Pauline Ado, 
surfeuse engagée, nouvelle ambassadrice des montres Alpina

Alpina

La célèbre maison horlogère Alpina, basée à Genève depuis 1883, a choisi la surfeuse française Pauline Ado pour rejoindre sa dreamteam d’ambassadeurs, notamment les skieurs Nastasia Noens, Victor Muffat-Jeandet, le snowboardeur Victor de Le Rue, et Markus Eder, freestyler, champion du freeride world Tour.

Consacrée championne du monde de surf à plusieurs reprises, cette athlète très impliquée dans le combat pour la protection de l’environnement partage cet engagement avec la marque au triangle rouge, intimement liée à la nature, aux grands espaces et à leur exploration respectueuse depuis près de 140 ans. Pour symboliser cette nouvelle aventure commune, Pauline Ado arbore à son poignet la Seastrong Diver Gyre Automatic, une montre éco-responsable conçue à partir de débris plastiques issus de filets de pêche fantômes collectés dans l’Océan Indien. ( présentation de la montre sur https://www.firstluxemag.com/alpina-seastrong-diver-gyre-automatique-une-montre-engagee-pour-les-oceans/ )

Un des modèles de la ligne Seastrong Diver Gyre Automatic. Son boîtier est composé en partie de débris plastiques issus de filets de pêche fantômes collectés dans l’Océan Indien et son bracelet fait de bouteilles en plastique recyclé. Cette montre de plongée automatique étanche à 300 mètres est à l’image de l’engagement  de Pauline Ado, vers un avenir plus durable.

Une surfeuse française au parcours gagnant

Native du Pays Basque, Pauline Ado n’est pas issue d’une famille de surfeurs, mais dès l’âge de 8 ans elle est prise par le plaisir de l’eau et de la glisse. Le contact avec l’océan et le défi de faire face à cet élément naturel imprévisible sont ses principaux moteurs. Prenant ses premières vagues sur la côte Basque à Hendaye, elle se pique au jeu de la compétition après avoir remporté sa première victoire à 10 ans. Sélectionnée en équipe de France jeunes à 13 ans, cette jeune sportive remporte le championnat du monde junior à 15 ans (2006).

Première femme européenne à se qualifier sur le prestigieux ASP World Tour pour la 2ème année consécutive en 2011, Pauline devient championne du monde ISA (International Surfing Association) en 2017. Sélectionnée pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2021, elle prend la 9ème place de la toute première compétition olympique de l’histoire du surf. Pilier du surf féminin français, cette trentenaire est motivée par les challenges. Aujourd’hui, Pauline poursuit une double ambition : retrouver sa place au championnat du monde de surf (WCT) et représenter la France aux Jeux Olympiques de Paris en 2024. De nouveaux objectifs, de nouveaux défis, la même détermination.

Pauline Ado-Alpina ©RiBLANC

Pauline Ado trouve néanmoins le temps de s’investir pour des causes qui lui tiennent à cœur. Son combat ? La protection des océans. Soucieuse dès son plus son âge des problèmes liés à l’environnement, elle est devenue en 2018 l’une des ambassadrices de la Surfrider Fondation Europe dont est également partenaire Alpina. Séduite par les actions de la maison horlogère dans sa lutte pour la sauvegarde de l’environnement, elle a tout naturellement accepté d’en devenir l’ambassadrice. Bienvenue au Club !

www.paulineado.com         www.alpinawatches.com

More from Frédérique de Granvilliers
Omega dévoile la Seamaster Diver 300M Tokyo 2020
Le compte à rebours a enfin débuté, 100 jours avant Tokyo, pour...
Read More